Congo (RDC) Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
RDC : 29 morts dans un massacre attribué au groupe armé CODECO dans l'est
 

RDC : 29 morts dans un massacre attribué au groupe armé CODECO dans l'est

 
 
 
 1919 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 avril 2020 - 14:09

Attaque


Deux attaques perpétrées par le groupe Coopérative pour le développement du Congo (CODECO), très actif depuis juin 2019 dans l’est du Pays ont coûté la vie à 29 civils, apprend-on ce mercredi de source administrative et militaire.


Vingt-neuf personnes ont été tuées par des assaillants dudit groupe dans deux provinces troublées de l’est de la République démocratique du Congo.


La première attaque s’est produite dans la nuit de samedi à dimanche dans le village Koli où 22 civils , tous de la communauté hema ont été tués dans leur sommeil.,indique un administrateur local.


 

Dans la deuxième attaque mardi à Beni dans le Nord-Kivu voisin, deux militaires, un civil et cinq miliciens ont été tués, selon l’armée.


Le groupe armé CODECO dans le territoire de Djugu est composé de membres de la communauté des Lendu, agriculteurs.


Cette région du nord de l'Ituri a renoué avec les violences depuis fin 2017. Plus de 700 civils ont été tués dans un conflit digne d'un "crime contre l'humanité", selon les Nations unies.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
RDC : 29 morts dans un massacre attribué au groupe armé CODECO dans l'est
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement