Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Crise à l'UDPCI, l'ex vice-Président Ourega Bernard a-t-il trahi Mabri ?
 

Côte d'Ivoire : Crise à l'UDPCI, l'ex vice-Président Ourega Bernard a-t-il trahi Mabri ?

 
 
 
 5818 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 29 avril 2020 - 11:27

Ourega Bernard


En pleine crise sanitaire, ça s'agite à l’Union de la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) dans le jeu politique local en vue de la Présidentielle d'octobre.


Le mouvement fondé par feu Robert Guéï est animé par des mouvements internes sanctionnés par le limogeage des cadres et membres fondateurs du parti arc en ciel.


Le sieur Ourega Bernard anciennement vice-président de l’UDPCI a rallié le RHDP et soutient le choix du candidat Amadou Gon Coulibaly.


Le Mouvement « Tous debout avec Mabri », revèle dans une déclaration transmise à KOACI, que trois jours avant son départ, il aurait fait les éloges du président du parti avant de retourner sa veste pour les raisons que lui seul pourrait expliquer.


 

 « A la réunion du 16 mars 2020 tenue au siège de l’UDPCI, prenant la parole en sa qualité de Vice-président, le sieur Ourega Bernard a salué le courage politique du Président du parti, comme il a été donné de le constater lors du conseil politique du RHDP, et lui a exprimé tout son soutien pour sa candidature. Trois (3) jours après, soit le 19 mars 2020, ayant curieusement retourné sa veste, le sieur Ourega Bernard et son acolyte Flindé Albert se sont retrouvés à la rue Lepic pour déblatérer des inepties au cours d’une conférence de presse », révèle-t-on.


Pour le coordonnateur dudit mouvement, Félicien Affessi, c’est un ourdi sous fond d’intoxication de ces nageurs en eaux troubles va jusqu’à annoncer la défection d’une prétendue coordination de onze (11) membres sur un total de treize (13), avec pour porte-parole, un dénomme Mel Hervé.


 « En réalité, tout ceci relève de la pure invention d’affabulateurs pathétiques d’autant plus que le soi-disant porte-parole n’a aucune base, ayant à la limite déserté la coordination à laquelle il est censé appartenir. De surcroît, les coordinations du District d’Abidjan sont au nombre de trente-trois (33) et non treize (13) comme prétendument annoncé », relève-t-il.


 

Au regard de toutes ces agitations dont les effets seraient à la hauteur d’une tempête dans un verre d’eau, selon le Coordonnateur National du mouvement TOUS DEBOUT AVEC MABRI (TDAM), il appelle donc tous les militants et sympathisants à rester mobilisés, tout en respectant les mesures barrières liées à la lutte contre le Covid-19, et assure le Président Mabri de son soutien indéfectible.


Il les invite par conséquent à garder le cap jusqu’à l’accession de son mentor à la magistrature suprême du pays, au soir du 31 octobre 2020.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
100%  
 
1
Non
0%  
 
1
Sans Avis
0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement