Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Législatives 2021, Affi, Guikahué et Mabri accusés de « complot contre l'Etat » peuvent-ils se présenter ?
 

Côte d'Ivoire : Législatives 2021, Affi, Guikahué et Mabri accusés de « complot contre l'Etat » peuvent-ils se présenter ?

 
 
 
 12497 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 janvier 2021 - 10:17

L’actualité politique ivoirienne est dominée par les élections législatives prévues le 06 mars prochain.


La question de la participation de Pascal Affi N’Guessan, Maurice Kakou Guikahué et d’Albert Mabri Toikeusse commence à être posée dans leurs différents Etats-majors.


Ces trois personnalités sont poursuivies par la justice pour « complot contre l’autorité de l’État », « mouvement insurrectionnel », « assassinat » et « actes de terrorisme ».


C’est dans ce cadre que les deux premiers nommés ont été arrêtés et le troisième activement recherché avait fui le pays avant de réapparaitre le week-end dernier.


 

L’ancien premier ministre bénéficie d’une liberté conditionnelle et placé sous contrôle judiciaire. Selon ses proches, il peut prendre part au scrutin législatif, parce qu’il bénéficierait de la présomption d’innocence et n’a pas été encore été condamné, il a donc un casier judiciaire vierge.


Quant au secrétaire Exécutif du PDCI-Rda qui a été évacué en France suite à un malaise, il devrait connaître son sort à son retour en Côte d’Ivoire.


Le président de l’UDPCI qui est réapparu après deux mois de cachette l’on ignore pour l’heure sur la suite judiciaire a donné à son dossier.


Mais selon des observateurs, le dialogue politique entamé entre le gouvernement et l’opposition, pourrait avoir raison des poursuites judiciaires engagées contre Affi, Guikahué et Mabri et leur permettre de se présenter aux élections législatives du 06 mars 2021.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Législatives 2021, Affi, Guikahué et Mabri accusés de « complot contre l'Etat » peuvent-ils se présenter ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
À la question posée dans le titre, là réponse est non. Mais vous allez bien voir que le pouvoir laxiste va ignorer cela. Pauvres de nous!!!
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Vous les moutons ne cesserez jamais de vous balader sur les routes, quoi! Vous êtes assis sur des braises et vous cherchez à en rajouter ) vos malheurs. Essayez de bloquer leurs candidatures et nous terminons le boulots plus vite que prévu. Bandécons!
 
 il y a 6 jours
Peace101
Ce sont des chefs d'accusation très graves. En tant qu'observateur, je me demande au nom de quel état de droit des déstabilisateurs responsables de la mort de 87 personnes peuvent-elles même se promener librement ? Chez les nègres avec des dirigeants nègres on aura tout vu... On observe...
 
 il y a 6 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Si t'es pas content, retourne dans ta bergerie du faso; et surtout n'oublie pas de mettre ton fils de pute mokochi ds tes bagages! Bandécon!
 
 il y a 6 jours
BenMar87
On verra...on verra...
 
 il y a 6 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement