Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Coronavirus, Gon interpelle le Patronat : « Le licenciement ne devrait pas intervenir dans cette situation »
 

Côte d'Ivoire : Coronavirus, Gon interpelle le Patronat : « Le licenciement ne devrait pas intervenir dans cette situation »

 
 
 
 4792 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 mai 2020 - 17:19

Gon et le Patronat ce vendredi à Abidjan (ph KOACI)


Le Gouvernement, dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de riposte à la pandémie, a pris de nombreuses mesures de soutien aux entreprises afin de maintenir l’activité économique et d’assurer sa relance, en préservant l’outil de production et les emplois.


Amadou Gon Coulibaly a rappelé ce jour à l'occasion de la célébration de la fête du travail ces mesures qui sont relatives, entre autres, à la suspension des contrôles fiscaux ainsi qu’au report du paiement des impôts et taxes dus à l’Etat sur une période de trois (3) mois, à l’annulation des pénalités de retard dans le cadre de l’exécution des marchés et commandes publics durant la période de crise, au paiement de la dette intérieure et à la mise en place de fonds dont, le Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises, doté d’une enveloppe de cent (100) milliards de FCFA et le Fonds de soutien aux Petites et Moyennes Entreprises, doté d’une enveloppe de cent cinquante (150) milliards de FCFA. Sans oublier le Fonds Spécial d’Appui aux acteurs du secteur informel, destiné notamment à octroyer des soutiens à ceux d’entre eux qui sont impactés par la crise sanitaire.


Le Premier ministre a assuré qu’il veillera à garantir une réponse sanitaire efficace et à amoindrir les effets de cette crise au niveau économique et social.


Les employeurs et les travailleurs étant au cœur de la réponse apportée par l’Etat, il a annoncé que les réflexions sont en cours pour la prise de mesures toujours plus adaptées, en s’appuyant principalement sur une évaluation précise de l’impact de la crise sur l’emploi, notamment dans les secteurs les plus affectés (transports, tourisme, commerce, arts et spectacles).


«Si de nombreux mécanismes existent dans notre Code du Travail dans une telle situation, ces mécanismes ne garantissent, toutefois, pas de revenu de soutien aux travailleurs, » a-t-il déploré.


 

Le Premier ministre a ajouté que selon le point qui a été fait au gouvernement par le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, à la date du 17 avril 2020, ce sont 706 entreprises qui ont pris des mesures de mise en chômage technique d’une partie de leurs employés et il s’agit de 18755 travailleurs qui sont concernés; autant de familles qui risquent de se retrouver dans la précarité.


Il a donc appelé le Patronat à privilégier l’utilisation des mécanismes mis en place pour préserver les emplois.


«C’est seulement lorsque toutes les solutions auront été épuisées que le recours au chômage technique peut se comprendre, surtout dans une situation aussi inédite. En tout état de cause, le licenciement ne devrait pas intervenir dans cette situation, » a prévenu le Chef du gouvernement.


Il a dans la foulée promis que le gouvernement est activement au travail pour opérationnaliser les différents instruments de soutien économique et social, en liaison avec le secteur privé.


«Il s’agira de trouver des mécanismes afin que les travailleurs mis en chômage technique bénéficient d’un minimum de revenu pour satisfaire à leurs besoins, »a-t-il indiqué.


 

Gon Coulibaly s’est proposé d’ouvrir des discussions avec le Patronat sur cet import sujet afin de parvenir à des points d’accord, dans l’intérêt des entreprises et des travailleurs.


Il reste convaincu que la dure épreuve traversée sera surmontée grâce à la solidarité dont les ivoiriens font preuve et aux bases solides du corps social et du tissu économique.


Gon a par ailleurs salué le travail important abattu par l’ensemble du personnel médical et les personnels de soutien, ainsi que ceux de la recherche et a également adressé des mots de félicitations et d’encouragement aux agents des Forces de Défense et de Sécurité qui veillent à la mise en œuvre efficace des mesures prises par l’Etat, en vue d’endiguer la pandémie.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Le DG de Ecobank CI demande à ses employés de renoncer...
 
 
Côte d'Ivoire : Le DG de Ecobank CI demande à ses employés de renoncer à leurs avantages sociaux
Economie
 
Côte d'Ivoire: Crise à la BAD, le Bureau du Conseil des gouverneurs a...
 
 
Côte d'Ivoire: Crise à la BAD,  le Bureau du Conseil des gouverneurs autorise une revue indépendante du rapport du comité d'éthique des conseils d'administration
Cameroun : Coronavirus, Bolloré Transport & Logistics aide le gouvernement dans la lutte contre la propagation de la pandémie
Economie
Cameroun : Coronavirus, Bolloré Transport & Logistics aide le gou...
Cameroun il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire : Lutte contre le trafic de Drogue, bientôt l'extension de la vidéo surveillance à partir des frontières
Economie
Côte d'Ivoire : Lutte contre le trafic de Drogue, bientôt l'exten...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire : Financement de projets de lutte contre le Coronavirus: 6 jeunes entrepreneurs reçoivent des chèques de plus de 42 millions FCFA
Economie
Côte d'Ivoire : Financement de projets de lutte contre le Coronav...
Côte d'Ivoire il y a 23 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Coronavirus, Gon interpelle le Patronat : « Le licenciement ne devrait pas intervenir dans cette situation »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Si des entreprise licencient il faut pas quel bénéficient des aides de l état que les choses soient clair c est trop facile ..
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement