Nigeria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria-Angleterre:  Fin de non-recevoir du Nigeria aux menaces de sanctions des députés britanniques
 

Nigeria-Angleterre: Fin de non-recevoir du Nigeria aux menaces de sanctions des députés britanniques

 
 
 
 2965 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 25 novembre 2020 - 15:38


Certains officiels du Nigeria (ph)


Le gouvernement nigérian se montre serein face aux sanctions réclamées par des députés britanniques contre des autorités en relations avec les récentes violences policières qui se sont produites dans le pays.


Le ministre nigérian de l’Information et de la culture, Lai Mohammed, a déclaré que le gouvernement fédéral ne panique pas devant la menace de sanctions proposées par les députés britanniques contre le Nigeria.


En l’espèce, Mohammed a déclaré ce mercredi que « nous avons déclaré plus tôt que les gouvernements du monde entier qui ont pris des décisions hâtives sur le Nigéria sur cette question devraient se documenter … car si la décision d'un gouvernement est basée sur de fausses nouvelles, c'est très risqué ».


 

Sur les raisons de la sérénité du Nigeria, le ministre de l’Information a expliqué que la résolution du parlement britannique n'est pas la décision du pays et aucun gouvernement sérieux ne prendra une décision telle que l'imposition de sanctions basées sur de fausses nouvelles.


Causes de la demande des sanctions


En lien avec ces menaces de sanctions, les députés britanniques ont débattu le lundi dernier sur des allégations de violations des droits de l'homme lors de la manifestation #EndSARS au Nigéria et ont exigé des sanctions contre les responsables gouvernementaux et les agents de sécurité.


Les députés britanniques ont estimé que les autorités nigérianes sont impliquées dans l’allégation d'utilisation excessive de la force contre des manifestants pacifiques lors des manifestations contre les violences policières le 20 octobre 2020 au péage de Lekki à Lagos.


 

Ces sanctions pourraient inclure l'interdiction de visa, le gel des avoirs et l'arrêt du financement et de la formation de la police nigériane. L’affaire a été initiée suite à une pétition lancée par un nigérian, Silas Ojo, qui a recueilli plus de 200 000 signatures.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria-Angleterre: Fin de non-recevoir du Nigeria aux menaces de sanctions des députés britanniques
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire de l'Hopital général d'Adzopé, des sanctions pour la forme ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : FIF, la FIFA va-t-elle tenter d'imposer Didier Drogba ?
 
2122
Oui
50%  
 
2019
Non
47%  
 
123
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement