Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Violation de consignes, un gendarme et un policier pris en flagrant délit à un corridor
 

Côte d'Ivoire : Violation de consignes, un gendarme et un policier pris en flagrant délit à un corridor

 
 
 
 10051 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 31 mai 2020 - 15:24

Ange Kessi corridor de Zatta (Yakro) jeudi dernier


Un gendarme et un policier ont été pris en flagrant délit de violation de consigne au corridor de Zatta , une petite localité située à quelques kilomètres, à l'entrée sud de Yamoussoukro.


Selon les informations rapportées, le commissaire du gouvernement, Ange Kessi voulant se rendre compte du comportement des éléments commis aux contrôles des véhicules et des usagers de cette route, s'est camouflé dans un véhicule banalisé.


Après avoir fait arrêter sa voiture, le gendarme prend les pièces et repart se mettre à l'abri dans sa guérite sans adresser un mot au Commissaire du Gouvernement. Il a été très difficile pour ce gendarme de le reconnaître vu qu'il portait un cache-nez (mesures barrières contre la Covid_19). Le Contre-amiral reste dans sa voiture et attend. Un peu plus tard, un policier vient vers lui et lui intime l'ordre de quitter son emplacement sous le fallacieux prétexte qu'il gêne la circulation. Je ne gêne personne, je suis rangé sur le bas-côté de la route. J'attendais qu'on me verbalise a rétorqué respectueusement le Commissaire du Gouvernement après avoir ôté son masque. Il descend et se dirige vers le chef de poste. Au même moment, arrive son véhicule de commandement duquel descend un greffier qui relève les noms des deux agents sur instruction du Contre-amiral. « Vous serez tous deux convoqués au tribunal militaire d'Abidjan une fois ma mission terminée », leur a signifié le procureur militaire.


 

A la guérite, le chef du parquet militaire a pu constater que de nombreux autres usagers subissaient le même traitement que ces hommes en tenue lui ont infligé, certains ne portaient pas de masques malgré les recommandations du conseil national de sécurité.


Après avoir vérifié que ceux-ci n'ont commis aucune faute, le Commissaire du Gouvernement les a invités à récupérer leurs pièces et à regagner leurs véhicules.


« Quittez dans ces vieilles habitudes de travail. Tournez le dos au racket s'il vous plaît. L'État vous paye déjà. Le racket tue l'économie et je suis convaincu que vous le savez », aurait martelé Ange Kessi aux policiers et gendarmes présents à ce poste.


Les éléments de la police et de la gendarmerie qui ont contrôlé le véhicule du commissaire du gouvernement seront convoqués au Tribunal Militaire d’Abidjan (TMA) pour violation de consignes, a-t-on assuré.


Donatien Kautcha, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Nigeria : L'église de Satan saccagée à Abia, son fondateur arrêté
 
 
Nigeria :  L'église de Satan saccagée à Abia, son fondateur arrêté
Société
 
Côte d'Ivoire : À Lahou-Pkanda, la pluie fait ravage, village rasé et...
 
 
Côte d'Ivoire : À Lahou-Pkanda, la pluie fait ravage, village rasé et des tombes emportées
Bénin : Corrigée par ses parents pour avoir fumé de la chicha, une étudiante se donne la mort
Société
Bénin : Corrigée par ses parents pour avoir fumé de la chicha, un...
Bénin il y a 17 heures
 
Côte d'Ivoire : Contrairement aux infox, aucune pénalité n'a été appliquée sur des factures d'électricité dont la date limite a été reportée par l'Etat
Société
Côte d'Ivoire : Contrairement aux infox, aucune pénalité n'a été...
Côte d'Ivoire il y a 18 heures
 
Côte d'Ivoire : Nouveau drame signalé  dans le Moronou, un enseignant « tue » son collègue
Société
Côte d'Ivoire : Nouveau drame signalé dans le Moronou, un enseig...
Côte d'Ivoire il y a 19 heures
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Violation de consignes, un gendarme et un policier pris en flagrant délit à un corridor
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Mdr.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Ce policier et ce gendarme devraient lui demander où il en est avec sa fille qui le considère comme son sugar daddy?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu mélanges ton vin au Tchapalo... Il faut simplement dire BRAVO à Ange Kessi sur ce cas précis.
 
 il y a 1 mois
Zezeto
Merci srika
 
 il y a 1 mois
jordanchoco2020
Bravo ange kessi les anciennes habitudes c est fini et on continue de surveiller laissons les hyènes rire ce qui est certain c est deux de moins venez chialer après le procès flagran délit ce soir ce malachite aiguë pour eux à bon entendeur
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Et son flagrant délit à lui on en fait quoi? Ah j'oubliais lui c'est un client du restaurant, donc il lui est permis de faire tout ce qu'il veut. Entre autres se farcir toutes les gamines du bled.
 
 il y a 1 mois
Zezeto
Energence tu vois c'est comme ça vous tirez les gens vers le bas tous les jours là. Félicite le pour son travail qu'il fait très bien. Ses problemes de mœurs le regardent
 
 il y a 1 mois
SRIKABLA
Ce geste de Ange Kessi est à FELICITER, même si elle est comparable à une petite goutte d'eau dans la mer.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Gagagagagaga!!! Je suis versé mdrrrrrrr. Le sugar daddy avait certainement besoin de montrer sur le terrain qu'il avait encore de l'autorité, et du point de vue de la droiture, était aussi sans reproche. Heureusement que le ridicule ne tue pas. Gagagagagagaga!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
REGARDEZ vous mème sur cette photo(parlante) le PHYSIQUE de ces deux dames en tenue. Un peu de SERIEUX quand mème . La plupart des femmes au sein de nos forces de l'ordre deviennent subitement difformes à partir de 2 ans de fonction. .... Il y a aussi un autre gros ventre d'homme sur cette photo.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Décès d'Amadou Gon, vers un cas de force majeur qui obligerait Alassane Ouattara à se représenter?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle, annonce de candidature de KKB, coup dur pour le PDCI...
 
1902
Oui
49%  
 
1864
Non
48%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement