Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    PDCI-RDA, 71 ans après, Bédié honore les martyrs du 30 janvier 1950, une couronne déposée dans le cimétière de Dimbokro
 

Côte d'Ivoire : PDCI-RDA, 71 ans après, Bédié honore les martyrs du 30 janvier 1950, une couronne déposée dans le cimétière de Dimbokro

 
 
 
 5676 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 31 janvier 2021 - 17:53



30 janvier 1950-30 janvier 2021, cela fait 71 ans que les martyrs du PDCI-RDA reposent dans les cimetières de Dimbokro, Bouaflé et Séguéla. C’est plus d'une cinquantaine de personnes qui ont trouvé la mort suite à la répression du pouvoir colonial français dont 13 à Dimbokro.


Hier, le Président Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA, s'est souvenu de ces personnes qui ont payé de leurs vies pour que le combat d'émancipation de Félix Houphouet-Boigny et de ses compagnons porte.


Il a instruit son Vice-président chargé des Grandes conférences, le ministre Gnamien Yao, Grand conférencier du PDCI-RDA, d'aller les honorer, 71 ans après, l'ancien ministre était à Dimbokro où il a déposé une couronne sur les tombes des 13 personnes au cimetière des martyrs.


 

«En date du 30 janvier 2018, le Président du PDCI-RDA, le Président Henri Konan BEDIE a inauguré le pèlerinage au cimetière « des Martyrs de la République » communément appelé Cimetière des Martyrs du PDCI-RDA des années 1950 par sa présence effective à l’occasion de l’ouverture du Colloque sur les Martyrs du PDCI-RDA des années 1950 et de la pause de la première pierre du mausolée dédié aux Martyrs du PDCI-RDA de Bouaflé, Séguéla, Grand-Bassam et j’en passe. Aujourd’hui 30 janvier 2021, le Président Henri Konan BEDIE m’a instruit de venir en son nom, honorer les Martyrs en les arrachant à la mort, par le dépôt d’une couronne sur leurs tombes. Par cet acte de haute portée politique, que nous posons en son nom et sur ses instructions, le Président Henri Konan BEDIE vient rappeler à l’ensemble de la communauté nationale et internationale pourquoi il est juste de dire que «la longévité du PDCI-RDA est la conséquence de son intelligence vigilante des situations historiques. » », a déclaré Gnamien Yao après le dépôt de la couronne.

Cette cérémonie s'est déroulée sous la haute supervision du doyen Nzi Gabriel, maire honoraire de Dimbokro, des Secrétaires généraux de section du PDCI-RDA, et de la délégation qui accompagnait le Vice-président du PDCI-RDA.

C'est par un procession que Gnamien Yao et les autres se sont rendus au caveau avec la couronne donnée par le Président Bédié qui était portée par le ministre Gnamien Yao et le doyen Nzi Gabriel, suivi par les autres personnalités présentes entre autres M. Badara Sall, fils de Dimbokro, Mmes Ouffouet Olivia Bénédicte et Kouame Véronique, et les SG de section.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le Vice-président du PDCI-RDA chargé des Grandes conférences et Grand conférencier du PDCI-RDA, a annoncé qu'après Dimbokro, le cap sera bientôt mis sur les villes de Bouaflé et Séguéla. 


 

Selon lui, en ces instants de souvenirs et de recueillement, le Président Henri Konan BEDIE, digne héritier du Président Félix Houphouët-Boigny, Président-Fondateur du PDCI-RDA, marque son attachement à un des piliers du secret de la puissance du PDCI-RDA, à savoir son statut jamais démenti de Parti de « libération nationale. »


«Parce qu’il s’est trouvé en 1950, des militants du PDCI-RDA qui ont accepté de se mobiliser pour dire non à l’arbitraire, l’action de tous les militants du PDCI-RDA avec à leur tête le Président Henri Konan BEDIE, est de rappeler tout simplement, à tous les Ivoiriens épris de justice, ceci : « qui que nous soyons, et quel que soit le lieu où nous vivons en Côte d’Ivoire », le 30 janvier de chaque année doit être un jour de ralliement de tous et de célébration de notre unité nationale. Au moment où toute la Côte d’Ivoire s’organise pour réhabiliter ses valeurs de paix, de tolérance et de dialogue qu’elle n’aurait jamais dû perdre, fasse Dieu que l’âme de nos Martyrs, que nous honorons ce samedi 30 janvier 2021 à Dimbokro, ville Martyr et capitale des Martyrs, repose en paix et que leur combat nous serve toujours de bouclier pour mettre à l’abri de notre pays, toutes les formes d’extrémismes qui nous conduisent dans l’impasse et retardent le progrès dans notre pays. Honneur et gloire éternels à ceux qui ont offert leur vie pour que tous autant que nous sommes vivions dans la fraternité », a conclu, l’ancien ministre, Gnamien Yao.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : PDCI-RDA, 71 ans après, Bédié honore les martyrs du 30 janvier 1950, une couronne déposée dans le cimétière de Dimbokro
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Ah ben il était temps comme quoi hkb oubli jamais les siens tchrrrrrrr fhb et tu. Vas t associer avec son opposant historique on regarde ta fin
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Geste honorable ! Nous ne pouvons que saluer cela. Que ces personnes continuent de reposer dans la Paix de Notre Seigneur ! Amen !
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Les détails de la répression fut mortelle. C'était 42eme Biman. Une présence de force actuelle. Pour un retour de bâton !? La répétition est pédagogique.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement