Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Non-approbation des comptes 2020 et audit à la FIF, bras de fer entre le Comité de Normalisation et l'ancien Comité Exécutif
 

Côte d'Ivoire : Non-approbation des comptes 2020 et audit à la FIF, bras de fer entre le Comité de Normalisation et l'ancien Comité Exécutif

 
 
 
 3879 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 29 septembre 2021 - 10:41

Dehoulé Omer (Ph) 



La crise qui secoue le football ivoirien est loin de prendre fin malgré la mise en place d’un comité de normalisation par la FIFA pour conduire les affaires jusqu’aux prochaines élections.


Et ce n’est pas la tenue de la 59è Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) qui s’est tenue le 18 septembre dernier qui arrangera les choses.


Sur les 14 points inscrits à l'ordre du jour, deux points importants n’avaient pas été satisfaits. Il s'agit de l'approbation des comptes 2020 et le quitus. Ces points ont été reportés pour la prochaine Assemblée qui statuera sur les textes et sur ces comptes 2020. Ce qui provoque le courroux de l’ancien comité exécutif dirigé par feu Sidy Diallo.


 

Le président par intérim du comité Exécutif sortant, Dehoulé Omer Kouamé, suite au décès du natif de Djékanou le fait savoir au CONOR-FIF, à travers un courrier avec ampliation au Secrétaire General de la FIFA et au président de la CAF.


Ce dernier s’insurge contre Madame Mariam Dao Gabala, qui aurait décliné sa responsabilité quant à l’arrêté des comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2020 devant l’Assemblée.


« Il n’est pas inutile de rappeler à votre attention, qu’il revient à l’organe de gestion ou chef d’entreprise d’arrêter les comptes. Cela relève du droit comptable le comité de Normalisation ayant remplacé le Comité Exécutif en exercice, il devient, ainsi qu’il ressort des dispositions de l’article 40 des Statuts de la FIF, l’organe de gestion de la FIF », relève M. Dehoulé dans sa note, puis d’ajouter. « Votre refus d’assumer la responsabilité de l’arrêté des comptes devant l’Assemblée Générale, a entraîné un report du point à l’ordre du jour tenant à l’approbation des comptes de l’exercice 2020.... »


Concernant l’audit diligenté épar le CONOR-FIF, l’ancien Comité Exécutif exige que le rapport lui soit adressé afin de faire ses observations.


« En vertu du principe contradictoire inhérent à tout audit, mais aussi dans le souci de transparence, nous exigeons que ce rapport nous soit adressé pour nos observations, avant sa version définitive », a-t-il suggéré dans son courrier.


 

Avec le scandale des travaux du stade de Yamoussoukro, celui de l'impossible élection à la FIF depuis plus d'un an, jette un haro sur le monde du sport business en Côte d'Ivoire.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Non-approbation des comptes 2020 et audit à la FIF, bras de fer entre le Comité de Normalisation et l'ancien Comité Exécutif
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Notre pays reste l'un des plus corrompu de l'Afrique. Regardons comment le petit et minuscule Rwanda est devenu TRES ATTRACTIF.
 
 il y a 4 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après son refus d’intégrer le PPA-CI, Simone Gbagbo n’a d’autre solution que de créer son parti ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gb...
 
4373
Oui
60%  
 
2843
Non
39%  
 
115
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement