Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 10 projets de lois adoptés en plénière par le Sénat, le Groupe PDCI « dénonce la propension à faire des ordonnances le mode de gestion de l'Etat »
 

Côte d'Ivoire : 10 projets de lois adoptés en plénière par le Sénat, le Groupe PDCI « dénonce la propension à faire des ordonnances le mode de gestion de l'Etat »

 
 
 
 4094 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 mai 2020 - 22:31


Dix projets de lois ont été adoptés sans surprise en plénière ce jour par les sénateurs. Les 67 sénateurs présents ont voté à l'unanimité les dits projets de lois.


Bien avant le vote, le Groupe parlementaire PDCI-RDA a émis des réserves sur le projet de loi portant règlement du Budget de l’Etat pour l’année 2018. Il s'est dit préoccupé par l’examen de ce projet de loi dont la gestion 2018 s’est soldée par un déficit budgétaire de 103.565 milliards de FCFA plus élevé que prévu et compensé par deux endettements surtout en devise également plus élevé que prévus.


«Le Groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat est d’autant plus préoccupé que notre pays s’expose de plus en plus à un risque élevé de surendettement dont la survenance limiterait, même si les critères de convergence communautaire sont respectés ; la marge de manœuvre des gouvernants et des générations futures. Cette situation s’explique difficilement dans la mesure où le pays dispose de leviers in suffisamment exploités comme l’élargissement de l’Assiette fiscale et l’optimisation des méthodes de travail appelant à la mise en œuvre urgente de réformes en vu notamment du relèvement du niveau de fiscalisation de son économie dans la limite des critères de convergence édictée au niveau communautaire, » a expliqué, le porte-parole.

Nonobstant les réserves exprimées plus haut et en commission, le Groupe parlementaire PDCI-RDA apprécie la portée du projet de loi soumis à l’examen du Sénat et invite par conséquent les sénateurs tous bords politiques confondus à voter massivement pour son adoption.

Le Groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat, constate par ailleurs que sur les dix projets de lois, huit étaient des ordonnances à ratifier. Face à cette situation le président du Groupe parlementaire, Alain Caucauthrey Abla Pokou a dénoncé cette propension à faire des ordonnances le mode de gestion de l’Etat.


 

«Le groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat constate que sur ces dix (10) projets de loi, huit (08) ont pour objet la ratification d’ordonnances, c’est à dire, l’approbation, en vue de leur insertion dans notre arsenal juridique, de textes pris sous la gouvernance de l’Exécutif actuel et ayant servi, pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, de lois de l’Etat sans consultation préalable du peuple ou de ses représentants. Le groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat n’a eu de cesse de dénoncer la propension de l’Exécutif à s’immiscer dans un domaine relevant normalement de la loi. Cette pratique qui met à mal la séparation des pouvoirs consacrés par la Constitution et revient dans les faits, à vider le parlement de ses prérogatives les plus importantes, ne saurait trouver de justification au niveau de notre loi fondamentale, ni même au niveau de ses dispositions donnant la possibilité au Président de la République de prendre en cas de nécessité des ordonnances, car ces dispositions ne sauraient à elles-seules se substituer à l’ensemble du dispositif constitutionnel,» a mentionné le sénateur, Adido Adia.


Il a interpellé les autres sénateurs sur l’immixtion sans arrêt de l’Exécutif dans le domaine relevant normalement de la loi.


«Le rôle de notre parlement en matière législative, sera réduit à la ratification d’ordonnances car ce qui devait avoir un caractère exceptionnel selon la Constitution tend à devenir la norme. Est-ce ce que le peuple souverain de Côte d’Ivoire a voulu exprimer en dotant le pays depuis son accession à l’indépendance de Constitutions consacrant la séparation des pouvoirs ? Pour le groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat, la réponse est non. C’est pour quoi il voudrait encore une fois de plus dénoncer l’usage excessif des ordonnances comme moyen de légifération, » a déploré, le sénateur.


Les projets de lois votés en plénière sont entre autres, le projet portant régime juridique des jeux du hasard en Cote d'Ivoire, projet de loi ratifiant l'ordonnance numéro 2018-809 du 24octobre 2018 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds pour le Programme Électricité pour Tous, (Fonds PEPT), projet de loi portant règlement du Budget de l'Etat pour l'année 2018, projet de loi portant ratification de l'ordonnance numéro 2018 -97 du 24 Janvier 2018 portant légalisation du régime fiscal et douanier prévu par l'annexe F3 de la Convention de concession révisée pour l'exploitation des transports ferroviaires entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire, conclue le 29 juillet 2016 entre les Etats du Burkina Faso et la Côte d'Ivoire et la Société Internationale de Transport Africain par Rail (SITARIAL), telle que modifiée par l'accord conclu le 13 juillet 2017 entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire et la SITARIAL, etc.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Afrique : Opposition des USA à l'élection de la nigériane Okonjo-Iwea...
 
 
Afrique :  Opposition des USA à l'élection de la nigériane Okonjo-Iweala à la tête de l'OMC
Economie
 
Côte d'Ivoire : Filière café-cacao, un différend opposerait le Consei...
 
 
Côte d'Ivoire : Filière café-cacao, un différend opposerait  le Conseil et les multinationales ?
Côte d'Ivoire : Mariame Touré nommée Directrice Générale d'Orange Money Côte d'Ivoire
Economie
Côte d'Ivoire : Mariame Touré nommée Directrice Générale d'Orange...
Côte d'Ivoire il y a 3 jours
 
Burkina Faso : Le budget 2021 adopté avec un déficit de 540,800 milliards de FCFA
Economie
Burkina Faso : Le budget 2021 adopté avec un déficit de 540,800 m...
Burkina Faso il y a 1 semaine
 
Côte d'Ivoire : Inclusion financière, une solution de paiement numérique sans frais lancée sur le marché ivoirien
Economie
Côte d'Ivoire : Inclusion financière, une solution de paiement nu...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 10 projets de lois adoptés en plénière par le Sénat, le Groupe PDCI « dénonce la propension à faire des ordonnances le mode de gestion de l'Etat »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
C est bien normal vous le bilan inattaquable vous fait mal mais le rhdp bâtit.... Personne à critique fhb car il barassait mais maintenant vous êtes pdci daoukro avec celui qui se vente être son opposant historique...bravo nous on a pas le time au bavardage on a la majorité on avance pian
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Sachez une chose, on a plus affaire à des hommes d'état mais à des voyous.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Prends mon "Gbo^h" de loin. .. Je ne cesse pas de le dire et de le répéter. Un plan "B" doit être envisagé pour les déloger ; si non je ne vois pas le RDR concéder(accepter) une défaite aux prochaines élections.
 
 il y a 5 mois
jordanchoco2020
ah ben c'est tres instructif le programme du PDCI Gagnoa , je cite "l’élargissement de l’Assiette fiscale et l’optimisation des méthodes de travail appelant à la mise en œuvre urgente de réformes en vu notamment du relèvement du niveau de fiscalisation de son économie " EN FRANCAIS SIMPLE CA VEUT DIRE QUE LE PDCI GAGNOA VEUT AUGMENTER LES IMPOTS PARFAIT ON PREND ACTE ALLEZ DIRE CA AU PEUPLE !! le PDCI MAMA dit aussi que le peuple est pas ecouté mais c'est foutaise le RHDP a la majorité au Senat , a l'assemblée national le PDCI Gagnoa ne sait pas que le peuple c'est aussi la majorité des élus en revanche l'opposition a droit d'exprimer ses solutions et nous de pas les accepter démocratiquement et nous RHDP on veut pas aumgenter les impots des ivoiriens bande de plaisantin. Pour finir dans tout son blabla le PDCI Gagnoa dit que le RHDP surendette notre pays si la honte pouvais tuer des gens qui ont detourné les milliards de l'ONU vis à vis, au moins avec ADO on s'endette et je vous cite "même si les critères de convergence communautaire sont respectés"dans le respect des obligation de l'UEMOA donc nous sommes pas surendéttés vous le dites vous meme pauvre imbéciles surtout qu'au moins avec nous y'a un bilan inataquable que chaque ivoiriens voit dans sa région, village campement tchrrrrr mangez vos financement dans votre restaurant opposition et fichez nous la paix
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Quel cancre! Tu te comprends toi-même? Mais franchement...
 
 il y a 5 mois
jordanchoco2020
regardez sran bête il pense vraiment que raconter du n'importe quoi suffit a dire a un ivoiriens que rien a été fait vraiment je suis trop enjaillé vous allez vous faire chasser par les ivoiriens qui vous vomissent deja quand vous allez venir dire vos conneries ca sera pire a bon entendeur les sans programme, sans candidat, sans couilles lol
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Le RDR a semé et arrose d'autres "grains-G.S.K ", qui vont certainement germer .... ATTENTION !!!, certaines "GERMINATIONS" sont destructives
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A deux jours de la présidentiel, Gbagbo appelle à la discussion et ne lance pas de mot d'ordre, rassurant?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : A deux jour du vote présidentiel, la non brutalité des forces de l'or...
 
2001
Oui
60%  
 
1217
Non
36%  
 
126
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement