Mali Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Libéré après une manifestation de colère de policiers, le chef de la Forsat Oumar Samaké se rend
 

Mali : Libéré après une manifestation de colère de policiers, le chef de la Forsat Oumar Samaké se rend

 
 
 
 1966 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 septembre 2021 - 13:08

Oumar Samaké



Libéré à la suite d'une manifestation de policiers , le Commissaire Divisionnaire de Police, Oumar Samaké commandant de la Force Spéciale Antiterroriste (FORSAT), s'est rendu lundi au Camp 1 de la Gendarmerie de Bamako, apprend-on de source sécuritaire.


En seulement quelques heures, Oumar Samaké avait été arrêté vendredi puis inculpé de « meurtres » et « coups mortels » par la justice malienne, dans le cadre de l’enquête sur la répression meurtrière des manifestations anti IBK de juillet 2020, qui avaient fait une dizaine de morts.


 

Il avait été libéré dans la foulée après une manifestation de policiers en colère dans des conditions qui n'avaient pas été élucidées .


Samedi, le gouvernement malien de Transition a condamné l'attitude des hommes armés en uniforme ayant obtenu par la force la libération du Commissaire divisionnaire Oumar Samaké. Le gouvernement a également rappelé que dans le cadre de la lutte contre l'impunité, des interpellations sont en cours.


Sa reddition du Commissaire Samaké au Camp 1 de la Gendarmerie intervient à la suite d'une réunion entre le ministre de la sécurité et la synergie des syndicats de la police.


Selon une source sécuritaire, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Colonel Major Daouda Aly Mohammedine, a demandé au commandant de retourner en prison et c’est le camp 1 de la gendarmerie qui a été choisi.


Ce mardi, la Synergie des syndicats de la Police a annoncé l'annulation de son rassemblement , pour dénoncer le déferrement du commissaire Oumar Samaké.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Mali : Libéré après une manifestation de colère de policiers, le chef de la Forsat Oumar Samaké se rend
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Oui il doit le faire ou il devrait être reinterpellé tôt ou tard. S’il n’a rien à se rapprocher pourquoi fuir la justice???? Il n’était pas arrêté pour être fusillé comme les manifestants qu’il a fait tuer sans instant de se justifier. Sale cafard, quand tu es commande tu te crois demi dieu tu te fais tes propres lois dans la complaisance et l’exagération pour plaire à tes supérieurs si non si tu n’as pas selon tes propres lois tu vas dire de qui tu as reçu l’ordre de tirer sur les manifestants aux mains nues. Ceci n’est qu’une leçon pour vous commissaires et chefs de division militaires ou sécuritaires qui suivez des ordres d’idiots et criminels. Décision que je ne qualifie pas de sage parceque non spontané. Tu aurais demandé à ces idiots qui étaient sortis te supporter le jour de ton incarcération première de rester tranquille et laisser la justice faire son travail et refuser de regagner ton domicile que tu serais un héros . Sale cafard maintenant tu dois aller en prison pour tueries et bastonnade de citoyens aux mains nues grâce à ton excès de zèle.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement