Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Covid-19, le gouvernement médiatise une progression de contamination, l'opposition dénonce des chiffres «bidons» pour imposer le vaccin
 

Cameroun: Covid-19, le gouvernement médiatise une progression de contamination, l'opposition dénonce des chiffres «bidons» pour imposer le vaccin

 
 
 
 1645 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 02 mars 2021 - 07:35

Des membres du gouvernement ce lundi soir (Ph Koaci)



Alors que le Cameroun s’apprête à réceptionner 1,7 million de doses du vaccin Gavi COVAX contre la Covid-19 et que la maladie n'y est qu'anecdotique au-delà du fait qu'elle soit soignable et peu dangereuse, le gouvernement est passé à l’offensive lundi soir, dans une action de préparation de l’opinion.


Alors que la contamination est mondialement en chute libre depuis plus d'un mois, le gouvernement camerounais soutient lui que la situation épidémiologique du Cameroun est en progression. 


« Cette augmentation des cas de COVID19 est liée à un laxisme général que le gouvernement a dénoncé à plusieurs reprises», a déclaré René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication.


Le Cameroun a enregistré 9 976 nouveaux cas et 105 décès de COVID-19 en 2 mois 2 jours, indique le gouvernement.

Au 25 février 2021, le Cameroun a enregistré 35714 cas depuis le 5 mars 2020, date de la détection du premier malade de Covid-19 dans le pays. Et, 32 594 cas de rémissions. Dont 2658 cas actifs. Les chiffres actuels indiquent 551 décès en un an.


«De juin 2020 à février 2021, 74 décès ont été enregistrés à Orca. Sur 215 patients admis du 22 au 28 février 2021, 25 décès ont été enregistrés. Nous comptons un total de 44 décès à Orca rien que pour le mois de février 2021 », a soutenu Manaouda Malachie le ministre de la Santé Publique.


 

Selon le gendarme de la Santé publique, les cas « se multiplient » parce que les camerounais sont retournés à des activités sociales comme les mariages et les enterrements, sans porter les masques et sans respecter les mesures de distanciation sociale.


Le patron de la police lors de son intervention a prescrit le retour à la « discipline personnelle ». Sans cette discipline de la part des Camerounais, « tous les efforts du gouvernement seront vains. Il n'y aura pas d'officier de gendarmerie devant chacun pour contraindre les gens à porter des masques ou à se laver les mains », a-t-il martelé.


Parmi les autres indicateurs que brandit le gouvernement, l’occupation des lits: 7,3% en 2021 contre 0,5% en 2020 ;

110 morts en 2 mois contre 400 en 9 mois en 2020.


Des jeunes de moins de 19 ans parmi les morts et des enfants de plus en plus jeunes contaminés.

Manaouda Malachie a laissé entrevoir la possibilité d’introduction du vaccin si la courbe de contamination continuait de progresser.

« Mais le vaccin ne sera pas obligatoire », a-t-il précisé.  


Chiffres «bidons»


Il n’y a pas de «consensus» sur la vaccination contre le coronavirus au Cameroun. Une opinion largement répandue au sein de la population estime que la Covid-19 est une grippe qui se soigne avec les plantes.


Selon une autre opinion, la vaccination serait un « génocide » à coups de nanoparticules orchestré par les mondialistes qui vénèrent la Covid-19.


 

Dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, Banda Kani, président national du Nouveau Mouvement Populaire (NMP), a appelé les camerounais à ne pas se faire vacciner.


Selon ce leader politique rien ne « justifie le vaccin.» 


« Ces thérapies vaccinales, ont pour rôle et pour mission d’imposer une thérapie visant à transformer le système immunitaire pour insérer une puce dans le corps à partir de laquelle les globalistes vont limiter la population mondiale», estime l'homme politique.


Banda Kani soutient que les chiffres du gouvernement sont faux. 

En rappel, Mgr Kleda évêque de Douala, a affirmé le 10 septembre 2020 que le Cameroun a « vaincu » le coronavirus. De nombreux camerounais préfèrent le médicament du prélat.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun: Covid-19, le gouvernement médiatise une progression de contamination, l'opposition dénonce des chiffres «bidons» pour imposer le vaccin
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mise en place des Ministres-Gouverneurs prévus depuis 2011, utile pour le developpement de l'interieur du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour K...
 
2276
Oui
54%  
 
1738
Non
41%  
 
215
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement