Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour la reprise du dialogue politique, Bédié dit attendre de nouvelles preuves de « franchise et de sincérité » du camp adverse
 

Côte d'Ivoire : Pour la reprise du dialogue politique, Bédié dit attendre de nouvelles preuves de « franchise et de sincérité » du camp adverse

 
 
 
 14602 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 25 novembre 2020 - 09:53

Bédié mardi à Abidjan 


Recevant mardi en sa résidence de Cocody des délégations du Congrès pour la jeunesse panafricaine (Cojep) et de l’Alliance des générations ivoiriennes (AGIR) de Martial Ahipeaud, Henri Konan Bédié , est revenu sur la suspension du dialogue politique engagé avec Alassane Ouattara.


Le président du PDCI entend attendre de nouvelles preuves de « franchise et de sincérité » du camp adverse.


« Le combat continu, il faut maintenir la pression. Je suis convaincu que la victoire viendra », a soutenu le Sphinx de Daoukro et d’ajouter : « Le dialogue est suspendu en attendant de nouvelles preuves de franchise et de sincérité ».


Pour l’ancien président ivoirien, il a accepté au nom de l'opposition, de rencontrer le chef de l’Etat pour le dialogue.


 

« Nous avons entrepris de rompre le silence avec l'adversaire, comme vous le voyez, beaucoup de priorités doivent-être respectées avant le dialogue, à savoir la libération de tous les membres de l'opposition qui sont incarcérés injustement. Ils ont été raflés à mon domicile, à la suite d'une réunion comme des vulgaires vagabonds », a-t-il expliqué et de poursuivre : 


« Ensuite, maintenant il s'ajoute que beaucoup de jeunes qui participaient à notre combat commun, sont quotidiennement raflés, dans les villages, dans les centres pour une destination inconnue. À tout cela, j'ajoute naturellement aux conditions de paix, aux conditions du dialogue. Je voudrais vous dire que le combat continue et il faut toujours maintenir la pression. Tant que nous ne sommes pas morts, la toux ne quitte pas la gorge, tant qu'on marche, on ne cesse de balancer les bras. ».


Pour rappel, dans le jeu politique local en vue de la Présidentielle du 31 Octobre dernier, Alassane Ouattara avait initié un dialogue avec Bédié avant la tenue du scrutin. Ce dernier alors dans un plan pour renverser Ouattara par un coup de force avait refusé. Le coup de force ayant échoué, Ouattara réélu et les reines du pouvoir en mains mais avec des violences localisées qui effrayèrent les partenaires, Bédié acculé n'eut le choix que d'accepter sa main une nouvelle fois tendue.


 

Tout indique que cette dernière s'inscrit dans un jeu de lenteur voire de stagnation avec une indifférence fondamentale, qui pourait une nouvelle fois donner à un Ouattara à la tache sur d'autres chantiers plus prioritaires, une longueur d'avance.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour la reprise du dialogue politique, Bédié dit attendre de nouvelles preuves de « franchise et de sincérité » du camp adverse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Contrairement à Bédié et ses chômeurs putschistes, Ouattara et le pouvoir ont d'autres priorités que celle de perdre leur temps à bavarder avec des loosers.
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
vous vous trompez Mr HKB les gens arretés dont vous dites reflés sont des gens qui empêchaient les élections, bloquaient les voie, ou participaient a un coup d'etat dont vous etiez a la tête alors sans honte venir falsifier les faits et faire du revisionisme le pouvoir ado est dou!!!!!bon nous on avance sur du concret donc restez la a bon entendeur la justice fait son travail..
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement