Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Criminalité pharmaceutique au Pays, les populations de Treichville invitées à tourner le dos aux faux médicaments
 

Côte d'Ivoire : Criminalité pharmaceutique au Pays, les populations de Treichville invitées à tourner le dos aux faux médicaments

 
 
 
 2232 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 03 juin 2021 - 16:23

Treichville, les populations sensibilisées à tourner le dos aux médicaments de rue (Ph KOACI)


A Abidjan, comme dans plusieurs villes de l'intérieur du Pays, cette réalité est implacable. Autant les populations à revenus moyens s'approvisionnent en médicaments dans les "pharmacies de rue" qui foisonnent, aussi plusieurs produits pharmaceutiques sont contrefaits.


S'il est vrai que la Côte d'Ivoire perd de 40 à 50 milliards de FCFA par an soit cinq milliards de pertes de recette fiscale pour l'État ivoirien, il est aussi indéniable qu'environ 80% des produits importés en Côte d'Ivoire sont donc faux.


Sur 10 conteneurs qui sont importés en Côte d'Ivoire, 8 contiennent des produits contrefaits, cette information avait été donnée à Yopougon par le colonel Jacques Dakouri, coordonnateur du comité national de la lutte contre la contrefaçon (CNLC).


Face à cette terrible réalité, dans le cadre d'une campagne de sensibilisation entreprise, il y a peu par le CNCL, la population de Treichville ont été visitées ce jour, comme constaté par KOACI.


 

Ces populations qui ont fait le déplacement à la mairie de Treichville ont été mises devant les faits accomplis d'une criminalité pharmaceutique en croissance en Côte d'Ivoire.


Il est donc revenu au docteur Tohé, pharmacien, dans sa communication de donner les éléments de base à son auditoire afin que ces derniers puissent faire la différence entre les bons médicaments de faux.


"Tout médicament qui se vend en dehors d'une pharmacie est un faux médicament et il faut éviter d'acheter les faux médicaments dans les rues parce que cela va forcément nuire à votre santé", a conseillé Dr Tohé aux populations de Treichville.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il a également dévoilé des chiffres alarmants en termes de criminalité pharmaceutique qui nécessitent l'implication des autorités compétentes.


 

L'homme a aussi noté que des grandes firmes et entreprises se sont développées et prospèrent dans la contrefaçon de toutes sortes de produits.


Notons qu'il y a quelques semaines, dans la commune de Cocody, plus précisément à Abatta, une armada de fabrication de faux médicaments de toutes sortes avait été déployée. Une véritable unité industrielle de fabrication de faux médicaments, de produits pharmaceutiques appartenant à des ressortissants chinois avait été découverte. L'inspection de cet entrepôt avait permis de découvrir que ces ressortissants chinois y fabriquaient différents types de médicaments à savoir, des antibiotiques, des antipaludiques, des anti-inflammatoires, des produits alimentaires, du lait infantile, de nombreuses formes de comprimés et plus grave, des formes de comprimés injectables.


Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Criminalité pharmaceutique au Pays, les populations de Treichville invitées à tourner le dos aux faux médicaments
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Le gouvernement et nos maires voient ces vendeurs de faux médicaments, mais ne disent rien. En plus la plupart de ceux qui fabriquent ces faux produits sont protégés par les mêmes qui luttent contre la prolifération des faux médicaments.... Comment un tyran peut-il parler de démocratie et de la liberté d'expression ???.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement