Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Attaque de Solhan, le premier ministre Dabiré sur le site des 132 tués
 

Burkina Faso : Attaque de Solhan, le premier ministre Dabiré sur le site des 132 tués

 
 
 
 1886 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 07 juin 2021 - 23:11


Le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, accompagné de cinq ministres, s'est rendu ce lundi à Solhan, dans la province du Yagha, région du Sahel, où 132 personnes ont été tuées dans la nuit du vendredi à samedi. 


« Je vous souhaite beaucoup de courage. Il faut que vous sachiez que le Gouvernement est à vos côtés dans ces moments difficiles. Je suis venu vous transmettre les salutations et la solidarité du président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, face à la situation que votre commune a vécue ces derniers jours", a déclaré le premier ministre Dabiré. 


 «Le Chef de l’Etat est vraiment préoccupé, parce que personne ne s’attendait à cela, dans la mesure où nous avions pris des dispositions pour assurer la sécurité sur l’ensemble de notre territoire. Le président du Faso a été réellement touché par ce drame. Le Gouvernement est attentif à ce qui s’est passé », a-t-il exprimé.  


« Nous nous sommes battus contre le terrorisme depuis un certain temps. Nous avons remporté des victoires mais chaque fois, il y a des défis nouveaux qui naissent et qui apparaissent. La situation de Solhan constitue un nouveau défi pour nous. Malgré tous les efforts que nous avons faits sur le plan sécuritaire, sur le plan social, nous avons connu cette attaque massive. Néanmoins, l’espoir est permis, car nous allons nous réorganiser pour apporter la réponse appropriée à la situation. Notre peuple a toujours été résilient », a confié M. Dabiré.  


Il a par ailleurs rassuré les populations de Solhan que ce crime ne restera pas impuni.


 « C’est la raison pour laquelle dès le lendemain de cette attaque, des troupes spéciales ont été envoyées pour sécuriser la zone. Ces troupes procèdent actuellement à des ratissages. Nous allons travailler à sécuriser davantage la zone et à faire en sorte que ceux qui ont commis ce crime inimaginable puissent être retrouvés et punis"


 

 «Nous allons prendre toutes les dispositions pour que la situation puisse revenir à la normale, c’est-à-dire assurer la sécurité dans cette partie de notre territoire. Cette incurie que nous connaissons aujourd’hui ne restera pas impuni », selon le chef du gouvernement. 


Christophe Dabiré a également rassuré les populations de Solhan que le Gouvernement va prendre en charge les difficultés dans lesquelles elles vivent actuellement.


 « Nous ferons en sorte que ces difficultés puissent être aplanies le plus rapidement possible. Nous savons également que ceux qui sont là, sont dans la précarité, dans la mesure où ces hommes sans foi ni loi ont pratiquement tout pillé. Nous allons faire en sorte que la ministre de la Solidarité puisse leur venir en aide, afin de les appuyer pour qu’ils sortent de cette période difficile et qu’ils puissent reprendre leurs activités dans la tranquillité », a soutenu Christophe Joseph Marie Dabiré. 


Après Solhan, la. Délégation gouvernementale a visité Sebba ou 7600 personnes ont trouvé refuge. Ensuite le cap a été mis sur Dori où des blessés ont été évacués. 


Au CHR de Dori, dernière étape de cette sortie, les membres du Gouvernement ont traduit, au nom du président du Faso et du peuple burkinabè, la compassion aux blessés de cette attaque lâche et barbare. 


Le Premier ministre a rassuré les blessés, que tout sera mis en œuvre pour leur prise en charge sanitaire, jusqu’à ce qu’ils soient totalement rétablis.  


 

À la fin de son périple, le Premier ministre a appelé à l’union sacrée de notre peuple, car « une guerre ne peut se gagner que lorsque nous sommes solidaires ». 


Aux Forces de défense et de sécurité (FDS) déployées dans cette zone, le Chef du Gouvernement a incité à poursuivre leur engagement pour la défense de notre patrie. 


« Il est important que ces FDS que nous saluons avec beaucoup de respect et considération, ne baissent pas les bras face à cette difficulté, car elles doivent monter au front pour résoudre les problèmes d’insécurité que nous connaissons. Nous sommes prêts à les accompagner pour qu’il en soit ainsi », a-t-il indiqué. 



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Attaque de Solhan, le premier ministre Dabiré sur le site des 132 tués
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement