Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Bictogo à propos de la sortie de Gbagbo à Daoukro : «il faut donc que la magnanimité affichée du président Alassane Ouattara ne s'apparente pas à de la faiblesse »
 

Côte d'Ivoire : Bictogo à propos de la sortie de Gbagbo à Daoukro : «il faut donc que la magnanimité affichée du président Alassane Ouattara ne s'apparente pas à de la faiblesse »

 
 
 
 10571 Vues
 
  15 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 juillet 2021 - 19:00

Adama Bictogo


La sortie de Laurent Gbagbo à Daoukro à l'occasion de sa visite au Président du PDCI-RDA ancien allié du RHDP n'a pas été du goût du parti présidentiel. Le Secrétaire exécutif de cette formation politique a animé une conférence de presse pour répondre à l'ancien Président ivoirien entrée le 17 juin dernier après son acquittement totale le 31 mars 2020 à la CPI.


Adama Bictogo, a déploré l'attitude de Laurent Gbagbo qui a selon lui eu toutes les attentions républicaines de la part de son successeur avant son retour au pays.


«Malgré toutes ces attentions républicaines, nous avons pensé que le sens de la responsabilité, le sens de la citoyenneté, le sens simplement de l'engagement citoyen aurait amené monsieur Gbagbo à avoir plus d’égard à l'endroit de la fonction d'abord. Qu’il ait de l’affection pour Monsieur Ouattara ou pas, là n'est pas le problème. Mais il y a le respect de la fonction, le respect des textes. Il y a un président de la République, il y a un respect du président de la République. Aujourd’hui, comme on vous l’avait annoncé », a déclaré, Adama Bictogo.


«Le RHDP vous l’avait dit que le retour de M. Gbagbo était un non-événement. Effectivement C’est un non-événement et la vie a continué, la vie continue en Côte d'Ivoire, je crois que les Ivoiriens, ce qu'ils attendent de nous aujourd'hui, c'est ce qui est essentiel pour leur vie. Mais voilà que quelques jours après. Le président Alassane Ouattara, travaille. Il y en a qui peuvent se balader parce que ça fait partie certainement de leurs habitudes. Nous, on travaille. Mais faut-il encore que pendant ses balades, on puisse garder le sens de la responsabilité. Surtout quand on a occupé certaines fonctions », a ajouté, le Secrétaire exécutif du RHDP.


Selon lui, monsieur Gbagbo est allé à Daoukro rendre visite à Monsieur Bédié. C’est un acte normal qui doit être élargis pas le camp de l'opposition parce que ce même camp s'était déjà construit et ils ont échoué lamentablement aux législatives.


«Et comme ils ont échoué lamentablement lorsqu'ils ont voulu mettre le CNT en place pour empêcher l’élection présidentielle. Pour nous, il n’y a pas péril en la demeure, un plus un égal un. Donc ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Ce dont qu’il s’agit, c'est lorsque monsieur Gbagbo refuse d’être respectueux des textes. La Constitution a été votée en novembre 2016. Constitution portée par Monsieur Bédié lui-même, par le groupement politique d'alors voté à une large majorité. La démocratie, c’est la loi de la majorité dans le respect des minorités. La majorité a voté cette constitution. Nous sommes donc passés à la nouvelle république, »a-t-il mentionné.


M. Bictogo s'est prononcé sur les élections de 2010 et a affirmé que monsieur Gbagbo a été proprement battu.


 

«Battu conformément aux règles. Celui qui a organisé les élections avait été choisi par lui-même, mais on est coutumier de son refus, de s'allier sur les textes constitutionnels parce qu'en 2000, il n’a pas attendu que les résultats soient donnés, quand il appelait les gens dans la rue pour s'approprier, pour braquer le pouvoir de 2000. Le pouvoir de 2000, c’est un braquage électoral », a insisté, le Directeur exécutif.


Il a soutenu qu'en 2010, n'acceptant pas sa défaite, Laurent Gbagbo a occasionné 3000 morts et c’est son refus d'accepter le verdict qui a occasionné les 3000 morts.


«Donc monsieur Gbagbo ne peut pas nous donner ni des leçons de respect des textes, ni des leçons de démocratie, encore moins nous parler de crimes. Parce que le président Alassane Ouattara pendant 10 ans n'a commis aucun crime. Alors que la désobéissance civile, engagée par monsieur Bédié a occasionné 80 morts et que le refus de Gbagbo de reconnaitre sa défaite en 2010, a occasionné 3000 morts, soit 3080 morts pour les deux anciens chefs. Quelle irresponsabilité », a expliqué, M. Bictogo.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Selon lui, pour le RHDP, les choses sont très claires, le président Alassane Ouattara est droit dans ses bottes. Il est le président de la République de la Côte d'Ivoire point barre.


«Que Monsieur Gbagbo le sache, le RHDP sera aux côtés du président Alassane Ouattara pour mener toute la bataille qu'il faut jusqu'à la dernière énergie pour maintenir la stabilité la paix dont a besoin le peuple de Côte d'Ivoire. Monsieur Gbagbo est arrivé, il a trouvé un pays en paix. Certainement traumatisé par la transformation de la Côte d'Ivoire positivement, il est peut-être un peu dépassé. Ce que je peux comprendre mais nous sommes plus en 2010. Nous sommes en 2021, il faut donc que la magnanimité affichée du président Alassane Ouattara ne s'apparente pas à de la faiblesse », a-t-il indiqué.


 

Le Secrétaire exécutif du RHDP a annoncé que le RHDP est pour la réconciliation, le renforcement de la cohésion sociale mais dans le respect des fonctions républicaines.


«Nous avons du respect pour les anciens chefs d'État qu'ils ont été. Nous leur demandons de respecter le président de la République Alassane Ouattara. Rien s’imposera au président Alassane Ouattara et encore moins au RHDP. Nous n'avons pas besoin de dialogue national. Les institutions fonctionnent, l'Assemblée fonctionne. Toutes les institutions sont en place. Nous ne sommes pas un pays en crise. Mieux, je voyais ce matin que la Côte d'Ivoire est le deuxième pays en termes de performance en Afrique subsaharienne. Sur la place financière, c'est un pays dont le mérite est reconnu. Il faut quand même pas après que les Ivoiriens aient été habitués à la performance, à la stabilité, à la paix », a-t-il prévenu.


«Que M. Gbagbo parce que certainement encore revanchard pense que cette Côte d'Ivoire nouvelle va encore se laisser entraîner par des histoires écrites par lui. Il peut écrire son histoire à lui, mais il ne faut pas falsifier les faits. Les faits sont là factuels les faits sont là. La Côte d’Ivoire a changé. Aujourd'hui, il y a une autre Côte d'Ivoire. Il faut que le monsieur Gbagbo sache qu'il y a une autre Côte d'Ivoire et que la Côte d'Ivoire d'Alassane Ouattara n’est pas une Côte d'Ivoire anarchique, mais telle que nous l'avons connue. la prééminence de l’insubordination connue de 2000 à 2010 n’est pas la Côte d'Ivoire d’Alassane Ouattara. Il y a une hiérarchie, il y a des institutions qui fonctionnent », a poursuivi, M. Bictogo.


Il demande enfin à M. Gbagbo de s'inscrire dans la voie de la réconciliation déjà entamée par le président Alassane Ouattara, car les Ivoiriens ont besoin de paix et de stabilité.


«Et nous voulons avec tous les Ivoiriens nous engager dans cette dynamique déjà amorcée par le président Alassane Ouattara », a-t-il conclu.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  15 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bictogo à propos de la sortie de Gbagbo à Daoukro : «il faut donc que la magnanimité affichée du président Alassane Ouattara ne s'apparente pas à de la faiblesse »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Ce vendeur d'oignons ne sait pas dans quoi il est. Il se croit à bobodioulasso, la capitale des abbeys. Laissez le pleurer. Il comprendra un jour. Tampiri
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
petit saint
Quand on est desespéré, on s'en remet à un jour ??? Essayez seuleument de creer la chienlit et vous verrez la chicotte.
 
 il y a 2 mois
Rolandk
Hee! C'est pas le djoulabougou ici hein, mouton bôyôrôdjan là. Kiokiokiokio
 
 il y a 2 mois
SRIKABLA
Le "vendeur d'oignons" tremble par ce qu'il sait que si Dramane TOMBE, il TOMBERA lui aussi et perdra une énorme partie de sa fortune , ses structures aussi s'évaporeront comme un mirage. .. Nous voyons que les membres du pouvoir ne sont pas du tout sereins.
 
 il y a 2 mois
petit saint
Le volume est il bon pour les GOR/BOR ?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Tu as peur de quoi? Mouton cedeao là. Krkrkrkr
 
 il y a 2 mois
Sir Electra
Eh bien. On aura tout entendu, vu et dit dans ce pays. ET moi qui a un moment, croyait que le gouvernement était dans une vraie dynamique de réconciliation. Mais à lire ce compte-rendu, je ne peux que m'apercevoir que c'était un leurre. En effet, qu'est-ce que M. Bictogo a bien pu comprendre dans le communiqué issu de la rencontre BEDIE-GBAGBO pour se mettre dans un tel état d'âme jusqu'à dire qu' "on n'a pas besoin d'un dialogue national". Donc, votre réconciliation tant prônée doit être unilatéral sans vous soucier des avis des autres ??? Vous me laissez vraiment perplexe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Mdr un communique issu d une rencontre entre les chefs de file des minoritaires met le secretaire executif porte parole officieux du tout puissant chef de l etat dans tous ses etats. Mdr, vous la vous etes trop frileux. Hier on a coupe le courant des certains endroits de Yopougon pendant plus de 8 heures. On n attend votre prochain communique la dessus. Fin du ratiinement kpooooh. Le cheri de Nady si fatigue qui tient a peine sur les jambes et le vieux Bedie vous font perdre le sommeil ahhhh vous aussi
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
Ça recommence avec le jeu de ping-pong entre les acteurs politiques ivoiriens et prions intensément pour la paix qui n'est pas un mot mais un comportement.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Le rhpd est fini, monsieur le vendeur d'oignons. C'est la fin votre régime cedeao barbare. Tampiri
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
non y a rien à dire. T'es vraiment un abruti
 
 il y a 2 mois
Adokaflai
Si ce petit morveux de bictogo continue d'attribuer les 3000 personnes que eux même ont à gbagbo, qu'une plainte soit portée contre lui. Il es acquitté, on passe à autre chose.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Puaahhhh. Ridicule toi tu as vu Gbagbo dans un champ de bataille avec une arme en main et canons pour tuer 3000 personnes ???? Pourquoi tu n’étais pas sur la liste des témoins de Bensoularde???? Il fallait aller démontrer à la CPI et aux yeux du monde que contester une élection est synonyme de 3000morts par tes gymnastiques de clientéliste. Pour ta gouverne, rappelles toi que c’est ouatara de sa bouche qui a dit en tant que chef de guerre qu’il frappera et faire tomber le régime de Gbagbo; et est effectivement en action....Mais stupide idiot clientéliste que tu sois, quand on frappe un pays ce sont les mouches qui meurent????? Ouatara magnanime?????? Oui pour toi un affamé sans conscience qui brille sous le soleil grâce à ouatara.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Pourfendeur
J'ai écouté et lu l'intervention de Daoukro. Gbagbo n'a fait qu'égrener des généralités, des principes de vie en communauté et de démocratie. C'est tout, et rien de plus. Et voilà que aussitôt ceux qui se sentaient morveux usent déjà une pleine caisse de keenex. La sortie de Bictogo est-elle en phase avec les dispositions affichées par Ouattara ? Si non, ce zèle excessif est nuisible à la réconciliation ; si oui, il faut s'inquiéter de la duplicité du sommet du pouvoir.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
POURQUOI le pouvoir majoritaire á 95% de l'électorat, TREMBLE-t-il ????>> Qu'est-ce que Gbagbo Laurent a-t-il dit de mauvais et de méchant á Daoukro envers le PR DRAMANE ???>>. Gbagbo a dit qu'on doit RESPECTER les textes. Gbagbo n'a fait que copier ce qu’Adama Bictogo avait dit au sujet du 3eme mandat . Adama avait dit que la nouvelle constitution ne permet pas au PR- DRAMANE de briguer un 3eme mandat
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement