Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire de « chiffres frauduleux Doing Business », des Ministres Africains dont Adama Coulibaly dénoncent des allégations et apportent leur soutien à la Dg du FMI
 

Côte d'Ivoire : Affaire de « chiffres frauduleux Doing Business », des Ministres Africains dont Adama Coulibaly dénoncent des allégations et apportent leur soutien à la Dg du FMI

 
 
 
 4770 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 octobre 2021 - 11:16

Treize (13) Ministres Africains dont celui de l’Économie et des Finances de Côte d’Ivoire ont fait une déclaration mardi en guise soutien, à la Directrice Générale du Fond Monétaire International (FMI), Mme Kristalina Georgieva, aux « chiffres frauduleux Doing Business ».


La Bulgare a été citée récemment sur son rôle présumé dans le scandale du rapport Doing Business.


« L’analyse comparative des mesures politiques mises en place par les pays a, sans aucun doute, été un instrument de progrès au sein de la communauté du développement. Si certains d’entre nous ne sont pas d’accord avec leur classement individuel dans l’indice Doing Business, nous nous accordons sur le fait que cet outil a permis à beaucoup parmi nous d’avancer dans nos programmes de réforme et nous a aidé à améliorer l’environnement des affaires, en particulier pour le secteur privé aux niveaux national et régional », relèvent les Ministres des Finances et de l’Économie des pays suivants : Bénin, Botswana, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo, Djibouti, Egypte, Éthiopie, Ghana, Guinée-Bissau, Mauritanie, Nigeria, Sénégal, Somalie, Soudan et Togo, signataires de la déclaration.


Ils reconnaissent que, si bien évidemment, l’indice, comme bon nombre d’indices, n’est pas exempt de défauts et néanmoins ils apprécient que, chaque année, la Banque et les pays se soient efforcés d’en affiner la méthodologie. 


 

« Les allégations entourant l’édition 2018 du rapport Doing Business de la Banque mondiale sont graves et doivent faire l’objet d’une enquête. Toutefois, nous pensons également que cette enquête doit être menée de manière à ne pas porter atteinte à l’intégrité du FMI et, surtout, à permettre à Mme Georgieva, qui a réfuté ces allégations, de bénéficier d’une procédure juste et équitable », soutiennent-ils. 


« Les nations africaines et tous les pays veulent des dirigeants indépendants et rigoureux à la tête des institutions multilatérales. Avoir des personnalités fortes comme Mme Georgieva répond cette exigence. Si la communauté internationale se hâte de juger et marginalise des championnes comme Mme Georgieva, elle causera un préjudice irréparable à notre système mondial à un moment où nous devons combattre la COVID-19, lutter contre le changement climatique et relever bien d’autres défis », concluent les Ministres.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire de « chiffres frauduleux Doing Business », des Ministres Africains dont Adama Coulibaly dénoncent des allégations et apportent leur soutien à la Dg du FMI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après son refus d’intégrer le PPA-CI, Simone Gbagbo n’a d’autre solution que de créer son parti ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gb...
 
4373
Oui
60%  
 
2843
Non
39%  
 
115
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement