Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Interdiction des sachets plastiques, face à la contrebande et le secteur informel, le DG de l'Assainissement avoue un bilan mitigé
 

Côte d'Ivoire : Interdiction des sachets plastiques, face à la contrebande et le secteur informel, le DG de l'Assainissement avoue un bilan mitigé

 
 
 
 2439 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 25 mai 2022 - 08:57

Ouattara Lazéni mardi à Abidjan



Alors que les invités de la Cop 15 ont été choqués de constater la pollution plastique dans la lagune, poubelle à ciel ouvert du côté de Cocody entre autres, le gouvernement ivoirien par le biais du ministère de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité a entrepris d'importantes actions dans le but de faire de la Côte d'Ivoire un pays propre.


C'est ce qu'a fait savoir le Directeur général de l'assainissement et de la salubrité, Ouattara Lazéni. Il s'exprimait dans le cadre de la tribune « Tout Savoir Sur », ce mardi 24 mai 2022, autour du thème « La lutte contre l'insalubrité ».


Le Directeur général de l'Assainissement et de la salubrité, Ouattara Lazéni est revenu sur les différentes actions qui ont été mises en vue d'éradiquer l'insalubrité en Côte d'Ivoire. Ce sont entre autre l'interdiction des sachets plastiques, la modernisation de la gestion des déchets solides dans le District Autonome d'Abidjan, la fermeture et réhabilitation de la décharge d'Akouédo, la réalisation du programme spécial d'appui aux collectivités territoriales et assistance aux associations de promotion des actions de salubrité, la mise en œuvre d'un programme de sensibilisation et d'éducation au changement de comportement et le renforcement du cadre institutionnel et juridique.


Ouattara Lazéni a indiqué que la modernisation de la gestion des déchets solides dans le District Autonome d'Abidjan « a permis la mobilisation de matériel neuf composé de 470 véhicules, 26 balayeurs mécaniques, 600 coffres et 6 000 bacs à ordures ainsi que la construction d'infrastructures modernes de gestion des déchets que sont le Centre de Valorisation et d'Enfouissement Technique de Kossihouen et trois centres de transfert ».


Cette organisation, a-t-il dit, a permis non seulement l'amélioration du niveau de salubrité dans le District d'Abidjan mais également la création de 6 200 emplois directs et indirects.


 

Poursuivant, le Directeur général a indiqué que le ministère de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité, par le biais de l'Agence Nationale de Gestion des Déchets (ANAGED), a mis en place un programme spécial d'appui aux collectivités en vue de les doter de matériels de salubrité.


Il a également donné les détails de la mise en œuvre du programme de sensibilisation et d'éducation au changement de comportement.


« La sensibilisation et l'éducation au changement de comportement figure en bonne place dans les actions entreprises par le Ministère à travers notamment l'institution de la Semaine Nationale de la Propreté (SNP) du 1er au 06 Août de chaque année ; l'institution de l'Opération « Grand Ménage » lancé en février 2017 qui se déroule tous les premiers samedis du mois ; l'institution du concours de la commune la plus propre adossé au prix d'excellence initié par Son Excellence Monsieur le Président de la République de Côte d'Ivoire en vue de créer une émulation entre les collectivités territoriales », a affirmé M. Ouattara Lazéni.


Le Directeur général a souligné que le grand ménage a permis la mise en place de 500 comités locaux de salubrité à l'échelle nationale et l'implication des ONG dans les actions de salubrité. Pour ce qui est du renforcement du cadre institutionnel et juridique, il a précisé qu'en ''plus de la mise en place de l'ANAGED qui désormais s'occupe de tous les types de déchets solides, la Brigade de l'Assainissement et de la Salubrité (BAS) est chargée de faire respecter les règles et normes en matière d'Assainissement et de Salubrité''.


« Le Ministère de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité (MINHAS) a signé le 26 septembre 2016, avec les collectivités territoriales notamment l'Union des Villes et Communes de Côte d'Ivoire (UVICOCI), une convention cadre, assortie de la mise en place d'une plateforme de collaboration, d'échanges et de décision en vue d'une amélioration durable de la qualité du cadre de vie et de travail des populations », a-t-il ajouté.


 

Même si toutes ces actions semblent contribuer à l'amélioration de la salubrité, M. Ouattara a déploré le fait que le décret relatif à l'interdiction des sachets plastiques peine a trouvé l'assentiment des populations.


« L'application de ce décret présente un bilan mitigé car si les grandes surfaces et certaines industries ont opté pour les bonnes pratiques en la matière, le principal défi reste le secteur informel et la contrebande sur l'importation, la commercialisation et la détention des sachets plastiques », a-t-il regretté, invitant les ONG et les populations à dénoncer ces pratiques.


Il a par ailleurs assuré que le code de l'hygiène et de la salubrité qui verra bientôt le jour viendra renforcer l'application du décret sur l'interdiction de la production, l'importation, la commercialisation, la détention et l'utilisation des sachets plastiques.


« Nos ambitions d'amélioration de la qualité du cadre de vie des populations doivent être soutenues par une collaboration avec les différentes parties prenantes que sont les Collectivités Territoriales, les ONG, les Organisations de la Société Civile, le secteur privé et les partenaires au développement », a-t-il conclu.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Interdiction des sachets plastiques, face à la contrebande et le secteur informel, le DG de l'Assainissement avoue un bilan mitigé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter