Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Coronavirus, l'État ivoirien contracte un prêt de plus de 49,12 milliards auprès de la BAD
 

Côte d'Ivoire : Coronavirus, l'État ivoirien contracte un prêt de plus de 49,12 milliards auprès de la BAD

 
 
 
 5049 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 juin 2020 - 11:07

Marie-Laure Akin-Olugbade, directrice générale de la Banque pour l’Afrique de l’Ouest


87 jours après l'annonce du premier cas, le bilan ivoirien du Coronavirus fait état de 3 881 cas confirmés sur 32 349 tests, 1 869 guéris et 38 décès.


Pour accompagné l'État ivoirien dans son plan de riposte contre la pandémie de la Covid-19, la Banque Africaine de Développement (BAD) a prêté plus de 75 millions d'euros soit 49,12 milliards de franc CFA.


Son Conseil d’Administration a approuvé, hier lundi 8 juin à Abidjan, un prêt de 75 millions d’euros (soit environ 49,12 milliards FCFA) sous forme d’appui budgétaire, en faveur de la Côte d’Ivoire afin de financer le programme d’appui à la riposte contre le COVID-19 (PARC).


Cet emprunt dans le cadre de la facilité de réponse rapide à la pandémie de Covid-19 (CRF), devra selon les dirigeants de la banque permettre de maîtriser la propagation du virus mais aussi de renforcer la capacité de résilience des populations vulnérables, de maintenir l’outil productif pour relancer l’économie ivoirienne après la crise et de préserver des emplois.


 

Augmenter le nombre de tests de diagnostic d’ici la fin décembre 2020, et de renforcer les capacités de prise en charge des malades dans le courant du troisième trimestre de 2020 est l'objectif premier de ce programme.


Ce programme soutiendra aussi la mise en œuvre des activités contenues dans le plan de riposte sanitaire national et appuiera notamment la mise en place d’une plateforme de géolocalisation et de suivi des cas contacts et des malades confinés.


Le deuxième objectif du programme vise selon les responsables de la Banque à soutenir les mesures et actions limitant l’impact de la pandémie sur les populations les plus vulnérables du pays.


Il s’agit non seulement d’étendre le programme de transferts monétaires au bénéfice de 117.180 nouveaux ménages, qui bénéficieront chacun de 75 000 francs CFA (environ 114 euros) mais aussi de prendre en charge les factures d’eau et d’électricité d’un million de ménages et de nourrir deux millions d’enfants vulnérables d’ici à la fin de l’année 2020.


 

Cet emprunt vise également à accompagner les mesures et actions du gouvernement ivoirien pour renforcer la résilience de l’économie et créer les conditions d’une reprise rapide après la crise sanitaire, par le maintien de l’outil productif d’au moins 90% des petites et moyennes entreprises (PME) du pays et l’allègement d’impôts et taxes pour 3 500 entreprises.


« Je félicite les Autorités ivoiriennes pour avoir adopté très rapidement et selon une approche participative, des mesures pour endiguer la propagation du COVID-19 et en atténuer les impacts sur les acteurs économiques et sur les populations vulnérables. L’approbation du Programme de ce jour est la matérialisation de l’engagement pris par la Banque dès le début de la crise sanitaire en cours, de soutenir les efforts importants déployés par le Gouvernement ivoirien dans le cadre de la riposte contre cette pandémie.», a fait savoir Marie-Laure Akin-Olugbade, directrice générale de la Banque pour l’Afrique de l’Ouest lors de la conférence de presse tenue hier lundi à Abidjan.


Jean Chresus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Burkina Faso : Le budget 2021 adopté avec un déficit de 540,800 millia...
 
 
Burkina Faso : Le budget 2021 adopté avec un déficit de 540,800 milliards de FCFA
Economie
 
Côte d'Ivoire : Inclusion financière, une solution de paiement numériq...
 
 
Côte d'Ivoire : Inclusion financière, une solution de paiement numérique sans frais lancée sur le marché ivoirien
CEDEAO : Le Chef de Mission ivoirien Kalilou Traoré accrédité auprès de la commission présidée par  Jean-Claude Brou
Economie
CEDEAO : Le Chef de Mission ivoirien Kalilou Traoré accrédité aup...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
Côte d'Ivoire : Après leur première rencontre,  le Premier Ministre et le patronat font le point de leurs discussions
Economie
Côte d'Ivoire : Après leur première rencontre, le Premier Minist...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
Côte d'Ivoire : Plateau, cité financière, lancement des travaux du bâtiment annexe de la Tour F, coût de réalisation, 14,3 milliards de FCFA
Economie
Côte d'Ivoire : Plateau, cité financière, lancement des travaux d...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Coronavirus, l'État ivoirien contracte un prêt de plus de 49,12 milliards auprès de la BAD
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
Vous prenez crédit comme ça et puis après c’est pour dire qu’ ADO n’a pas besoin de crédit pour lutter contre la maladie covd 19 . Bientôt on verra sur le marché des sacs de riz aux du rdr et GON, cache-nez Gon, gèle hydroalcoolique Gon...sans oublier les 5000f pour la confection de CNI pour chaque militant rdr. N’importe quoi.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Y a-t-il un journaliste sérieux pour poser un jour la question à Dramane : "avec quoi la CIV va-t-elle rembourser ces dettes que le "PHD" périmé accumule" ?? Pour expliquer de façon simpliste les choses aux suiveurs de Dramane : Les dettes contractées sont remboursées par nos propres richesses que nous créons. Si la Corée du Sud s'endette, elle produit des richesses que les autres nations achètent (ordinateurs, voitures, etc), et c'est cette richesse qui nous permet de rembourser nos dettes. Nous aimons consommer (de belles voitures, des iphones, etc) des choses que nous sommes incapables de produire. Nos seules richesses sont produites par nos paysans qui bénéficient à peine de 1% de la chaîne de valeur du cacao par exemple. Même avec un pays divisé en deux, le Pr Gbagbo achetait mieux le café et le cacao que Dramane « l’économiste ». La politique de soumission de Dramane fait que des ressources de nos sous-sols sont données gratuitement aux impérialistes. La dette n'est pas non plus utilisée pour investir dans le capital humain (nos étudiants, chercheurs, etc) qui n'est pas la priorité de ce pouvoir... Alors, dites-moi avec quoi, avec quelle richesse créée, Dramane va rembourser toutes ces dettes ??
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Andyko
Tout le jeton va où même ? Depuis on est là les milliards tombent seulement, on nous dit que l'état va soutenir, soutenir, soutenir et soutenir l'économie mais vraiment hein, l'économie se meurt
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
medinkemi
Vous pouvez rajouter 30 milliards Fcfa pour la gratuité de la carte d'identité à l'ensemble des ivoiriens s'il vous plait? On va vous rembourser.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Or, on nous a dit pour la lutte contre le pcoronavirus, une enveloppe de 1900 milliards à été dégagée, sans compter les dons en billets de banques d'institutions et différentes chancelleries!! Déjà finie au bout de 3 mois que le piètre phd en économie de sindou, prend encore un crédit de 49,12 milliards parle que les 1900 milliards sont déjà finis. Waiii! L'argent travaille vraiment, mais dans l'opacité de la case verte malpropre. Minabilissime économiste.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Marie laure Akin OLUGBADE........... une Nigériane nommée probablement "frauduleusement" par Adesina(lui même Nigerian).........
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement