Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Frais COGES, la FESCI  veut s'inviter dans les établissements dès le lundi pour s'assurer de la fin de ces cotisations
 

Côte d'Ivoire : Frais COGES, la FESCI veut s'inviter dans les établissements dès le lundi pour s'assurer de la fin de ces cotisations

 
 
 
 14885 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 11 novembre 2020 - 12:31

Saint-Clair Allah, secrétaire général de la FESCI et ses camarades


La fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) continue sa lutte contre les frais de cotisations exceptionnelles imposés dans les établissements scolaires par le Comité de Gestion des établissements Scolaires (COGES).


Comme constaté hier par KOACI, face à la presse, le secrétaire général de la FESCI, M. Allah Saint-Clair, dit général Makélélé qui a dénoncé une « haute mafia autour de l’école », entend lui et ses camarades aller jusqu'au bout pour la suppression des frais COGES dans les établissements.


Le premier responsable de la FESCI a donc demandé à ses camarades d'aller investir dès le lundi 16 novembre 2020, les lycées et collèges afin de s'assurer de la suppression des cotisations exceptionnelles.


 

« Je demande à mes camarades étudiants, d'aller investir dès le lundi les lycées et collèges afin de vous assurer que les cotisations exceptionnelles ont pris fin. Plus personnes ne doit payer des frais supplémentaires dans les écoles. Nous avons été saisis par plusieurs parents dans cette affaire de COGES ne sachant pas trop ce que le gouvernement ivoirien fait de ces cotisations exceptionnelles que les parents d'élèves font chaque rentrée scolaire. La FESCI a donc purement et simplement intimé l'ordre au ministère de l'Éducation nationale d'y mettre fin sans préavis.», a martelé Saint-Clair Allah.


La FESCI tout en demandant un audit sur la gestion des 1 700 FCFA reversés aux COGES sur chaque inscription en ligne entend démasquer tous ceux qui sont impliqués dans "cette mafia".


« Nous demandons un audit des cotisations exceptionnelles et la suppression des frais annexes. Nous avons reporté, plusieurs fois, l’exécution de nos mots d’ordre de grève. Nous pensons avoir laissé assez de temps. Nous allons remporter le combat contre cette mafia autour de l’école. Nous n’allons plus reculer. Le ministère est impliqué dans une haute mafia. C’est le haut sommet du ministère qui dirige la mafia autour de l’école.», a lâché Saint Clair Allah.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Frais COGES, la FESCI veut s'inviter dans les établissements dès le lundi pour s'assurer de la fin de ces cotisations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Timer
Du n’importe quoi cette FESCI là. Tout cela est de la faute des parents eux-mêmes qui se laissent manipulés par des individus qui souhaitent exister en prenant des raccourcis. Ici au Québec, je dis bien au Québec ou l’école est presque gratuite dans toute l’Amérique. Chaque collégien paie a la rentrée des frais de Gestion d’environ $20. Tu chiales pour a peine 3$.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Comme on manque de client à l université on cherche p'us jeune continuez de rever
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'attitude de Laurent Gbagbo vis à vis de Simone Gbagbo à son retour est-elle décévante ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Vous attendiez vous à voir un Laurent Gbagbo aussi affaibli à son ret...
 
2126
Oui
61%  
 
1211
Non
35%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement