Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Six mois après son décès, un Institut porte désormais le nom de Amadou Gon Coulibaly
 

Côte d'Ivoire : Six mois après son décès, un Institut porte désormais le nom de Amadou Gon Coulibaly

 
 
 
 5917 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 janvier 2021 - 16:23

Ce vendredi au lancement de l'institut à Abidjan


Alors que certains commencent à estimer qu'il en est fait un peu trop, six mois après la brutale disparition dans ses fonctions de Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, un Institut de formation politique porte son nom.


Le lancement de ce projet s'est fait à Abidjan-Sofitel Ivoire, en présence d'illustres personnalités du monde politique et universitaire dont le chef de l'Etat Alassane Ouattara, l'ancien Président malgache, Hery Rajaonarimampianina et les anciens Premiers Ministres Jean-Pierre Raffarin, Boubèye Maïga et Sidya Touré.


Cet Institut qui a une vocation sous-régionale, aura pour missions de perpétuer, auprès des jeunes, les valeurs de compétence, de loyauté, de fidélité et d'humilité incarnées par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et de contribuer à leur formation dans les domaines de la politique et de la vie associative.


Il développera deux grands types de formation par an : l'une sous la forme de séminaires s'adressant à des jeunes militants des partis politiques et de la société civile, et l'autre sous la forme de conférences ou de colloques destinés au grand public.


Les meilleurs étudiants auront une expérience internationale au cours d'une mission dans un autre continent, pour qu'ils construisent des réseaux internationaux personnels, a indiqué l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, dans un discours.


 

«Certes pour ce grand projet, il fallait une figure tutélaire, Amadou Gon Coulibaly reste un exemple d'un exceptionnel homme d'Etat, après sa disparition tragique, disparition pour beaucoup d'entre vous, je le sais douloureuse. Retenons ses directives, retenons ses valeurs, retenons ce que nous pouvons appeler ses quatre points cardinaux. Le cap, la perspective, le moyen, le comportement », a poursuivi l'ancien Premier ministre français.


Il a invité les jeunes à la culture de la paix, car a-t-il souligné, « a violence est une impasse, la violence ne conduit qu'à la violence. La violence n'est pas un problème de tel ou tel pays. Tous les pays. Et nous sommes frappés par ce qu'on peut appeler une légitimation de la violence. Il faut mener cette bataille. La violence est l'ennemi de la civilisation. Le Président FHB, la paix n'est pas un mot, c'est un comportement. Ce comportement il faut le travailler, il faut l'apprivoiser. »


Au nom du Président de la république, le Secrétaire général de la présidence Patrick Achi a rappelé que le lancement de l'Institut de formation Amadou Gon Coulibaly « n'est pas un simple événement politique, institutionnel et universitaire », mais «incarne un moment fondateur, stratégique, pour la Côte d'Ivoire »


«Nous voulons, nous aussi relever le défi de la formation des élites politiques, exposés aux meilleurs standards internationaux pour poursuivre une œuvre de redressement national telle que celle que nous menons depuis 2011, grâce au leadership du président de la république et aux efforts du peuple ivoirien. (...) nous voulons que la renaissance de notre patrie puisse demain être conduite et même amplifié par une nouvelle génération de femme et d'homme républicain, engagé, expert accompli, acteurs pour l'Etat comme pour le secteur privé du développement d'une Côte d'Ivoire meilleure toujours plus solidaire, toujours plus rayonnante », a-t-il dit.


 

Et de poursuivre : «Le choix d'honorer l'Institut que nous créons aujourd'hui du patronyme de l'ancien Premier ministre de Côte d'Ivoire, feu Amadou Gon Coulibaly est cette évidence qui s'impose à tous. Non parce qu'elle vise à honorer avec piété et ferveur, la mémoire d'un immense serviteur de l'Etat et d'un patriote dévoué au progrès de la Côte d'Ivoire, mais parce qu'elle indique avec clarté pour les décennies qui viennent la force d'un chemin et d'un destin à imiter ».


Patrick Achi a enfin rappelé les qualités d'Amadou Gon Coulibaly, son humanité, son acharnement au travail. Il a enfin invité les enseignants et les apprenants à se montrer digne de ce patronyme prestigieux et à faire suivre l'exigence de son rêve.


Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Six mois après son décès, un Institut porte désormais le nom de Amadou Gon Coulibaly
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
de son vivant qui parlait de lui meme, il a fait quoi de bon pour le pays? A force de mettre son nom partout la vous fatiguez les gens
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Amadou Gon Coulibaly là c'est son où qui grand homme d'État là même ? Du n'importe quoi ! Le môgô là a réussi à le zigbouyer mais vous continuer a embroyer l'homme. Laissez nous respirer.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Pouaaah ! Le culte de la personnalité d'un lion édenté disparu par votre propre faute en accélérant sa mort. Aujourd'huI, après la candidature illégale du minabilissime mandela de sindou, on sait, enfin, pour quoi. Y a vraiment pas meilleure façon d'exprimer sa culpabilité dans la médiocrité. Koh institut de formation politique. Donc comme ça, le lion sans crinière est devenu une «figure tutélaire!!! «re-pouaaah»!!!
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Si t'es pas content, suicide toi
 
 il y a 6 mois
Peace101
En tant qu'observateur, je ne comprends pas les raisons des aboiements des sauvages thuriféraires lécheurs des hémorroïdes du chien koudou. Eux au RHDP ils ont fait pour leur ancien grand cadre. Bon, les sauvages frontistes pourraient en faire pour Aboudramame Sangaré qu'ils ont oublié. Par exemple, Linda Delon pourra inaugurer ça ou bien ? Y'a rien dans sorcellerie d'abrutis bétés et assimilés western... Bande de pinheads... Eux ils avancent... Et vous ?
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Okpo! Pourquoi ne pas construire la mecque là-bas? Célébrer un amorphe sans personnalité, juste parce que vous l'avez sacrifié exprès! Bandécons!
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Toi en tout cas ça t'arrivera jamais
 
 il y a 6 mois
Peace101
Mais aucun des animaux sauvages et assimilés frontistes du chien mendiant de passeports koudou ne répond... Ah, la vérité rend muette c'est compris donc... Lolllll... Au lieu de gueuler sur le RHDP et leur institut, on inaugure quand l'institut Aboudramame Sangaré par la jeune pepite dénichée Linda Delon ? Bandes d'imbéciles...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement