COMMUNIQUÉ
22 Mars 2020
 
 5402 Vues
 
  3 Commentaires
 
 
 
 
CDRP
Côte d'Ivoire Politique
 
Côte d'Ivoire : Critique de modification du code électoral par ordonnance, communiqué du CDRP
 
 

COMMUNIQUE DE L’OPPOSITION POLITIQUE IVOIRIENNE RELATIF AU PROJET DE MODIFICATION DU CODE ÉLECTORAL PAR ORDONNANCE.


C’est avec une très grande surprise et indignation que l’opposition politique ivoirienne a appris, le 19 mars 2020, par le point de presse du Secrétaire Général de la Présidence, la promulgation par le Président de la République, de la loi n° 2020–348 du 19/03/2020, portant révision de la constitution dont le principe de modification est décrié par l’opposition, des élus de la nation, la société civile et la grande majorité de la population ivoirienne.


Au cours du même point de presse, le Secrétaire Général de la Présidence a annoncé :

 « que compte tenu de la situation exceptionnelle liée à l’épidémie de la maladie de coronavirus(COVID-19) et des mesures sanitaires urgentes adoptées par le gouvernement pour lutter contre la propagation de cette maladie en Côte d’Ivoire, qui rendent difficiles la tenue des réunions parlementaires, le Président de la République, vu l’urgence, procédera à la modification du code électoral par voie d’ordonnance.

Cette modification trouve son fondement dans la nécessaire adaptation du code électoral aux dispositions constitutionnelles telles que promulguées par le Président de la République et prendra en compte les points d’accord de la deuxième phase du dialogue politique »


L’opposition politique ivoirienne, regroupée au sein des plateformes CDRP, EDS, LMP et des Partis politiques URD et LIDER, tient à rappeler à l’opinion nationale et internationale, que la deuxième phase du dialogue politique, relatif au code électoral, évoquée par le Secrétaire Général de la Présidence, s’est en réalité soldée par un échec.


En effet, le 17 février 2020, la séance plénière de validation du rapport final des discussions a été unilatéralement interrompue par le Premier Ministre, sans présentation d’un quelconque rapport et donc sans signature. Il n’y a eu aucun accord.


Cette situation a été dénoncée par un courrier des partis de l’opposition politique ivoirienne au Président de la République, le 3 mars 2020 receptionné le 11 mars 2020, sous le numero 2282, lui demandant de s’impliquer personnellement dans le dialogue politique.


L’opposition politique ivoirienne attend toujours, la réponse à sa requête pour la poursuite de la phase II, du dialogue politique.


Par conséquent, la prise d’une ordonnance pour modifier le code électoral est infondée et inacceptable. 



Fait à Abidjan le 20 mars 2020



CDRP,                 EDS,                          LMP,           URD,           LIDER,

 
 
 
 

A LIRE AUSSI

 
22 Octobre 2020
Côte d'Ivoire : Communiqué des candidats Affi et Bédié sui...
 
PDCI
Côte d'Ivoire : Communiqué des candidats Affi et Bédié sui...
1- Une délégation ministérielle de la Communauté Economique des États de l'...
 
Côte d'Ivoire   4277 Vues    1
21 Octobre 2020
La Fondation Orange Côte d'Ivoire poursuit son engagement...
 
ORANGE CI
La Fondation Orange Côte d'Ivoire poursuit son engagement...
La Fondation Orange Côte d’Ivoire, en partenariat avec l’Institut National...
 
Côte d'Ivoire   723 Vues    0
21 Octobre 2020
Côte d'Ivoire : Travaux Réseau - Cocody, communiqué de la...
 
SODECI
Côte d'Ivoire : Travaux Réseau - Cocody, communiqué de la...
Le communiqué [photo1]
 
Côte d'Ivoire   1481 Vues    0
 
PREMIERE DAME CI
Côte d'Ivoire : Décès de Zadi Marcel Kessy Les condoléanc...
La Première Dame Dominique Ouattara s’est rendue à la résidence de la famil...
 
Côte d'Ivoire   3724 Vues    0
 
TECNO CI
TAIVOS Lab offre au CAMON 16 Premier une expérience de pri...
Le Jeudi 15 Octobre dernier, TECNO, la marque mondiale de smartphones haut...
 
Côte d'Ivoire   985 Vues    0
 
TECNO
Tecno Mobile : C'est officiel !!! La serie des Camon 16 dé...
Ce jeudi 15 Octobre 2020, Tecno Mobile a dévoilé officiellement ses tous de...
 
Côte d'Ivoire   2570 Vues    0
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Critique de modification du code électoral par ordonnance, communiqué du CDRP
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Cette histoire aurait dû être bouclée depuis bien longtemps comme des observateurs avertis l'ont signifié au pouvoir. Que nenni ! Au lieu de gérer cela, Ouattara a préféré se concentrer sur son one-man-show de discours du 5 Mars à sa gloire personnelle. Voilà pourquoi nous avons martelé que le TIMING DE CETTE DÉCLARATION GLORIEUSE de Ouattara était des plus MAUVAIS. Par ailleurs, au lieu de se concentrer il a passé tout le temps à préparer la cérémonie d'onction dictatoriale de l'enfant béni Gon héritier... Et surtout, où était l'urgence de faire une telle annonce (quoique noble, je souligne) en ce moment même où l'opposition se cherchait avec lampadaire ? Pourquoi leur avoir donné du carburant ou des ailes ? Aujourd'hui, voilà cela, ils sont bien ragaillardis ces opposants et ne manquent plus d'occasion pour baisser leurs culottes pour pisser dans tout et partout... Allez opposants de CIV, OUATTARA vous a réveillés, eh bêh, réveillez-vous... A mon corps défendant, en tant qu'observateur, je regrette les DEUX GROSSES BOYRDES DE OUATTARA AU MOIS DE MARS où il a délibérément décidé à cause de sa quête de sa gloire personnelle et atalakus de Macron et du monde saborder tout ce qu'il a bâti et le RHDP a construit... On gouverne d'abord pour les siens et en fonction de ses réalités internes. Pas pour les feux d'artifices. Nous sommes chez les nègres... On observe...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Plutôt lire : ... BOURDE...
 
 il y a 7 mois
Peace101
L'opposition a le droit et des raisons légitimes de se poser des questions et se bonder les poitrines récemment bien dégonflées. Ouattara leur a donné inconsciemment ce droit. Je propose le décalage de un à deux mois des élections comme solution à Ouattara. Cela n'aurait jamais eu lieu s'il avait rendu ce dossier CASE CLOSED comme nous le disions avec insistance. Maintenant, un virus est passé par là et on parle de modification par ordonnance. Le temps presse mais je crois que Ouattara était plus préoccupé avec son héritier enfant béni Gon à autre chose en l'occurrence préparer leur auto-succession... Entres autres propositions que je balance, proposez le vote en ligne en convoquant une session extraordinaire en ligne comme nous le disions tantôt. Les temps ont changé et une session extraordinaire peut-être tenue à mon sens EN LIGNE pour les mêmes raisons que le pouvoir voudrait modifier par ordonnance... Aujourd'hui, on fait partout du télétravail, alors pourquoi nos députés et sénateurs ne pourraient-ils pas en faire dans le contexte actuel... Je ne suis qu'un simple observateur de passage...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour régler leur comptes?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir est il trop permissif avec les casseurs?
 
4051
Oui
74%  
 
1287
Non
24%  
 
121
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
  
Vidéo
  
Jeux Koaci
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter