Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Un Procureur anti-corruption nommé par intérim, le démissionnaire sous protection après des menaces
 

Ghana : Un Procureur anti-corruption nommé par intérim, le démissionnaire sous protection après des menaces

 
 
 
 4815 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 21 novembre 2020 - 12:45

Mme Jane Cynthia Lamptey, le Procureur par intérim (ph)


Un Procureur spécial par intérim assure au Ghana les charges dues à son poste.

Le Procureur spécial a les prérogatives d'enquêter, de combattre, de prévenir et de poursuivre les actes de corruption et les activités liées à la corruption au Ghana


Le Procureur spécial adjoint, Mme Jane Cynthia Lamptey, s’est vue confier le poste de Procureur spécial par intérim et devra à cet effet gérer les affaires courantes en attendant la nomination d’un titulaire à ce poste.


Mme Lamptey est une avocate de plus de 30 ans au barreau du Ghana et est ancienne directrice par intérim des poursuites pénales.


Martin Amidu sous protection après des menaces


 

Le Président ghanéen Nana Akufo-Addo a demandé à l'Inspecteur général de la police d'assurer une protection de 24 heures sur 24 à Martin Amidu suite à ses allégations de menaces contre sa vie.


L'ancien procureur spécial a révélé avoir reçu des menaces sur sa vie suite à la publication de son analyse sur la transaction Agyapa.


En alertant le public sur des menaces sur sa vie, Amidu a déclaré avoir essayé de joindre en vain le ministre ghanéen de la Sécurité, Kan Dapaah, et qu’à défaut il s’est confié à un ancien conseiller à la Sécurité nationale. Amidu dit lui avoir avoué que des individus profèrent des menaces sur sa vie et le Président Akufo-Addo sera responsable sil quelque chose lui advient.


La présidence a encouragé l'ancien Procureur spécial à aider la police pour lui fournir des informations sur les personnes qui ont proféré des menaces contre sa vie, afin qu'elles répondent de leurs faits.


Martin Amidu a démissionné de ses fonctions le 16 novembre 2020 en invoquant l'ingérence du Président dans son travail qui porte sur l’affaire sur l'accord d'Agyapa.


 

A ce qui semble être un jeu d’une réponse du berger à la bergère après sa démission, Amidu a mis en garde le NPP, le parti au pouvoir au Ghana, à ne pas le pousser au bout de peur qu’il ne dévoile publiquement les contours de sa démission.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : Un Procureur anti-corruption nommé par intérim, le démissionnaire sous protection après des menaces
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Khanel
Bien.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement