Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Noé, le SG du chef de canton de Nougoua reconnaissant des actions de Ouattara : « Tous les présidents qui se sont succédés n'ont jamais pensé à nous »
 

Côte d'Ivoire : Noé, le SG du chef de canton de Nougoua reconnaissant des actions de Ouattara : « Tous les présidents qui se sont succédés n'ont jamais pensé à nous »

 
 
 
 1937 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 juin 2022 - 08:58

Bamvo Gaston


Les festivités marquant la célébration conjointe de la journée africaine des frontières par les autorités ivoirienne et ghanéenne ont démarré depuis hier dans la localité de Noé, ville frontalière de la Côte d'Ivoire avec le Ghana.


En plus des consultations ophtalmologiques et des séances de dépistage volontaire de maladies cardiovasculaires, les initiateurs de cette cérémonie, les responsables de la Commission nationale des frontières de Côte d'Ivoire (CNFCI) et ceux de la Coordination nationale de la Commission des frontières du Ghana ont inauguré trois pompes dans trois villages dont une à Nougoua.


Heureux de cette action du CNFCI, les populations de ce village frontalier situé à une dizaine de kilomètres de Noé en allant au Ghana ont à travers Bamvo Gaston, premier notable du chef canton, Secrétaire général du chef canton de Nougoua Côte d'Ivoire exprimé leur gratitude au chef de l'Etat ivoirien pour ses actions de développement dans Nougoua.


« Depuis l'indépendance de ce pays, tous les présidents qui se sont succédés n'ont jamais pensé à ce village frontalier situé à une dizaine de kilomètres de Noé. Aujourd'hui, nous sommes très heureux. Avant nous consommions l'eau de la Tanoé qui est malheureusement polluée du fait de l'orpaillage clandestin. Nous n'avions plus de source d'approvisionnement en eau. Je me souviens, en 2016, le Président Alassane Ouattara a instruit, le Conseil Café-cacao qui a réalisé, le premier forage dans ce village », a déclaré, le Secrétaire général.


Selon lui, avec le développement, il fallait doter le village d'un deuxième forage. Aujourd'hui, le chef de l'État ivoirien leur a offert cette infrastructure et ils ne boiront plus les eaux de puits.


 

« C'est sous le mandat du chef de l'État Alassane Ouattara que nous sommes connectés au réseau électrique. Nous sommes très en joie. Je remercie le chef du gouvernement et son équipe », a ajouté, Bamvo Gaston.


Aujourd'hui, comme l'a indiqué le premier notable, le village a besoin de se doter d'un centre de santé. C'est pourquoi, il souhaite que le Gouvernement vienne également en aide aux populations pour la construction de cette infrastructure sanitaire.


« Il nous a donné l'eau, l'électricité, il faut maintenant un hôpital pour nous permettre de nous soigner », a-t-il insisté.


En plus du manque d'hôpital, l'accès au village de Nougoua est difficile pendant la saison des pluies parce que la seule voie qui y mène devient impraticable et les travaux du pont à la sortir de Noé entamés par le Conseil Café-cacao ont été interrompus.


 

« Nous avons un problème pour sortir du village pendant la saison pluvieuse. La voie qui mène dans le village se dégrade. Nous sollicitons le Gouvernement afin qu'il trouve une solution à cette situation. Les travaux du pont reliant Noé à Nougoua réalisés par le Conseil Café-cacao sont à l'arrêt. Nous ne comprenons rien. Le pont est très dangereux. Nous sommes dans une zone cacaoyères. L'évacuation de nos produits est difficile. Dans le sud-comoé, Nougoua Côte d'Ivoire est le seul village où l'on cultive le cacao en grande quantité. Nous n'avons pas de plantations d'hévéa et de palmier à huile. Je lance un appel au Gouvernement afin qu'il se penche sur le problème de notre route », a mentionné, le premier notable.


La liste des doléances des populations du village de Nougoua est longue. M. Bamvo a également évoqué le problème de construction d'école.


« Nous avons également un problème d'école. La seule école du village est construite depuis 1984 par les villageois eux-mêmes. C'est pourquoi j'insiste que depuis l'indépendance de ce pays, nous n'avons jamais bénéficié d'une infrastructure de l'Etat. C'est grâce au Président Alassane Ouattara, nous avons la lumière, l'eau potable. Il a beaucoup fait certes, mais beaucoup reste encore. Nous plaidons pour la création d'un centre de santé urbain pour que les populations puissent se soigner convenablement », a conclu, le Secrétaire général du chef canton de Nougoua.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Noé, le SG du chef de canton de Nougoua reconnaissant des actions de Ouattara : « Tous les présidents qui se sont succédés n'ont jamais pensé à nous »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter