Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Dialogue politique, les participants retiennent la poursuite des discussions à un haut niveau entre Ouattara et Bedié
 

Côte d'Ivoire : Dialogue politique, les participants retiennent la poursuite des discussions à un haut niveau entre Ouattara et Bedié

 
 
 
 7823 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 29 décembre 2020 - 20:10

Ouattara et Bédié ici en 2015 à Abidjan


Du 21 au 29 décembre 2020, une session du dialogue politique, présidée par le Premier ministre s'est tenue à Abidjan.


La clôture a été sanctionnée par un rapport et deux thématiques ont été adoptées, l'environnement politique et la CEI au cours des travaux.


À l'issue des discussions, qui se sont globalement déroulées dans la courtoisie, la bonne ambiance et un climat apaisé, plusieurs points ont été évoqués par les participants.  


Au titre des mesures d'apaisement de l'environnement politique, il a été retenu la poursuite des discussions à un haut niveau entre le Président de la République et le Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, la libération des personnes poursuivies pour des faits liés au mot d'ordre de désobéissance civile de 2020 et à la crise post-électorale de 2010, la poursuite des procédures judiciaires en cours, afin d'éviter toute impunité, la réparation et le dédommagement des victimes des violences, la repentance des auteurs et des acteurs politiques pour les actes de violence perpétrés, le maintien du cadre de dialogue politique au-delà des échéances électorales, l'organisation d'assises nationales pour la paix et la réconciliation.


 

Au titre de la Commission Electorale Indépendante (CEI), les participants ont proposé la désignation des membres des bureaux des Commissions Electorales Locales par voie élective, tout en encourageant les partis politiques à des compromis sur le terrain, le retour dans les organes de la Commission Electorale Indépendante des partis politiques membres qui ont suspendu leur participation, l'élargissement de la composition de la Commission Centrale de la CEI à d'autres partis politiques sans préjudice de l'équilibre de celle-ci.


Au titre des autres questions liées au processus électoral et conformément aux termes du discours du Premier Ministre lors de la séance plénière marquant l'ouverture du Gouvernement à discuter d'autres points liés au processus électoral, les participants ont proposé l'amélioration du découpage électoral, en maintenant les acquis, le financement public des candidats aux élections législatives, la remise aux partis politiques de la version de la liste électorale comportant des photos, l'égale valeur probante des procès-verbaux remis aux représentants des candidats dans les bureaux de vote avec ceux détenus par la CEI, la remise aux représentants des candidats d'exemplaires du procès- verbal de compilation après le dépouillement par les Commissions Electorales Locales et l'introduction de la proportionnelle intégrale aux élections législatives pour les circonscriptions ayant plus de deux sièges.


À l'issue du dialogue politique, les parties prenantes, ont condamné unanimement la violence et l'incivisme sous toutes leurs formes, comme mode de conquête et de gestion du pouvoir d'Etat, conformément au préambule de la Constitution Ivoirienne et ont fait des recommandations.


Avant la tenue des élections législatives, les participants recommandent la désignation des membres des bureaux des Commissions Electorales Locales, conformément aux dispositions légales en vigueur, le retour dans les organes de la Commission Electorale Indépendante des partis politiques membres qui ont suspendu leur participation, l'élargissement à d'autres partis politiques, de la composition de la Commission Centrale de la CEI, conformément aux recommandations de la CEDEAO, sans préjudice de l'équilibre de celle-ci, la remise aux représentants des candidats d'exemplaires du procès- verbal de compilation après le dépouillement par les Commissions Electorales Locales, l'organisation des élections législatives en mars 2020, le renforcement de la sécurisation du processus électoral, la levée du mot d'ordre de désobéissance civile et la mise en œuvre de mesures qui concourent à l'apaisement de l'environnement politique.


 

À moyen et long termes, les parties prenantes ont recommandé, la poursuite des discussions à un haut niveau entre le Président de la République et le Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, les participants encouragent le Président de la République à ouvrir des discussions avec le Président Laurent GBAGBO et tous autres leaders politiques, l'égale valeur probante des procès-verbaux remis aux représentants des candidats dans les bureaux de vote avec ceux détenus par la CEI, l'amélioration du découpage électoral, en maintenant les acquis, la repentance des auteurs et des acteurs politiques pour les actes de violence perpétrés, la prise de mesures en faveur des personnes poursuivies pour des faits liés au mot d'ordre de désobéissance civile de 2020 et à la crise post-électorale de 2010, au terme des procédures judiciaires en cours, le maintien du cadre permanent de dialogue politique et la signature d'une charte de bonne conduite par les leaders politiques.


Enfin les participants s'engagent fermement à entreprendre, conjointement, des actions de promotion et de renforcement de la cohésion sociale et ont convenu que toutes les propositions n'ayant pas fait l'objet de recommandation formelle seront examinées dans le cadre des sessions ultérieures du dialogue politique.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Dialogue politique, les participants retiennent la poursuite des discussions à un haut niveau entre Ouattara et Bedié
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Pouaaaaahhhh... Que des conneries... Cette coalition de désobéisseurs civiles et congénitalement endoctrinés au boycott actif et à la violence ne font que du cinéma. Avançons-là... Allons aux législatives/locales et le peuple va encore trancher...
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
MAFIA
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour la relève ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi...
 
2122
Oui
32%  
 
4371
Non
66%  
 
123
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement