Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Tentative d'un partenariat d'affaires SICPA-Côte d'Ivoire, des personnes veulent torpiller le plan anti-corruption de Ouattara ?
 

Côte d'Ivoire : Tentative d'un partenariat d'affaires SICPA-Côte d'Ivoire, des personnes veulent torpiller le plan anti-corruption de Ouattara ?

 
 
 
 5636 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 septembre 2021 - 14:41



« L'enquête pour « corruption d'agents étrangers » (...) n'empêche pas la société SICPA Holding SA de poursuivre son opération de charme vers les marchés africains. (...) cette société dirigée par Philippe Amon a reçu durant une semaine, à la mi-septembre, une forte délégation ivoirienne à Casablanca, siège de sa filiale pour l'Afrique, afin de lui faire part de son expertise ». L'information est relayée par le média panafricain Financial Afrik.


Le samedi 18 septembre 2021 le confrère a titré : « Sous le coup d'une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d'Ivoire ». Cette publication a donné libre cours aux allégations de corruption des agents ivoiriens, bien que le site d'information précise que l'objectif des rencontres était leur entretien sur le savoir-faire de l'organisation qui propose ses services dans plusieurs domaines dont le traçage et le contrôle de l'alcool et du tabac.


Les premières phrases du premier intertitre « Enquête pour corruption » du même article : « La visite de la délégation ivoirienne intervient au moment où l'étau judiciaire se resserre sur SICPA


 

Toujours selon Financial Afrik, « depuis 2015 l'entreprise est sous le coup d'une enquête diligentée par le ministère public de la Confédération helvétique en réponse à des demandes d'entraide des États-Unis et du Luxembourg ».


Il faut par ailleurs s'interroger sur l'intérêt des agents de l'État ivoirien à nouer une relation avec une société soupçonnée de corruption en vue de l'octroi des marchés publics dans un contexte de gouvernance anti-corruption en Côte d'Ivoire.


Le gouvernement ivoirien a, en effet, dans le cadre de son plan national de lutte contre la corruption, créé des instruments tel que La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance pour la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées. Elle est placée sous l'autorité du Président de la République.


 

Si SICPA, comme l'explique Financial Afrik, s'appuie sur le lobbying de personnalités comme Dominique Strauss-Kahn qui lui a ouvert les portes du Togo ou encore l'influence de Gilles Huberson, ancien ambassadeur de France à Abidjan rappelé pour une affaire de mœurs au Mali, il n'en demeure pas moins que les agents de l'Etat de Côte d'Ivoire ont intérêt à faire preuve de vigilance pour éviter de potentiels risques de bonne gouvernance.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Tentative d'un partenariat d'affaires SICPA-Côte d'Ivoire, des personnes veulent torpiller le plan anti-corruption de Ouattara ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter