Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Mis à l'écart du protocole de Gbagbo, Koné Boubakar parle et accuse Assoa Adou « il y a des coups bas »
 

Côte d'Ivoire : Mis à l'écart du protocole de Gbagbo, Koné Boubakar parle et accuse Assoa Adou « il y a des coups bas »

 
 
 
 18394 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 juillet 2021 - 10:39

Koné Boubakar, cadre du FPI-GOR



Depuis le retour mouvementé de Laurent Gbagbo au Pays le 17 juillet dernier, entre spectacle conjugal et cafouillage, plusieurs changements ont été observés dans son entourage.


L'un des remarquables, la mise à l'écart de Koné Boubakar, ancien protocole de l'ancien président au profit de Narcisse Kuyo Téa qui joue pleinement ce rôle désormais.


Le dimanche 18 juillet 2021, lors d'une réunion du FPI-GOR, l'ambassadeur Koné Boubakar a, pour la première fois évoqué cette situation devant les partisans de Gbagbo.


 

Bisbilles entre caciques du FPI "Gbagbo ou rien", Koné Boubakar pointe des coups bas dans l'entourage de l'ex-président ivoirien et accuse ouvertement Assoa Adou qu'il soupçonne d'être à la base de ces manœuvres.


"Je n'ai pas abordé la question du protocole autour du président parce que je ne veux pas personnaliser le débat. J'ai globalisé en disant ; il y a des coups bas qui sont tellement violents qu'ils sont devenus des coups hauts. C'est une image pour vous montrer que la lutte de positionnement est devenue nocive et peut porter atteinte à notre capacité de lutte (...) nous avons parlé de mon cas parce que c'est moi qui suis devant vous, mais il y a beaucoup de victimes dans le parti à qui je demande de la patience, de la persévérance, de l'endurance (...) Écoutez-moi très bien. Est-ce j'ai peur de vous dire que c'est la sécurité d'Assoa Adou qui est là, ? Est-ce que j'ai peur de vous dire ça ? La nouvelle sécurité que le SG Assoa Adou a mis sur pied, c'est elle qui est là !", a lâché Koné Boubakar le dimanche dernier à Yopougon.


À ce rendez-vous avec les militants du FPI-GOR, Koné Boubakar est revenu sur le cafouillage observé dans l'organisation lors de la visite de Gbagbo à Mama les 27 et 28 juin 2021.


"Pour le voyage de Mama, pour ne pas gêner celui qui est là, le nouveau, je suis resté chez moi. Certaines personnes qui ne me voyaient pas là-bas pouvaient penser que je boude, mais ce n'est pas ça. Il y a une nouvelle équipe qui est au travail. C'est l'équipe d'Assoa Adou. Ceux que vous ne connaissez pas là", a-t-il affirmé.


Enfin, Koné Boubakar s'est adressé à ses détracteurs en espérant que ces derniers entendront son message.


 

"Je le disais, je ne suis pas le seul à être frappé par les coups bas qui prennent de la hauteur. Dans l'armée, quand on exécute un tir en bas (au sol), c'est pour ne pas tuer, mais quand on lève un peu le fusil pour tirer ça peut créer d'autres résultats. C'est l'image des coups bas. C'est pourquoi je demande de ne pas lever les coups et de faire en sorte que les coups bas restent en bas. En espérant qu'ils m'entendront", a-t-il conclu.



Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Mis à l'écart du protocole de Gbagbo, Koné Boubakar parle et accuse Assoa Adou « il y a des coups bas »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Mais les coups bas c'est votre marque de fabrique là.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement