Afrique Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Centrafrique : Le groupe armé 3R de Sidiki Abass quitte l'accord de paix
 

Centrafrique : Le groupe armé 3R de Sidiki Abass quitte l'accord de paix

 
 
 
 14995 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 juin 2020 - 11:43

Sidiki Abass


Le groupe armé centrafricain dit 3 R (Réclamation et Réhabilitation) a annoncé son retrait de l’accord de paix signé avec Bangui.


Le chef du groupe 3R, Sidiki Abass a décidé de suspendre sa participation à l’accord de paix signé le 6 février 2019 avec le Gouvernement centrafricain et 13 autres mouvements rebelles.


Le mouvement décide de la suspension de toute sa participation aux organes de mise en oeuvre” de l’accord de paix,a déclaré le chef du groupe, Sidiki Abbas, dans un communiqué.


 

Il a demandé également aux hommes des 3R de “répliquer avec la dernière force en cas d’attaque contre ses bases” par les forces gouvernementales.


Toutefois, le groupe se dit engagé dans le processus de paix si les menaces et les provocations cessent.


Depuis sa signature, l’accord de paix négocié des semaines durant à Khartoum, (Soudan) a été dans la tourmente.


En mai 2019, quatre mois après la signature de l’accord, 46 civils avaient été tués par des éléments des 3R à Paoua, dans le nord-ouest du pays. 


A l’approche d’une présidentielle, prévue pour décembre 2020, la Centrafrique est toujours en proie aux exactions des milices, et le Gouvernement n’a sous son contrôle qu’une portion du territoire.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Centrafrique : Le groupe armé 3R de Sidiki Abass quitte l'accord de paix
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
La RCA pourrait ne pas connaitre la paix de si tôt, ainsi que dans certaines parties encore politiquement instables de l'Afrique...... Je pense personnellement que les tracées inappropriées de nos frontières terrestres et surtout la soif AVEUGLE du pouvoir pourraient être les principales causes du grand bordel observé un peu partout en Afrique.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement