COMMUNIQUÉ
29 Janvier 2021
 
 3503 Vues
 
  2 Commentaires
 
 
 
 
CNDH
Côte d'Ivoire Politique
 
Côte d'Ivoire : Communiqué du CNDH relatif à l'observation du processus électoral relatif aux Législatives du 06 mars 2021
 
 

Le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) informe que conformément à son mandat de surveillance du respect des Droits de l’Homme sur le territoire national, il a engagé ses services compétents dans l’observation du processus lié aux élections législatives du 06 mars 2021.


En prélude à cette activité, le CNDH rappelle qu’il a documenté du 16 septembre au 10 novembre 2020, les violences qui ont émaillé le processus électoral lié au scrutin présidentiel du 31 octobre 2020. A l’issue de ce monitoring, le CNDH a rapporté de nombreuses atteintes à la vie et à l’intégrité physique de la personne humaine, des destructions massives de biens publics et privés, des déplacements internes de populations, ainsi que des attaques contre des symboles et l’autorité de l’Etat (Rapport dudit monitoring des violences commises du 16 septembre au 10 novembre 2020, consultable sur le site www.cndh.ci), commis par des militants, sympathisants et autres personnes se réclamant de formations politiques. 


Pour mettre un terme à l’impunité des violences commises pendant les périodes électorales observées en Côte d’Ivoire ces dernières années, et en vue de garantir leur non répétition, le CNDH recommande la poursuite des auteurs identifiés de ces actes de mauvaise conduite devant les juridictions compétentes. En outre, le CNDH encourage la mission de l’Unité spéciale d’enquête (créée par décret n° 2020-945 du 25 novembre 2020) sur les évènements survenus à l’occasion de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.


Pour la tenue d’élections législatives démocratiques et apaisées le 06 mars prochain, le CNDH en appelle à la responsabilité de tous, notamment les candidats et les formations politiques pour l’éducation civique, citoyenne et électorale de leurs militants et sympathisants, dans le respect de la Loi et des Droits de l’Homme.


Le CNDH se dit engagé pour l’observation de toutes les activités des candidats à ces élections, afin de dénoncer toutes les dérives qu’il documentera dans l’exercice de son mandat.



Fait à Abidjan, le 26 janvier 2021



Pour le CNDH


La Présidente



Namizata SANGARE

 
 
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Communiqué du CNDH relatif à l'observation du processus électoral relatif aux Législatives du 06 mars 2021
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Il est toujours bien d'avoir des observateurs. Ainsi, quand le RHDP du nouveau président en dréguéba mangeur de cola donnera une raclée à son opposition de minables, ils ne pourront crier fraudes ou alors alors le rebelle affi ne pourra causer la mort de douzaines d'Ivoiriens et Ivoiriennes... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
C'est à Dramane94 et ses suiveurs qu'il faut donner ce genres de conseils. J'espère que vous avez bien documenté (avec images à l'appui), les coupeurs de têtes (qui se sont filmés), les gbaka verts qui transportaient les microbes avec l'aide de la police, etc etc.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mise en place des Ministres-Gouverneurs prévus depuis 2011, utile pour le developpement de l'interieur du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour K...
 
2276
Oui
54%  
 
1738
Non
41%  
 
215
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
  
Vidéo
  
Jeux Koaci
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter