Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : VGB, Alliance Côte d'ivoire déplore l'insuffisance de prise en charge des victimes dans la politique de développement local
 

Côte d'Ivoire : VGB, Alliance Côte d'ivoire déplore l'insuffisance de prise en charge des victimes dans la politique de développement local

 
 
 
 2047 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 14 mai 2021 - 11:01

Après la rencontre (ph KOACI)


 


Les violences Basées sur le Genre (VGB) en côte d’ivoire, selon les chiffres assortis des cas documentés font état de 34 cas de viols sur 138 cas de VBG en 2019 et 16 cas de viols sur 34 cas de VBG en 2020.


 Si le phénomène continue d’avoir cours en terre ivoirienne, la prise en charge par contre des victimes dans les politiques de développement local reste insuffisante. Du moins c’est ce qu’ont déploré, mardi 11 Mai 2021, les responsables de l’ONG Alliance Côte d’Ivoire au cours d’une table ronde de revue des engagements pris et documentés dans la carte de score Communautaire et plaidoyer au profit des victimes de VGB déroulée à Aboisso.


Cette rencontre qui a réuni plus d’une centaine de participants issus des collectivités territoriales et décentralisées ainsi que des communautés s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des interventions du projet ‘’ Mi kanh Midiè’’ dans le sud-Comoé.


 

L’objectif maitre de la plénière est renforcer la contribution des parties prenantes et la coordination des interventions autour de la réalisation des engagements issus de la mise en pratique de la Carte Score Communautaire liés à la prise en charge optimale des VGB .


 « Les besoins et contraintes des populations, notamment les survivantes des Violences basées dur le Genre inscrites dans les Plans Communs d’Amélioration des Services (PCAS) ne sont pas suffisamment pris en compte et honorés dans les politiques et stratégies de développement local pour une prise en charge optimale. », a déploré M Louis Boua II, Vice-président d’Alliance Côte d’Ivoire.


Aussi, les responsables de l’ONG Alliance Côte d’Ivoire qui se disent convaincus que cette rencontre contribuera à l’amélioration de la prise en charge des cas de VBG, ont-ils lancé un appel aux élus locaux ainsi qu’aux leaders religieux et communautaires à l’effet de s’approprier les feuilles révisées des différents engagements pris et documentés au début de la mise en œuvre du projet.


 

« A la sortie de cette table ronde ,il s’agira pour le sud-Comoé de prendre un nouvel engagement en faveur de ce combat. Parce que des engagements ont été pris mais au bilan les résultats ne sont pas fameux. »,a assuré M Youzanlé Gando ,Préfet de la région du Sud-Comoé, Préfet d’Aboisso.


Faut –il le souligner,depuis 2019 ,Alliance Côte d’ivoire conduit dans la région du sud-comoé avec l’appui financier de l’Union Européenne ,le projet ‘’Mi kanh Midiè’’ axé sur la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG).Pour l’atteinte de cet objectif ,l’ONG a mis ene place un système de redevabilité communautaire dénommé ‘’Community Score cards’’ comme outil de contrôle citoyen .


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : VGB, Alliance Côte d'ivoire déplore l'insuffisance de prise en charge des victimes dans la politique de développement local
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement