Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, 53 jeunes arrêtés lors de la période post-électorale ont recouvré la liberté
 

Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, 53 jeunes arrêtés lors de la période post-électorale ont recouvré la liberté

 
 
 
 9706 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 décembre 2020 - 09:33

Les jeunes manifestants après avoir recouvré la liberté à Abidjan 


Des évènements douloureux sont survenus lors de la période post-électorale dans plusieurs localités du pays.


Des jeunes se réclamant de l’opposition et répondant à l’appel de la désobéissance civile, lancé par leurs différents leaders, ont érigé des barrages sur des voies empêchant ainsi la circulation des personnes et des biens...


Les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation des manifestants. Cela a été le cas à Yamoussoukro (Centre), où 65 personnes ont été interpellées dans les villages de Bonzi et d’Abouakouassikro.


 

Elles ont été transférées à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). 53 des personnes arrêtées ont recouvré la liberté depuis le mercredi 09 décembre dernier. Nous apprenons que, 12 autres sont toujours détenues à ce jour à la MACA.


Suite aux violences post-électorales, 197 personnes ont été placées sous procédures judiciaires en Côte d’Ivoire. Une Unité Spéciale d’Enquête, pour un traitement accéléré des procédures a été mise en place par les autorités.


Au moins 87 personnes ont été tuées et 484 autres blessées dans les violences survenues dans plusieurs localités de Côte d’Ivoire lors du processus électoral, c’est le bilan officiel révélé par le Gouvernement ivoirien.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, 53 jeunes arrêtés lors de la période post-électorale ont recouvré la liberté
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
trop tôt...trop tôt...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Bande de sauvages en herbe. Ça vous loupés. Au lieu de penser à votre avenir vou vous sacrifiez pour quoi ou qui ? Affi et mabri ont leurs enfants à l'étranger. Eux-mêmes fuyaient se cacher. Les enfants de bédié sont aisés et à l'abri... Petits idiots, ça vous a vraiment loupés... Remerciez les autorités piur leur clémence sans bornes comme la magnanimité de Ouattara... On observe...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
Finallement!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Nous@dabord
Bravo !!! J'ose ésperer qu'ils ont été relaxés pour preuves insuffisantes ou rien ne pésent contre eux , sinon c'est BRAVO á l'impunité. N'oublions pas les 87 morts… Oui á la PAIX non á l'IMPUNITÉ…. Si les commanditaires sont font face á la rigueur GUIKAHUÉ et consorts …. les auteurs doivent subir la même rigueur....
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1
Oui
0%  
 
2299
Non
95%  
 
113
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement