COMMUNIQUÉ
4 Janvier 2021
 
 3984 Vues
 
  4 Commentaires
 
 
 
 
Ministère du pétrole
Côte d'Ivoire Politique
 
Côte d'Ivoire : Carburants pas propres, droit de réponse du Ministère du Pétrole
 
 

Droit de réponse


Monsieur le Directeur de Publication de KOACI.COM,


Dans l’une de vos parutions du lundi 29 décembre 2020, le site d’informations générales « KOACI.COM », dont vous êtes responsable juridiquement du contenu devant la loi, a publié sur les réseaux sociaux, un article intitulé « Côte d’Ivoire : Alors que l’Etat ne veut pas investir pour des carburants propres, deux ivoiriens en mettent au point un à base d’amidon de manioc ».


Afin de rassurer la population, le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables tient à communiquer sur les différents efforts qui sont faits pour mettre sur le marché des carburants propres.


Les spécifications des carburants en Côte d’Ivoire sont fixées par décrets dont le dernier en vigueur est « le décret n°2013-220 du 22 mars 2013 portant modification du décret n°2005-04 du 6 janvier 2005 ». Ces spécifications donnent les caractéristiques des différentes composantes que contiennent les carburants. La fixation de ces caractéristiques tient compte de l’outil de raffinage et surtout de la volonté du Gouvernement de contrôler les émissions gazeuses polluantes et la réduction de leurs effets néfastes sur la santé et l’environnement.


Ainsi, en Côte d’Ivoire, la première phase du processus d’amélioration des caractéristiques des carburants de transport a été l’élimination du plomb. Cette mesure a été effective par la prise du décret n°2005-04 du 6 janvier 2005, portant modification du décret n°65-203 du 17 juin 1965 fixant les spécifications des produits pétroliers. Depuis cette date, un seul grade de Super sans plomb d’indice d’octane fixé à 91 minimum est mis sur le marché.


La deuxième phase de changement des spécifications techniques des carburants consiste à la réduction progressive de la teneur en soufre dans les carburants de transport. L’objectif visé est la mise sur le marché de carburants plus propres dont l’un des impacts immédiats est l’amélioration de la qualité de l’air et de la santé publique.


Actuellement, le décret en vigueur (décret n°2013-220 du 22 mars 2013, portant modification du décret n°2005-04 du 6 janvier 2005, fixant les spécifications des produits pétroliers) permet à la Côte d’Ivoire de produire des carburants aux spécifications suivantes :

-   Super :

   teneur en soufre : 150 ppm maximum ;

   teneur en benzène : à 5% maximum ;

-   Gasoil :

   teneur en soufre : 3500 ppm maximum.


Le schéma de raffinage de la SIR et la faible teneur en soufre des pétroles bruts raffinés permettent de respecter ces spécifications en vigueur. La SIR fabrique donc des produits de bonne qualité.


Le Super produit par la SIR ne contient que 10 ppm de soufre et ne contient pas de plomb. La teneur en benzène est de 3,6 % volume en moyenne, conforme aux spécifications en vigueur (5% volume maxi).


Concernant le gasoil, avant 2005, la spécification de teneur en soufre était fixée à 10000 ppm maxi. Cette spécification a été ramenée à 5000 ppm maxi en 2005, puis à 3500 ppm maxi en 2013.


Le gasoil produit par la SIR a une teneur en soufre moyenne inférieure à 1800 ppm, donc conforme à la spécification officielle.


Donc, depuis 2005, les spécifications des carburants en Côte d’Ivoire sont régulièrement révisées et sévérisées.


Toujours dans la dynamique de l’amélioration de la qualité des produits raffinés pour une meilleure qualité de l’air, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Association des Raffineurs et Distributeurs Africains (ARDA) ont préconisé que d’ici 2025, les carburants de toutes les raffineries de la sous-région répondent aux spécifications suivantes :

-   Super :

o   teneur en soufre : 50 ppm maximum ;

o   teneur en benzène : 1% maximum.


-   Gasoil :

o   teneur en soufre : 50 ppm maximum ;


Pour permettre d’atteindre cet objectif, l’Etat a mis en œuvre, en mars 2020, un mécanisme de financement devant permettre à la SIR de disposer d’outil adapté pour la production de carburants plus propres. 


Ainsi, depuis mars 2020, la SIR a démarré le projet qui conduira à l’horizon 2023, à la construction d’une nouvelle unité de raffinage appelée unité d’Hydrodésulfuration profonde du gasoil (HDS). Cette unité permettra d’améliorer la teneur en soufre, la densité et l’indice de cétane du gasoil produit par la raffinerie, de manière à fabriquer du gasoil commercial conforme aux nouvelles normes de la CEDEAO en 2025, le super satisfaisant déjà la spécification de 50 ppm sur le soufre.


Le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, s’insurge donc contre cet article diffamatoire de KOACI.COM qui tend à porter un discrédit sur les actions entreprises par le gouvernement ivoirien pour des carburants propres.

C’est pourquoi nous exigeons que le site KOACI.COM diffuse l’intégralité de ce droit de réponse et ce, en vertu de la loi et des articles régissant la presse ivoirienne.


Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur de publication, l’expression de nos sentiments distingués.



 
 
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Carburants pas propres, droit de réponse du Ministère du Pétrole
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
VLAN ! un ministère de mytho avec un ministre voleur et gonflé ! Ya pas un pays dans le monde où le carburant est aussi sale meme et l'Etat ne fait rien sinon on le sentirait à Abidjan ! Autant de pollution mortelle est une honte tototale pourtant la sir détourne plein de pognon avec le nigéria hein ! Nous on crève à petit feu en respirant du poison tous les jours ça c'est la réalité !
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
On dirait koaci a tapé dans le mille et le ministère essaye de se justifier. C'est inadmissible d'être dans un pays dans laquelle une société d'Etat est richissime par le fait du raffinage du pétrole nigérian et qui est incapable de produire un carburant propre en Côte d'Ivoire. La pollution de l'air est intolérable, tueuse, 1000 fois plus que votre corona pour qui milliards de crédit ont été pris, à méditer...
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Voilà qui est clair !
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Donc d'où vient la pollution donc ?
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
  
Vidéo
  
Jeux Koaci
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter