Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire intox sur l'argent volé de Bédié chez Nsia, le posteur sur twitter en garde à vue
 

Côte d'Ivoire : Affaire intox sur l'argent volé de Bédié chez Nsia, le posteur sur twitter en garde à vue

 
 
 
 6536 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 juillet 2022 - 09:47

Noël Konan


Le 29 juin 2022, le dénommé "Noël Konan" lançait une alerte sur son réseau social Américain « Twitter » où il y affirmait que l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié avait été victime d’un vol évalué à près de 7 milliards de francs CFA de la part de ses collaborateurs. Dans cette même alerte, le journaliste annonçait aussi que le directeur de la NSIA Banque de Daoukro avait été débarqué.


« Selon les informations en ma possession, le Sphinx de Daoukro aurait été victime de vol, commis par plusieurs de ses collaborateurs, évalué à environ 7 milliards FCFA. Le directeur de NSIA Banque de Daoukro débarqué », pouvait-on lire dans cette alerte.


Cette accusation a été vite démentie par NSIA Banque dans un communiqué parvenu à KOACI. La banque dirigée par l’homme d’affaires ivoirien Jean Kacou Diagou avait aussi informé d'une suite judiciaire à l’affaire se réservant « le droit de poursuivre toute personne qui contribuerait de près ou de loin à la diffusion de telles informations diffamatoires sur son activité ».


 

Hier, mercredi 13 juillet 2022, Noël Kouadio Konan a été entendu à la Direction de l’information et des traces technologiques (DITT) sise à Abidjan Cocody Danga par le service la cybercriminalité (PLCC) « pour les faits de diffamation sur les réseaux sociaux. »


Entendu par l’officier de police judiciaire du service de la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) pour « les faits de diffamation sur les réseaux sociaux », le posteur sur twitter (en chemise blanche), après avoir été auditionné plus de 8 h de temps, est en garde à vue à la police économique où il y a passé la nuit.


Pour rappel, la loi N° 2017-867 du 27 décembre 2017 portant régime juridique de la presse, stipule en son Article 89 que « la garde à vue, la détention préventive et la peine d'emprisonnement sont exclues pour les infractions commises par voie de presse ou par tout autre moyen de publication, sous réserve de toute autre disposition légale applicable. »



À suivre.


Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire intox sur l'argent volé de Bédié chez Nsia, le posteur sur twitter en garde à vue
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter