Afrique du Sud Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Afrique du Sud : Le roi qui avait planté du cannabis devant la présidence relâché
 

Afrique du Sud : Le roi qui avait planté du cannabis devant la présidence relâché

 
 
 
 1378 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 14 janvier 2022 - 14:08

Le roi indigène (ph)-


Le roi indigène qui avait été interpellé pour avoir planté du cannabis devant le bureau du Président Cyril Ramaphosa a été relâché.


Mercredi, la police sud-africaine avait déraciné plusieurs plants de cannabis poussant près du bureau du président Cyril Ramaphosa à Pretoria.


Selon les médias , ils appartenaient à une communauté indigène Khoisan, dont certains campent dans la région depuis trois ans.


 

Une photo a montré leur chef, appelé le roi Khoisan, s'accrochant à une grande plante de cannabis connu sous le nom de "Dagga" au moment de son arrestation.


“Police… vous avez déclaré la guerre”, a-t-il hurlé lors de son arrestation. Nous avons été ici pacifiquement. Nous viendrons vous chercher.


Lui et d’autres militants ont été arrêtés pour trafic de cannabis, plantation et culture illégales de cannabis ainsi que pour non-port de masque facial en public, selon un communiqué de la police.


Notons que la consommation et la détention à usage privé de cannabis, appelé "dagga" dans le pays, sont tolérées depuis 2018. Mais son usage en public et sa commercialisation restent punis par la loi.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Afrique du Sud : Le roi qui avait planté du cannabis devant la présidence relâché
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter