Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Zaranou, la SODEFOR assure que la forêt classée de Bossématié est sous le contrôle de ses agents et annonce le retour des chimpanzés et des éléphants
 

Côte d'Ivoire : Zaranou, la SODEFOR assure que la forêt classée de Bossématié est sous le contrôle de ses agents et annonce le retour des chimpanzés et des éléphants

 
 
 
 3022 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 21 juin 2021 - 07:57



La forêt classée de Bossématié dans la Sous-préfecture de Zaranou n'est pas occupée illégalement. Le Directeur de la Communication de la Société de développement des forêts (SODEFOR) a donné l'information à KOACI au cours d'un entretien en réaction à la supposée occupation de cette aire protégée par des populations.


Alain Bley Bitignon a affirmé que l'Etat de Côte d'Ivoire a consenti beaucoup d'effort dans la sécurisation de la forêt classée de Bossematié pour qu'elle soit occupée par des clandestins.


« En 2012, après la longue crise, cette forêt avait été déclarée perdue. Aujourd'hui les éléphants et les chimpanzés sont revenus. Les personnes occupent la forêt classée en complicité avec les autochtones. Les populations riveraines n'infiltrent pas les forêts, mais elles permettent à des gens de le faire. Et quand demain, ces gens ne reconnaissent plus leur autorités, ils crient au loup. Et cela est vérifiable », a déclaré, le responsable de la communication.

Selon lui, depuis que l'Etat a mis les moyens à la disposition de la SODEFOR, elle fait beaucoup d'opérations coups de poings dans les forêts classées et elles sont désormais occupées par la SODEFOR qui mène son travail.


 

« Aujourd'hui, il n'y a aucune habitation en forêt classée. Nous avons délogé tout le monde. Les gens peuvent habiter dans le village et aller dans le cadre de la contractualisation des occupations agricoles cueillir leur cacao. Mais avoir des habitats en forêt classée, ce n'est plus possible, puisque nous avons résolu, la question de la sécurisation des forêts classées », a insisté, Alain Bley Bitignon.


Il exhorte néanmoins, les Ivoiriens à contribuer à la protection des forêts classées en signalant les habitations.


« Nous avons besoin des populations pour nous donner des informations en temps réel. Nous avons besoin d'auxiliaires. Quand les auxiliaires ne font pas leur métier, ça devient difficile », a insisté, le responsable de la communication.

Selon lui, du 17 au 21 mai 2021, la Société a organisé des opérations de déguerpissement, mais elle n'a interpellé aucune personne.


 

« Ça suppose que les occupants sont hébergés par les riverains et ils sont informés quand la SODEFOR rentre pour faire une patrouille et ils donnent l'alerte pour que les occupants illégaux fuient. Quand nous venons nous détruisons les plantations, pour qu'ils ne puissent plus revenir. Tous ceux qui sont pris sont amenés devant la justice », a-t-il expliqué.

Ce sont 234 forêts qui sont disséminées dans toute la Côte d'Ivoire et elles couvrent environ 4,2 millions hectares. Le rôle de la SODEFOR est de les préserver, les aménager et les reboiser.


« Nous avons fait des reboisements d'environ 250 mille hectares. Il y a des actions de sécurisation. Nous avons 4,2 millions, nous sommes moins de 1000 agents secrétaires y compris. Il faut qu'on aille à l'Etat de droit où le citoyen lambda participe au développement de son pays. On ne peut pas mettre un agent de la SODEFOR à chaque hectare, ce n'est pas possible. Même l'effectif du ministère des Eaux et forêts ne pourra pas sécuriser par hectare les forêts classés. Il faut avoir la culture du civisme, dénoncer ceux qui infiltrent les forêts. Aujourd'hui nous nous rendons complice et nous voulons souffler le chaud et le froid », a conclu, Alain Bley Bitignon.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Zaranou, la SODEFOR assure que la forêt classée de Bossématié est sous le contrôle de ses agents et annonce le retour des chimpanzés et des éléphants
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Le gouvernement a assez d'argent pour acquérir des nouvelles technologies(drones et images satellites) qui permettront á la SODEFOR de faire un travail correct et moins fatiguant.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement