Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Bouaké, sécurité et cohésion sociale en contexte électoral, les forces de l'ordre formées
 

Côte d'Ivoire: Bouaké, sécurité et cohésion sociale en contexte électoral, les forces de l'ordre formées

 
 
 
 1875 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 septembre 2020 - 08:02

Un élément des forces de l'ordre participant à la formation (ph KOACI) 


Dans la mise en œuvre de son projet « La paix par moi ! » qui sera exécuté dans 27 localités issues de treize régions de la Côte d'Ivoire et cofinancé par l’Union européenne (UE), le Regroupement des Acteurs Ivoiriens des Droits Humains (RAIDH) et la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS), ont organisé ce mercredi 09 septembre à Bouaké comme constaté sur place par KOACI, une formation à l’endroit des forces de sécurité.


Cette formation qui vise des agents et officiers de la police et de la gendarmerie, ainsi que 14 civils des localités de Bouaké et Séguéla, a permit de donner à 32 agents et officiers des forces de sécurité, un appui à la professionnalisation dans l’exercice de leur mission de sécurisation avant, pendant et après les élections renforçant ainsi la cohésion sociale. Selon les initiateurs de cette activité, l'approche intégrative de l’atelier des forces de sécurité (en y intégrant certains représentants de la société civile), facilitera le dialogue entre la population civile et les forces de sécurité.


Démarrée depuis le mardi 08 septembre, cette formation qui a pour but de renforcer les capacités des différents acteurs et de faciliter l’échange entre les forces de sécurité et les populations dans les différentes localités afin d’éviter les violences et violations des droits de l’homme pendant la période électorale, prendra fin le vendredi 11 septembre prochain par l'installation des comités de veille.


 

« Le RAIDH est un réseau d'ONG de promotion et défense des droits humains mis en place en 2005. Les objectifs de ces actions initiées dont l'une faisant objet de rencontre ici aujourd'hui, vise à contribuer aux renforcements des capacités de certains acteurs clés du processus électoral notamment les jeunes, les leaders communautaires, les femmes et les forces de sécurité afin de mettre à leur disposition de bons outils pratiques pour établir un climat de cohésion sociale durable et assurer un déroulement pacifique d'un processus électoral.


Et ce, à l'approche de l'élection présidentielle d'octobre 2020. Pour rappel, n'oublions pas que la Côte d'Ivoire a connu des moments de violences électorales durant trois processus électoraux au moins dans son passé récent. Vous en êtes témoin ici chers parents...» a d'emblée fait savoir le coordonnateur général du RAIDH, Souleymane Fofana.


Pour le représentant résident de la KAS, Florian Karner, « compte tenu des débats actuels qui alimentent les tensions sociopolitiques, il est indispensable de renforcer la cohésion et les initiatives de paix. La fondation et ses partenaires sont ravis de pouvoir y participer (...) Nous avons remarqué récemment que les propos des hommes politiques du pays accroissent souvent les tensions au lieu de les apaiser (...) Vous, les forces de l'ordre et de sécurité, avez le lourd devoir de protéger et sécuriser l'ensemble des biens et des personnes en cette phase difficile.


Nous vous encourageons à demeurer des acteurs professionnels et impartiaux car vous êtes l'organe exécutif de la loi au service de la population et de la nation...» Rassurant les structures initiatrices de cet atelier de formation de leur appui financier à cette formation, le chef d'équipe "Gouvernance démocratique et emploi" section coopérative de la délégation de l'UE en Côte d'Ivoire Hadrien Maillard, a indiqué que « nous allons par cette initiative, apporter notre soutien à cet édifice.»


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Nuit de terreur à Yopougon Académie, 4 véhicules incen...
 
 
Côte d'Ivoire : Nuit de terreur à Yopougon Académie, 4 véhicules incendiés dont un bus, un mort
Société
 
Côte d'Ivoire : Lutte contre le cancer du sein et du col de l'utérus,...
 
 
Côte d'Ivoire : Lutte contre le cancer du sein et du col de l'utérus, Bolloré Transport & Logistics fait des dons pour « Octobre rose »
Sénégal : Indignation après la disparition en mer d'une vingtaine de candidats à l'émigration clandestine
Société
Sénégal : Indignation après la disparition en mer d'une vingtaine...
Sénégal il y a 13 heures
 
Côte d'Ivoire : Marcory, un bandit abattu devant un restaurant alors qu'il tentait de voler dans une voiture
Société
Côte d'Ivoire : Marcory, un bandit abattu devant un restaurant al...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire : Assassinat du Commissaire à Angré, le DG de la police instruit ses collaborateurs à l'effet d'interpeller dans un délai de 72 heures les malfrats
Société
Côte d'Ivoire : Assassinat du Commissaire à Angré, le DG de la po...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Bouaké, sécurité et cohésion sociale en contexte électoral, les forces de l'ordre formées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Khanel
tre bien.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Au lieu de former les forces de l'ordre, créez les conditions du vivre ensemble...Sinon à ce rythme, tous vos sympathisants seront forces de l'ordre...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement