Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : A Ouagadougou, Le Drian affirme que la France va continuer à agir contre le terrorisme
 

Burkina Faso : A Ouagadougou, Le Drian affirme que la France va continuer à agir contre le terrorisme

 
 
 
 3038 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 11 juin 2021 - 18:49


Le ministre français des affaires étrangères Jean Yves Le Drian a affirmé vendredi à Ouagadougou la volonté de la France à continuer à agir contre le terrorisme, malgré le retrait annoncé de la force Barkhane par le président Emmanuel Macron.


"Je suis venu saluer le président Kaboré à la suite des événements dramatiques de Solhan (132 morts lors d'une attaque dans ce village). J'ai présenté au président Kaboré les condoléances de la France, notre empathie à l'égard du peuple burkinabè à la suite de ce carnage qu'a vécu les populations de Solhan", déclaré le chef de la diplomatie française à sa sortie d'audience avec le président burkinabè.


"J'ai dit au président notre volonté de continuer à agir ensemble contre ce poison qu'est le terrorisme", a-t-il indiqué avant d'ajoute que "la poursuite de la lutte contre le terrorisme fait partie de nos priorités même si le modèle de Barkhane n'est plus le modèle adapté et que nous voulons engager des consultations pour essayer de transformer ce modèle dans un modèle qui soit moins un modèle d'empreinte territoriale des forces françaises qu'un modèle de coopération et de soutien à l'égard des forces qui sont celles des pays concernés".


Ce jeudi le président Emmanuel Macron à annoncé le retrait de l'opération Barkhane, engagé depuis huit ans dans la lutte contre le terrorisme.


 

Selon M. Le Drian, "cela n'empêchera pas du tout de poursuivre notre lutte contre le terrorisme" et "la volonté que nous avons c'est de combattre avec les forces du G5 Sahel pour que le terrorisme ne s'impose pas comme la loi dominante pour les populations concernées".


"Il faut s'adapter aux situations et Barkhane n'est sans doute plus la méthode et le modèle le plus performant pour lutter contre le terrorisme tel qu'il est aujourd'hui", a justifié le ministre français.


"C'est une évolution de concept, un changement de modèle mais c'est pas la fin de l'engagement (de la France) au Sahel", a rassuré Jean-Yves Le Drian.


C’est pourquoi, a-t-il soutenu, «nous voulons engager des consultations pour essayer de transformer ce modèle dans un modèle qui soit moins un modèle d’emprunt territorial des forces françaises qu’un modèle de coopération et de soutien à l’égard des forces qui sont des pays concernés» .


 

Selon lui, la transformation de la force Barkhane va épouser les priorités qui ont été définies au sommet de Pau en janvier 2020 et au sommet de N’Djamena en février 2020.


Ces priorités reposent sur quatre axes majeurs que sont la poursuite de la lutte contre le terrorisme, le renforcement de la Force conjointe du G5 Sahel, le sursaut civique et politique des Etats pour reconquérir leur propre territoire et le développement des pays du Sahel avec le soutien d’autres partenaires internationaux


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : A Ouagadougou, Le Drian affirme que la France va continuer à agir contre le terrorisme
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement