Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Niakara, en prélude à l'élection législative du 24 avril  2021, une rencontre de jeunes interrompue par la Gendarmerie, les initiateurs arrêtés brièvement puis relâchés
 

Côte d'Ivoire : Niakara, en prélude à l'élection législative du 24 avril 2021, une rencontre de jeunes interrompue par la Gendarmerie, les initiateurs arrêtés brièvement puis relâchés

 
 
 
 3423 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 16 avril 2021 - 21:02



Suite au décès de Zobo Ouroh Josiane, suppléante du candidat indépendant, Severin N'Datien Guibessongui, l’élection du député de la circonscription électorale d’Arikokaha-Niakara-Tortiya initialement prévue le 6 mars 2021 a été reportée.


L'élection aura lieu finalement le 24 avril 2021, comme annoncé, lors du dernier conseil des ministres. A quelques jours de la tenue de ce scrutin, la Jeunesse unie pour le développement du Hambol (JUDH) a organisé aujourd’hui à Niakara, une rencontre avec les populations au centre culturel de la ville en vue de sensibiliser leurs parents à aller à des élections apaisées.


Malheureusement cette rencontre qui a vu la participation des jeunes de toutes les sensibilités politiques et venus de la circonscription électorale, n'ira pas à son terme, comme rapportée à KOACI par des témoins. Selon ces dernières elle a été interrompue par des éléments de la gendarmerie sous les ordres du maire et les initiateurs ont été brièvement arrêtés puis relâchés après, un entretien avec le Commandant de brigade adjoint.


«La réunion a commencé à 10h30mn et a été interrompue par la brigade de la gendarmerie de Niakara à 11h après un coup de fil du premier magistrat de la ville qui suggérait un report de la manifestation pour non respect de procédure pour l'organisation de la réunion », a déclaré, Coulibaly Gbèlè, porte-parole des jeunes et Secrétaire à l'organisation du JUDH.


 

Bien avant, l'intervention de la Gendarmerie, le porte-parole avait déjà véhiculé son message auprès de la population qui a effectué massivement le déplacement du Centre culturel.


«Nous voulons des élections législatives apaisées et sécurisées dans nôtre circonscription électorale qui a été contrainte à un report du scrutin suite au décès de l'honorable Zobo Ouroh Josiane, le 5 Mars 2021 dernier. Nous appelons toutes les filles et fils de la circonscription Arikokaha-Niakara-Tortiya à employer le bon ton pendant cette période pré-électorale », a déclaré, M. Coulibaly.


Dans son message, le porte-parole de la jeunesse a également interpellé, le Général APALO TOURÉ, Commandant Supérieur de la gendarmerie nationale et fils de la région en lui demandant de faire preuve de neutralité à la veille du scrutin fixé au samedi 24 Avril 2021.


«Nous constatons, l'engagement du patron de la gendarmerie nationale pour la cause d'un candidat. Cette situation n'est pas de nature à permettre aux populations de choisir leur député en toute liberté. L'ingérence du Général APALO TOURÉ est inquiétante dans la mesure où le convoyage des urnes est assuré par la gendarmerie. Il doit tranquilliser l'ensemble des citoyens de la circonscription, en se mettant au service de tous », a mentionné, le porte-parole.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Le grand frère APALO TOURE est pour nous une fierté, au regard de la grandeur de l'autorité qu'il incarne. C'est pourquoi nous souhaitons qu'il se mette à l'écart de toute action qui pourrait souiller son charisme. D'ailleurs nous sommes engagés sur la voie des élections sans violence comme le désire la gendarmerie nationale », a insisté, Coulibaly Gbèlè.


Engagé sur la voie des élections sans violence, le Secrétaire à l'organisation de la JUDH a appelé ses camarades à se méfier des personnes qui font de l'intoxication. Enfin, il faut précisé qu'au cours de cette rencontre, M. Coulibaly avait à ses côtés, Ouattara Mignompeni Albertine et Koné Wossiénan Adoulais.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Niakara, en prélude à l'élection législative du 24 avril 2021, une rencontre de jeunes interrompue par la Gendarmerie, les initiateurs arrêtés brièvement puis relâchés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
La mort brutale de Zobo Josiane pourrait s'expliquer .......... Zobo Ouroh Josianne n'avait pas su qu'un non-nordiste(de NOM) est rarement accepté au Nord pendant un processus électoral politique.... et pourtant ils(nordistes) sont partout dans toutes nos élections de Tingrela à Abidjan ,de Man à Bondoukou, de Tabou à Bouna et de Odienné à Aboisso en passant par Bouaké.
 
 il y a 4 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement