Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Corruption dans le secteur de la santé, un PCA et un Directeur de CHR reconnus coupables et sanctionnés
 

Côte d'Ivoire : Corruption dans le secteur de la santé, un PCA et un Directeur de CHR reconnus coupables et sanctionnés

 
 
 
 6736 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 24 janvier 2022 - 18:58




Les conclusions des travaux des inspections générales des Ministères de la Bonne Gouvernance et de la Santé relatives aux sanctions à l'encontre des personnes mises en cause dans le cadre de la corruption et infractions assimilées dans le secteur de la santé ont été dévoilées vendredi dernier par Goli Irié Mathurin, Inspecteur Général et Dr. Able Ekissi, Inspecteur Général.


Ces conclusions sont le résultat des investigations diligentées dans sept (07) établissements les 06, 11, 12, 13, 14, 15 octobre et 03, 08, 16, et 26 novembre 2021, par les équipes de vérificateurs du Ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance, du Renforcement des Capacités et de la Lutte contre la Corruption ont mis en évidence des cas flagrants de corruption et d'infractions assimilées.


Les conclusions des enquêtes ont été consolidées avec les résultats des auditions effectuées par l'Inspection Générale de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle et les analyses et observations des procédures d'investigation ont permis d'établir les culpabilités.


Après le rapport des Inspections Générales des Ministères de la Promotion de la Bonne Gouvernance, du Renforcement des Capacités et de la Lutte contre la Corruption et de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle ; des mesures disciplinaires ont été prises pour sanctionner les mis en cause reconnus coupables.


 

Au niveau des établissements sanitaires, les personnes mises en cause sont, l'ambulancier Habib Ismaël Kalifa au Centre Hospitalier et Universitaire de Cocody. Il est reconnu coupable de détournement de malade vers une clinique privée. Le concerné est mis à la disposition de l'ANEHCI-LMO avec suspension de toutes activités hospitalières.


A l'Hôpital général de Koumassi, Evariste Pierre Aristide NZI, Infirmier Diplômé d'Etat, Major du service d'hospitalisation Médecine a été reconnu coupable de vente parallèle de médicaments à son propre compte et est suspendu pour trois mois avec incidence financière.


Au Centre Hospitalier Régional d'Abobo, le Directeur Yrebe Gopré Roland a été reconnu coupable de manque de leadership ayant occasionné le détournement des paiements des frais d'hospitalisation, de manque de dispositifs d'accueil et du non-respect des mesures de la gratuité ciblée, renouvellement des responsables administratifs et techniques. YREBE GOPRE Roland est relevé de ses fonctions. Et les responsables des services Gynécologie obstétrique, du Laboratoire de biologie, du Bloc opératoire, de l'accueil ont été remplacés.


A la Formation communautaire de Port-Bouët 2, Dr BORO Yves Armand reconnu coupable de prescription abusive et d'utilisation de circuits parallèles d'examens de laboratoire et de détournement de patient est suspendu pour trois mois.


A l'AGEFOSYN Niangon, YAO BI DJE, Président du Conseil d'Administration, reconnu coupable de surfacturations a écopé d'un avertissement.


 

Par ailleurs, les auditions, confrontations et attestations de preuves se poursuivent pour certains mis en cause, au Centre Hospitalier et Universitaire de Treichville et au centre Hospitalier et Universitaire de Cocody.


Selon GOLI Irié Mathurin, Inspecteur Général et Dr. ABLE Ekissi, Inspecteur Général, cette opération s'inscrit dans la vision du Président de la République, Alassane OUATTARA, qui demande de faire en sorte que la politique de gratuité des soins soit effective sur tout le territoire national.


Ils ont promis que l'opération de vérification d'allégation sera poursuivie dans les autres secteurs publics, notamment l'administration fiscale, la justice, l'éducation, le transport etc. et un calendrier au titre de l'année 2022 a été déjà établi.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Corruption dans le secteur de la santé, un PCA et un Directeur de CHR reconnus coupables et sanctionnés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter