Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Rejet de la candidature de Mabri, l'UDPCI France prétend que le
 

Côte d'Ivoire : Rejet de la candidature de Mabri, l'UDPCI France prétend que le "Président du Conseil constitutionnel « n'est plus digne de confiance»

 
 
 
 3605 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 septembre 2020 - 12:41

Jean Xavier Ouangui



Le rejet de la candidature de Abert Mabri Toikeusse à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 par le Conseil constitutionnel suscite des réactions de la part des militants de l'UDPCI.


Après la sortie de son SG, Jean Xavier Ouangui, Président JUDPCI, membre du Secrétariat Régional France donne de la voix.


Il a affirmé ce jour au cours d'une conférence de presse que le Président du Conseil constitutionnel «"n’est plus digne de confiance, car aux ordres du pouvoir »


 

Selon lui, c'est avec surprise que l’UDPCI France a appris le rejet de la candidature de son mentor.


"Le Conseil constitutionnel avec à sa tête le Président Koné Mamadou a manqué le cap de rentrer de la plus belle des manières dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Les arguments énumérés par Koné Mamadou pour invalider la candidature de Mabri ne sont que des allégations mensongères. Nous condamnons avec fermeté cette forfaiture du Conseil Constitutionnel sensé dire le droit mais hélas, aux ordres pour le rejet infondé de la candidature des membres de l'opposition notamment celui du président Abdallah Toikeusse Mabri pour soi-disant défaut de parrainages. L’Udpci est un parti implanté sur le territoire national. Et par conséquent, il est inimaginable que ce parti ne puisse pas avoir des parrainages sur toute l’étendue du territoire national. Le président du Conseil constitutionnel a refusé de dire le droit», a dénoncé le président de la Judpci France.


« Le Conseil constitutionnel n’est plus digne de confiance. Car il a choisi son camp, celui de faire le jeu du pouvoir, d’où la validation du 3ème mandat inconstitutionnel du candidat du Rhdp unifié. La marche vers la démocratie vient de marquer un arrêt », a-t-il ajouté.


Le président est convaincu qu'avec le rejet des candidatures de certains candidats de l’opposition, le Conseil constitutionnel décide d’accompagner le candidat du Rhdp à la victoire à la présidentielle.


« Nous condamnation cet acte de violation fragrante de la loi fondamentale et prenons à témoin la communauté nationale et internationale sur l’issue que réserve cet acte de Koné Mamadou, président du Conseil constitutionnel. En conséquence, nous protestons avec la dernière énergie et demandons la réintégration sans condition et immédiate dans le processus électoral des candidats exclus sans fondement », a-t-il lancé.


 

Jean Xavier prévient enfin que «quiconque s’attaquera au président Mabri, le trouvera sur son chemin, car il est le fétiche de l'UDPCI.


"Nous restons mobilisés et en "marche" pour une Côte d'Ivoire démocratique, sans exclusion ! », a-t-il conclu.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Mali–CEDEAO :« Levée des sanctions »,la nomination du Vice- Président...
 
 
Mali–CEDEAO :« Levée des sanctions »,la nomination du Vice- Président Assimi Goita pose problème
Politique
 
Togo : Mme Victoire Dogbé, une femme Premier ministre dans l'histoire...
 
 
Togo :  Mme Victoire Dogbé, une femme Premier ministre dans l'histoire du pays
Côte d'Ivoire : Faute de mieux, une sex-tape en guise de pré-campagne du RHDP à Bangolo
Politique
Côte d'Ivoire : Faute de mieux, une sex-tape en guise de pré-camp...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Niger : Présidentielle, Hama Amadou promet un « scénario à la malienne » en cas de rejet de sa candidature
Politique
Niger : Présidentielle, Hama Amadou promet un « scénario à la mal...
Niger il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire : Après la décision de la cour africaine, l'avocat de Gbagbo : « C'est une décision satisfaisante pour les intérêts de mon client »
Politique
Côte d'Ivoire : Après la décision de la cour africaine, l'avocat...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Rejet de la candidature de Mabri, l'UDPCI France prétend que le "Président du Conseil constitutionnel « n'est plus digne de confiance»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Ce sont les mêmes "KONE".... Tia Koné(2000) et le nouveau Koné qui est actuellement à la tête du Conseil Constitutionnel sont IDENTIQUES... @SRIKA l'avait prédit, dit et répété depuis plusieurs mois sur KOCI...... Prions tous nos âmes pour ne pas qu'il y ait un "ONUCI-2"... Nous devrons prier plutôt pour nos AMES, puisque le "bon Dieu Religieux" ne nous écoutent PLUS.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Et toi, depuis France la, ton Mabri n'est plus digne de confiance dans ce qu'il reste de l'UDPCI, meme pas 6 régions dans les parrainages, la honte meme/ koaci donne vraiment la parole à tout le monde, même aux tocards
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Ton PR DRAMANE, qui dit OUI à 7H et dit NON à 8H est-il un homme de CONFIANCE ?????............ Toi AUSSI...!! il faut eviter d'etre comme un "Con-Biologique".... Vas à la source des infos avant d'appuyer sur ton fusil-canon pointés vers ennemis eternels.
 
 il y a 1 semaine
Zezeto
Fmk t'as lu? Monsieur je sais tout a parlé.
 
 il y a 1 semaine
Zezeto
Vous savez c'est quoi UDPCI France? 6 tocards originaires de chez Mabri et qui squattent un maquis en idf dont je tais le nom et ça dit UDPCI France. Bande de tocards là
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement