Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ferké, craignant d'être omis du FASI, les membres du secteur informel rassurés
 

Côte d'Ivoire : Ferké, craignant d'être omis du FASI, les membres du secteur informel rassurés

 
 
 
 2263 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 juin 2020 - 12:06

Des acteurs du secteur informel de Ferké (ph KOACI) 


La pandémie de la COVID 19 semble avoir pris le dessus en bouleversant tous les standards socio-économiques en Côte d’ivoire. De la capital économique Abidjan aux villes de l’intérieur en passant par les contrées les plus reculées, les effets néfastes du Coronavirus se font sentir un peu partout comme rapporté par une source dans le Tchologo.


Selon des informations, le secteur informel de Côte d’Ivoire en serait l’une des grandes victimes. Pour amortir donc l’onde de choc de cette maladie, le gouvernement ivoirien à travers le Fonds d'Appui au Secteur Informel (FASI), a décidé de venir en aide aux acteurs de ce secteur qui mobiliserait près de 80% du PIB. Pour ne pas être parmi les oubliés de ce fonds, la chambre des métiers de Ferké et le collectif des acteurs du secteur informel de ladite ville, ont réunis tous leurs membres et en synergie, ont décidé de s’entraider en les orientant par les informations justes et crédibles.


Le président de la chambre des Métiers de Ferké Coulibaly Zakaria et Massa Koné Président du collectif, ont réunis le dimanche 31 mai au quartier Lanviara de Ferké, tous les artisans et autres membres du secteur informel victimes des effets de la COVID 19 à l’effet de leurs éviter d'être là cible des vendeurs d’illusion et autres désinformateurs à propos du FASI.


 

Le président Coulibaly a dit qu’il faut suivre les instructions données par le gouvernement en allant remplir les fiches aux agences emploi jeunes. « Je suis le président de tous les artisans de Ferké et c’est mon devoir de vous donner la vraie information» a fait savoir le président. Face à l’inquiétude des acteurs du secteur informel, le président du collectif Koné a exhorté à ses membres de faire confiance au gouvernement en les rassurant en ces termes, « L’État a décidé de nous soutenir, faisons lui confiance.»


En effet, avec le département de Ferké qui regroupe plus de mille artisans espérant être soulagés par le FASI, KOACI apprend que ces derniers restent cependant inquiets, vu l'insistance de certaines rumeurs, faisant état de ce qu'ils ne seraient pas pris en compte par le FASI.


T.K.Emile, Bouaké


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ferké, craignant d'être omis du FASI, les membres du secteur informel rassurés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement