Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Depuis la Marahoué, Kandia Camara exhorte les chefs d'établissements à ne pas introduire la politique dans l'école à la veille de l'élection présidentielle
 

Côte d'Ivoire : Depuis la Marahoué, Kandia Camara exhorte les chefs d'établissements à ne pas introduire la politique dans l'école à la veille de l'élection présidentielle

 
 
 
 4153 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 septembre 2020 - 17:42



En marge de la visite d’Etat du Président de la République, Alassane Ouattara dans la Marahoué, Kandia Camara, ministre de l'Education nationale a eu une rencontre d’échanges avec les acteurs du système éducatif de la région au collège Charles Diby Koffi de Bouaflé.


Kandia Camara a å l'occasion rappelé que l’année scolaire 2019-2020 a été particulière avec la pandémie de la COVID-19 et elle a joué en défaveur du système scolaire en Côte d’Ivoire tout comme dans d’autres secteurs d’activités.

Cependant, la ministre de l'Education nationale a salué le courage de ses collaborateurs qui ont fait preuve d’ingéniosité dans la gestion de cette pandémie dans leurs établissements scolaires pour arriver au terme de l’année avec les examens de fin d’année.


Elle a également fait un clin d’œil à tous les partenaires techniques et financiers qui ont facilité l’achèvement des programmes.


Pour la rentrée scolaire 2020-2021, Kandia Camara a donné certaines pistes aux enseignants en vue de parfaire ces résultats en instruisant les enseignants à plus d’engagement.


 

«Respectez surtout le calendrier scolaire qui va permettre aux élèves de respecter le quantum horaire. Pour cela vous devez être assidus au travail tout comme les apprenants. Instaurez les journées d’excellence dans les établissements de la région cela va créer une saine émulation entre les élèves. Vous verrez que les résultats seront rehaussés. Si chacun s’engage vous verrez que ce défis sera relevé. Je vous fais confiance et vous pouvez le réussir. Ensemble nous devons faire preuve de résilience face à tous ces défis donc chaque acteur doit jouer sa partition», a déclaré, Kandia Camara.


La ministre a salué les actions du Gouvernement en faveur de son département, tout en rappelant la construction de plusieurs établissements de proximité et surtout le déblocage des salaires des enseignants. Kandia Camara a déploré les actes de la FESCI qui perturbent le bon déroulement des cours dans la DREN.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« La Fesci n’existe plus depuis 2011 par décision gouvernementale donc les chefs d’établissement doivent prendre leur responsabilité pour ne pas que ces élèves perturbent les cours », a-t-elle martelé et a au passage invité la communauté éducative à demeurer ensemble pour une école résiliente face à tous les défis qui se présenteront à elle cette année scolaire 2020-2021.


 

En cette année électorale, la ministre de l'Education nationale a invité les chefs d'établissements à ne pas introduire la politique à l’école.


«C’est une dame politique qui vous parle ainsi. Faites tout pour que la politique n’impacte en rien l’éducation des enfants qui vous a été confié», a conclu, Madame Camara. 


Enfin cette cérémonie a permis au responsable de l’Education nationale de la région, Sylla Ouattara d’énumérer les besoins de sa Direction.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
100%  
 
1
Non
0%  
 
1
Sans Avis
0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement