Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Macky Sall répond aux menaces de Sonko : « Si vous faites une liste qui ne respecte pas ce que dit la loi, elle est éliminée »
 

Sénégal : Macky Sall répond aux menaces de Sonko : « Si vous faites une liste qui ne respecte pas ce que dit la loi, elle est éliminée »

 
 
 
 3436 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 juin 2022 - 10:33

Macky Sall (ph)-



 Le chef de l' Etat sénégalais Macky Sall a réagi aux menaces de l' opposition qui prévoit des manifestations pour empêcher la tenue des législatives suite au rejet de sa liste électorale par la cour constitutionnelle.


 Pour marquer sa colère , le chef de file de l' opposition Ousmane Sonko avait déclaré qu'il n'y aurait pas d'élections devant des milliers de partisans et sympathisants rassemblés lors d'une manifestation à la place de la nation , à Dakar.


"Cette manifestation est un avertissement à Macky Sall . Nous lançons aujourd'hui notre pré-campagne. Notre seul ennemi est Macky Sall", avait lancé M. Sonko.


 

Interviewé par des médias français , le Président Sall a affirmé qu'il y aurait des élections laissant peu de chance à un repêchage de la liste nationale de l'opposition pour les législatives.


"Si vous faites une liste qui ne respecte pas ce que dit la loi, elle est éliminée", a déclaré le Président à France 24 et RFI. "Nous avons un code (électoral) avec ses exigences", a-t-il dit aux journalistes qui lui demandaient s'il craignait des violences si aucune solution n'était trouvée à l'apparente impasse politique.


Pour rappel , le Conseil constitutionnel a confirmé la semaine passée le rejet de la liste nationale de Yewwi Askan Wi, coalition menée par le parti de M. Sonko. Cette décision revient à écarter des élections M. Sonko, troisième de la présidentielle de 2019 et candidat déclaré à celle de 2024, et d'autre figures de l'opposition.


 

Il s'agit de la liste des titulaires de Yewwi Askan Wi, et non celle des suppléants, qui reste valide. Le Conseil constitutionnel a aussi invalidé la liste des suppléants de la majorité présidentielle, mais non pas celle des titulaires. 


Les sénégalais ont rendez vous avec les urnes le 31 Juillet prochain pour désigner les 165 élus qui les représenteront à l' Assemblée nationale pour la prochaine mandature de cinq ans.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Sénégal : Macky Sall répond aux menaces de Sonko : « Si vous faites une liste qui ne respecte pas ce que dit la loi, elle est éliminée »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter