Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sommet de Paris, pour Tidjane Thiam, le développement de l'Afrique est d'abord et avant tout l'affaire des Africains
 

Côte d'Ivoire : Sommet de Paris, pour Tidjane Thiam, le développement de l'Afrique est d'abord et avant tout l'affaire des Africains

 
 
 
 4538 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 18 mai 2021 - 16:38

Tidjane Thiam



Les avis sont partagés sur le sommet de Paris consacré au financement des économies africaines et à l’épineuse question de la dette qui a lieu ce mardi 18 mai 2021 entre le président Français , Emmanuel Macron et des chefs d’Etat Africains dont l'ivoirien, Alassane Ouattara.


C’est le cas du franco-Ivoirien, Tidjane Thiam, qui a contribué à la préparation dudit sommet du consacré à la relance des économies africaines en sa qualité de membre quatuor de haut niveau mis sur pied par l’Union africaine (UA) pour contrer l’hécatombe économique tant redoutée en Afrique, aux côtés de la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, du Sud-Africain Trevor Manuel et du Rwandais Donald Kaberuka.


Dans un entretien accordé au journal « Le Monde » en marge de la rencontre, l’ancien patron du Crédit Suisse, écarté après une affaire d'espionnage, pense que les problèmes de ‘l’Afrique doit être réglés par les africains.


 

« Je l’ai toujours dit, le développement de l’Afrique est d’abord et avant tout l’affaire des Africains. Par exemple, il leur revient de bien gérer leurs finances publiques et d’être transparents sur la dette », relève-t-il avant de souligner. « Mais face à un choc de cette ampleur, personne ne peut s’en sortir en comptant uniquement sur lui-même. Les stimuli qui ont été mis en place en Occident ont été financés par la dette et les marchés de capitaux. Les vaccins sont produits et échangés partout dans le monde. Tous les pays ont donc en quelque sorte bénéficié de l’existence et de la solidarité de la communauté internationale. Des plans de relance d’une ampleur sans précédent ont été mis en place avec une grande célérité et sans s’embarrasser de trop de règles. Je plaide pour la normalisation de l’Afrique ; Les pays africains ne demandent pas de faveur, mais simplement de pouvoir, comme les autres, prendre et bénéficier de mesures exceptionnelles face à une crise elle-même exceptionnelle. »


Tidjane Thiam précise qu’il ne peut parler au nom du continent africain représenté par de nombreux chefs d’Etat le 18 mai, mais à titre personnel, il souhaite que, les progrès économiques du continent soient reconnus et que l’accent reste mis sur ses opportunités.


« Quand j’ai commencé ma carrière en 1986, le PIB de l’Afrique était de l’ordre de 600 milliards de dollars. Il est aujourd’hui de 2 500 milliards de dollars. C’est une progression énorme. L’enjeu d’aujourd’hui, c’est que toutes ces années ne soient pas perdues. Il existe beaucoup de talents sur le continent. Regardez ce qu’a accompli le jeune entrepreneur nigérian Shola Akinlade, qui sera présent au sommet. Lui qui n’avait jamais quitté l’Afrique a été repéré à Lagos par un incubateur américain. On l’a fait venir en Californie et aidé à trouver des fonds propres pour la société qu’il avait lancée dans le domaine du paiement digital. Son entreprise vient d’être rachetée par Stripe, le géant américain des paiements », a ajouté celui qui s'est rangé dans les rangs de l'opposition à Ouattara lors de la présidentielle d'octobre 2020.


 

Les pays africains ont besoin de financer leur relance, mais contrairement aux grandes puissances, ils n’ont pas les mêmes capacités. Le sommet de Paris doit notamment examiner les décisions prises par la communauté internationale à propos d’une réallocation de DTS, les fameux droits de tirage spéciaux, confient certains experts.



Donatien kautcha, Abidjan  


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sommet de Paris, pour Tidjane Thiam, le développement de l'Afrique est d'abord et avant tout l'affaire des Africains
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Qui dit le contraire la palissade le pont hkb bouafle beoumi le barrage de soubre l autoroute de bassam air ivoire recussitee c est pas pour les polonais lolvraliele t toi tu sers à rien C est pourquoi les Suisse ton chasse ado lui est regrette par le fmi yako
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Rires ce tidiane thiam est en manque de reconnaissance !..et il semble ne pas diriger de n'avoir pas été associé ni invité à ce sommet en France, à l'instar du jeune nigerian Shola Akinlade qu'il cite lui-même! .. ce genre de rencontre et sommet lui permettrait de ne pas disparaître définitivement des radars, se doit-il!
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter