Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Division au sein de la CMA-GKS, l'implication de Guillaume Soro souhaitée pour le règlement du conflit
 

Côte d'Ivoire : Division au sein de la CMA-GKS, l'implication de Guillaume Soro souhaitée pour le règlement du conflit

 
 
 
 4189 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 juin 2022 - 17:09


La crise au sein de la Coordination des mouvements et associations de soutien à Guillaume Kigbafori Soro (CMA-GKS) n'est pas prête pour prendre fin maintenant. Dans une déclaration de presse en notre possession, le nouveau porte-parole du Mouvement, Anzian Pacôme s'élève contre les recommandations du chef de Cabinet du Président du GPS en vue du règlement des dissentiments au sein de la CMA-GKS parce qu'il n'a pas été consulté.


Anzian Pacôme se dit opposer au maintien de Coulibaly Sié au poste de porte-parole et la nouvelle équipe de la CMA-GKS dit non à Coulibaly Sié et prévient qu'elle n'acceptera pas cette décision. Elle demande enfin l'implantation de son leader Guillaume Kigbafori Soro dans le règlement de cette crise.


Par ailleurs, Anzian Pacôme et ses camarades se disent disposés au dialogue dans un cadre consensuel, équitable et juste, allant dans le sens de la cohésion, de l'entente et de l'unité.


Ci-joint, quelques extraits de la déclaration.


«DÉCLARATION DE LA CMA-GKS RELATIVE À L'IMPOSITION DES MESURES DU CHEF DU CABINET RELAYÉES PAR CERTAINS ORGANES DE PRESSE SANS QUE CELLES-CI NE LUI AIENT ÉTÉ NOTIFIÉES.


Pour rappel, la CMA-GKS est née de la volonté des présidents de 24 mouvements de soutien à Guillaume Kigbafori SORO, le 23 décembre 2018 au Baron de Yopougon.


Cette volonté de la mise sur pied de cette faîtière rencontrait la vision du Président Guillaume SORO qui était de regrouper l'ensemble des mouvements de soutien de sorte à les organiser, leur apprendre à travailler en esprit d'équipe et réussir ensemble, des activités d'envergure.


Je pense, sans nul doute, que cette vision visait ineluctablement à préparer et faciliter le processus de fusion à GPS dans lequel nous sommes engagés.


5- Cependant il est important de signifier que la CMA-GKS a fonctionné pendant quatre ans sans aucun textes qui régit son fonctionnement structurel ce qui a entraîné des dysfonctionnements occasionnant une série de démissions.


 

6- Point besoin de rappeler que le processus de renouvellement de nos instances qui a conduit à l'adoption de nos textes et à la désignation de M. ANZIAN Pacôme comme porte-parole et de CISSÉ Nafissiatou comme son adjointe a été l'initiative de tous les présidents membres de la Conférence des Présidents de la CMA-GKS. Les différentes étapes de ce processus ont été respectées sous la conduite d'un Comité de Consensus que nous avons librement mis en place. Les procès verbaux dudit processus ont été consignés dans un rapport de 52 pages que nous avons mis à votre disposition.


Le jeudi 16 juin 2022 N°911, des organes de presse ont fait écho de certaines mesures prises par le cabinet du Président de GPS dans le règlement des dissentiments au sein de la CMA-GKS sans que celles-ci ne nous soient notifiées.


Vu que le processus de renouvellement a conduit à l'installation de la nouvelle instance ne souffre d'aucune illégitimite et inégalité.


Considérant que la CMA-GKS est une une organisation autonome (dans sa structuration et son fonctionnement) affiliée à GPS au même titre que les autres entités (UDS, R-GPS, UGS, etc) qui la composent


Considérant que la CMA-GKS par l'entremise de son organe suprême qui est la Conférence des Présidents, s'est dotée de texte régissant son fonctionnement


Considérant que, le Cabinet de SEM. SORO KIGBAFORI GUILLAUME n'est qu'un organe de liaison entre le Président et la base, de ce principe, il joue un rôle de conseiller, de facilitateur, d'écoute, de médiateur et de superviseur


Considérant que, le Cabinet n'est pas un organe statutaire de la CMA-GKS, donc n'ayant aucun pouvoir de décision ou d'imposition


Vu que, le Cabinet nous impose des recommandations sans nous donner l'opportunité de donner notre avis et faire des propositions


Vu que, à travers les recommandations du Cabinet, c'est tout le processus de la conférence des Présidents qui a été rejeté, mettant en cause la légalité du processus et la légitimité de la nouvelle instance


Vu sa prise de décision unilatérale, il en ressort clairement que le Cabinet a pris fait et cause pour un camp


 

Vu que le Cabinet, dans sa démarche veut nous mettre devant le fait accompli sans autre forme de procès


Vu que nous restons fortement attachés aux principes de droit, de démocratie, de légalité et de justice, valeurs qui caractérisent notre leader SEM. SORO KIGBAFORI GUILLAUME


Vu que, nous n'avons aucune lisibilité claire et précise dans l'attitude du cabinet ;


Vu que, nous ne sommes pas d'accord avec les recommandations unilatérales du Cabinet, relative à la suspension de la dernière AG élective, à la suspension du Comité de consensus, au maintien de Mr COULIBALY SIE au poste de porte-parole, au toilettage de nos textes


Vu que, le maintien de Mr COULIBALY SIE au poste de porte-parole, fait de lui juge et parti


En toute honnêteté, nous estimons que ces exigences ne sont pas JUSTES.


Il ya des valeurs qui nous ont amené à nous engager dans le combat du leader Guillaume SORO dont la principale est la JUSTICE. Nous disons bien Justice"


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Division au sein de la CMA-GKS, l'implication de Guillaume Soro souhaitée pour le règlement du conflit
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter