Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Un jeune chef d'entreprise fauché par une balle pour refus d'obtempérer
 

Burkina Faso : Un jeune chef d'entreprise fauché par une balle pour refus d'obtempérer

 
 
 
 7927 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 06 juin 2020 - 17:09



Un jeune chef d’entreprise, Lionel Kaboui, a trouvé la mort dans la nuit de vendredi à samedi, devant un hôtel de la capitale burkinabé, dans le quartier huppé de Ouaga 2000, fauché par une balle, après un refus d’obtempérer. 


Selon des témoignages, c’est au cours d’une virée nocturne entre amis dans un restaurant huppé de la Ouagadougou, qu’un membre du groupe s’est fait dérobé son téléphone portable. 


Tout de suite les soupçons se portent sur un autre jeune qui venait de s’éclipser. Joint au téléphone, celui-ci reconnaît avoir pris le portable et leur donne rendez-vous devant un hôtel situé à quelques centaines de mètres du restaurant. 


 

C’est ainsi qu’ils embarquent dans deux véhicules pour se rendre devant l’hôtel. Une altercation éclate ensuite et un coup de feu retenti, alertant les forces de sécurité en poste devant l’hôtel. 


Les forces de l’ordre procèdent à leur tour à des tirs de sommation et intiment aux jeunes qui tentent de s’enfuir de s’arrêter.


L’un d’entre-eux réussi à démarrer son véhicule et s’enfuit tandis que le véhicule du second qui avait aussi réussi à démarrer, est touché par des balles. 


 

Le conducteur étant touché, renversera un panneau de signalisation en pleine chaussée. Évacuée vers une clinique de Ouaga 2000, il rendra l’âme quelques instants plus tard. 


Selon des sources sécuritaires, plusieurs interpellations ont déjà eu lieu et l’enquête est en cours pour établir toute la lumière sur cette affaire. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, pour participer aux obsèques de feu Gon, Djibo...
 
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, pour participer aux obsèques de feu Gon, Djibo met en place un commando
Société
 
Togo-France : Expertises de la France sollicitées sur la mort du Colo...
 
 
Togo-France :  Expertises de la France sollicitées sur la mort du Colonel Madjoulba, des pistolets saisis au camp
Côte d'Ivoire : Auteurs présumés d'un vol de plus de 2 millions, 3 individus interpellés dans un village de Bondoukou
Société
Côte d'Ivoire : Auteurs présumés d'un vol de plus de 2 millions,...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, pendant son anniversaire, le CEECI pleure Amadou Gon
Société
Côte d'Ivoire : Bouaké, pendant son anniversaire, le CEECI pleure...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Les rumeurs tuent Marcel Zadi Kessy, sa famille dément ces infox véhiculées sur les réseaux sociaux
Société
Côte d'Ivoire : Les rumeurs tuent Marcel Zadi Kessy, sa famille d...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Burkina Faso : Un jeune chef d'entreprise fauché par une balle pour refus d'obtempérer
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
MOJAVELI
Avec tout ce qui se passe au Burkina Faso, terrorisme et autre il fallait pas jouer à ça, voici les retombées d'une virée nocturne
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
C'est ce que je dis tjr a mes frère qui se joue souvent les hero. On ne joue pas avec la force publique. quel que soit ton rang sociale ou ta force physique il faut tjr obtempérer avec la force publique. Ce sont des personnes qui ont l'autorisation de porter sur eux des armes chargées. Une petite erreur suffis pour qu'il s'en serve. Même si après il est arrêté parcequ'il est fautifs ,la seul chose qu'on pourra lui faire comme mal est de le mettre en prison disons pour 100 ans si je veux exagérer mais dis toi que quelques années suffis pour que tu le retrouve dehors parceque nos systèmes judiciaires sont corrompus jusqu'au os.Certains memes font leurs études de magistrature et de droit uniquement pour de margouille carcerale.En plus nos pouvoires politique sont instables et corrompus.Un petit changement de régimes politique peut aussi favoriser en qlqs années la sortie du monsieur mais pendant tout ce temps toi tu est déjà deux pieds sous terre.Riens ne changera cela.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zott
Le journaliste qui a écrit cet article est nul ou il est carrément CON. Au lieu de dire que la police a tire sur les individus, il donne plutôt l'impression que les balles meurtrières sont des belles perdues ou sont des balles tombées du ciel. Il n'est pas un vrai journaliste. C'est un journaleux. La réalité est que la police a tué une personne.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement