Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Obsèques d'Hamed Bakayoko, message de compassion d'un fils du Woroba, tête de délégation venue du Centre
 

Côte d'Ivoire : Obsèques d'Hamed Bakayoko, message de compassion d'un fils du Woroba, tête de délégation venue du Centre

 
 
 
 3678 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 20 mars 2021 - 07:35



Malick Fadiga en tête de sa délégation à Séguéla (ph KOACI) 



 

L'honorable Malick Fadiga, élu de Bouaké commune était présent à Séguéla, le vendredi 19 mars 2021 dernier aux obsèques de son ami et frère, feu le Premier Ministre Hamed Bakayoko. Accompagné d'une forte délégation du Woroba résidant à Bouaké, des chefs coutumiers et chefs de communauté, le fils de Lamine Ba Fadiga, a pleuré son ami et frère.


La mine triste, le regard hagard, Malick Fadiga a déclaré que, « la Côte d'Ivoire a perdu son Premier ministre, son fils, son ami. Le Président de la république de Côte d'Ivoire a perdu son fils. Nous avons perdu un frère, un ami, mais nous avons gagné une Icône à jamais gravée dans nos mémoires.» Poursuivant, il a ajouté que « c'est dur et triste de savoir que tu n'es plus de ce monde. Cependant, nous nous réconfortons de savoir que tu sois aujourd'hui une icône. Vas en paix, très cher frère. Que le chemin qui mène à la vérité éternelle te soit facilité par tous tes bons actes.»


Le coeur lacéré de douleur, Malick Fadiga parle à son "frère". « Tu as vécu utile. Tu as vécu à la lumière de ta conscience et à la seule recherche du bien. Que la terre de tes ancêtres te soit légère et que les forces divines te permettent de veiller sur ton épouse, tes enfants et sur la Côte d'Ivoire que tu as tant aimé. Guerrier tu fus, guerrier tu demeureras dans nos cœurs et dans nos mémoires.» a-t-il martelé à l'endroit de l'ancien premier ministre ivoirien.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Obsèques d'Hamed Bakayoko, message de compassion d'un fils du Woroba, tête de délégation venue du Centre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Le cas ivoirien de la dernière présidentielle fait apparemment une bonne école en Afrique: laissez le demon president éternel continuer ses gymnastique simulacre singeries d’élection en quête de vaine légitimité ou mieux de légitimation. A quoi sert une élection si le vainqueur s’impose déjà comme inamovible, sans lui le pays connaîtra une catastrophe pour disparaître de la terre??????? Bravo Son excellence Henry Konan Bedie, digne fils de la Côte d’Ivoire et d’Afrique.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Qu'aboie-t-il même ce @babi_con ? On aurait cru qu'après tout ce silence tu te serais assagi mais apparemment tu reviens plus con que jamais... Okay, s'ils ne vont pas aux élections, le résultat est plus que CERTAIN à 100 pourcent pour le Maréchal Deby. S'ils vont aux élections ils ont au moins UNE CHANCE (comme Barro en Gambie) de faire la surprise et en plus s'ils se battent sur le terrain avec un message et une alternative. C'est MATHÉMATIQUE cette explication. Même s'ils perdent avec leur présence sur le terrain ils préparent les mentalités et le terrain pour les législatives où ils peuvent contenir le Maréchal et son parti. T'es idiot ou tu fais exprès. Tu félicites bédié pour quoi ? Avec juste 20 ou 23 sièges alors que le pdci jouissait de plus de 80 sièges environ aux dernières élections. Toi, plus tu vieillis plus tu deviens bête... Safroulaye...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ne pas aller aux élections est en tout temps et tout lieu une défaite pour l'opposition. Tu n'as apparemment rien appris de l'histoire. Je te donne des cours gratuits. Même le chien gbagba l'a compris. En 90 et 95 il est allé aux élections organisées par le pdci. Même s'il a perdu il a beaucoup gagné car ça l'a positionné sur le terrain. En 2000, le même chien gbagba s'est moqué du rdr qui a boycotté à leurs risques et regrets. Je dis oh, yé dit, yé dit encore, t'es bête wahhhaa tu fais exprès plus tu vieillis ? Sans blagues...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
PAIX!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
S’il y’a une élection à boycotter c’est l’élection présidentielle. S’il y’a une élection à ne JAMAIS JAMAIS boycotter c’est l’élection législative. Tout ce que je sais à la dernière présidentielle en Côte d’Ivoire ouatara le criminel haineux a été ridiculisé bel et bien par le fait qu’aucun d’homme sérieux ne s’est présenté face à lui, sauf une marionnette idiote pour singer le jeu d’opposant. Si le kkb était il un homme ouatara devrait y competir seul et cela serait encore mieux, puisqu’il a déjà gagné, c’est calé, c’est un coup k-0.... les chefs coloniaux ou neo-coloniaux qui organisent des simulacres d’élections présidentielles ne sont qu’à la recherche d’une simple légitimation qu’il faut savoir leur refuser . Et je pense même que ce refus est salutaire pour nos peuples: car cela sauve des vies. Après élection on conteste les résultats et on tue mais sans participation sans contestation = zéro mort de toutes les façons les chefs coloniaux qui font le forcing pour aller à l’élection ne le font Pas pour accepter de perdre; ils ont déjà gagné c’est justement ils refusent toute condition minimale de transparence: Côte d’Ivoire, Togo, Cameroun, la Guinée de Sékou Tourey, le Tchad...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Voyons... Camarade aîné tu es trop décevant dans ton analyse. Il est déplorable que des individus comme toi supposés intellectuels racontent de telles inepties en plein 21ème siècle. Pourquoi dois-tu penser que élections présidentielles ou pas devraient rimer avec contestations ou morts ? Non. C'est juste dans ta mentalité assiégée de noir toujours prisonnier des algorithmes du passé. Mais dis-moi, quand l'opposition appelle à boycotter activement par tous les moyens violents, à qui la faute des morts ? Aujourd'hui, y'a des contestations légales suite aux législatives et pas de morts. En 90, 95 y'a pas eu de morts aux présidentielles. En Gambie, au Ghana, en Afrique du Sud, en Ouganda, Kenya etc... etc...y'a pas eu de morts. Plus précisément, en 2020 y'a eu des morts chez nous parce que les microbes affi, guikahuette et mabri ont appelé directement et ouvertement à la violence. Tu le sais. Je sais que tu es le porteur de la vase de nuit (klouaba) du chien gbagba mais, je te demande de faire un effort pour ne pas être aussi de mauvaise foi. En outre, ce que tu ne pourras jamais comprendre par naïveté, inconscience ou insouciance est que les présidentielles permettent aux partis de galvauder leur popularité, investir le terrain et ainsi être prête pour les législatives. La différence sur le terrain entre le RHDP et les partis de l'opposition étaient visibles car le premier partait avec un avantage et une organisation depuis la présidentielle ce que l'opposition boycotteueuse n'avait pas et devait bâtir de zéro en une semaine. Les résultats sont connus. RHDP avec 137 sièges contre 8 pour le eds et à peine 20 pour le pdci. Si tu penses que ça c'est à saluer pour l'opposition alors tu dois avoir perdu bien de neurones ou bien tu es un vrai sorcier. Voyons, c'est mathématique ça... Mais bon... On observe... Peace!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pour finir d'étayer mon propos. Apparemment, le "JAMAIS JAMAIS" dont tu parles n'a pas été entendu par ton parti du chien gbagba car ils ont boycotté les législatives de 2015 ? Te rappelles-tu ? En plus, je n'espère pas que tu sois un observateur indépendant mais au minimum tu devrais être capable d'analyses honnêtes, cartésiennes et/ou mathématiques. Voici ce cas d'école : Les opposants d'un pays lambda ont refusé d'aller aux présidentielles car étant basées sur des conditions XYZ inacceptables selon eux, notamment CC partial, CEI partiale et déséquilibrée, découpage électoral partial, code électoral partial, et mauvaise Constitution. Cependant, cette même opposition boycotteuse des présidentielles s'est rendue aux législatives sur la base des MÊMES EXACTES conditions XYZ critiquées par eux-mêmes. AUCUN CHANGEMENT. Il sont même revenus à la CEI sur la pointe des pieds dans la honte. Où est la logique, cohérence ou intelligence ? Pourquoi donc avoir boycotté les présidentielles pour participer aux élections suivantes dans les mêmes conditions ? Je ne suis qu'un simple observateur de passage... Peace!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
Superbe.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement