Burkina Faso Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Six mois de prison requis contre un membre du Balai citoyen poursuivi pour « outrage » au président Damiba
 

Burkina Faso : Six mois de prison requis contre un membre du Balai citoyen poursuivi pour « outrage » au président Damiba

 
 
 
 1526 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 23 septembre 2022 - 19:03

Le Procureur près le tribunal de grande instance de Ouagadougou a requis 06 mois de prison dont 03 ferme contre Ollo Mathias Kambou, un militant du Balai citoyen, poursuivi pour des faits d’ « outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique », notamment le président de la transition, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba


 Ollo Mathias Kambou, un fervent militant du Balai citoyen, célèbre organisatiin de la société civile au Burkina Faso, avait été interpellé par la gendarmerie nationale pour avoir écrit un message virulent contre le chef de l'État. 


Sur sa page facebook, Ollo Mathias Kambou, avait écrit à la fin d'un discours d'un président Damiba : « Il a raté une occasion en or de fermer sa bouche d'indigne, d'anti Patriote, de traite, de déshonneur, d'incompétent, de promoteur de criminels, de cancre, et surtout de ce qu'il y a de plus malheureux à la tête d'un pays!!! ». 


Après avoir reconnu être l'auteur de cette publication, M. Kambou a plaidé non coupable pour les charges d'outrage au chef de l'État. 


Le Procureur du Faso a requis une peine de six mois de prison dont trois avec sursis contre Mathias Kambou


Selon Me Prosper Farama qui a plaidé pour la relaxe de Kambou, il n'y a pas eu de plainte du chef de l'État pour donner lieu à une poursuite. 


 

« Imaginez qu'on condamne un citoyen à 03 mois ferme pour avoir exprimé son ressenti sur une question politique », a-t-il déclaré, estimant « qu'il y a un abus de la liberté d'expression ». 


Le juge a mis le délibéré au 30 septembre. 


Outre le dossier Kambou un autre y lié a été renvoyé au 30 septembre. 


En effet, le mardi 06 septembre, un groupe de personnes se réclamant du mouvement « Balai Citoyen » s’est retrouvé devant les locaux de la Brigade Centrale de Lutte contre la Cybercriminalité (BCLCC) pour manifester leur soutien au mis en cause.


Ces personnes avaient été rejointes plus tard par un autre groupe se réclamant du mouvement « Sauvons le Burkina » qui entendait manifester contre les manifestants du « Balai Citoyen ».


 Il s'est ensuivi une rixe au cours de laquelle au moins une personne a reçu des coups et blessures.  


 

Une enquête avait ensuite été ouverte par la police judiciaire aboutissant à l’interpellation et au déferrement de cinq personnes, poursuivies suivant la procédure de flagrant délit pour « participation à une manifestation illicite, participation à une rixe et coups et blessures volontaires ».


Elles ont été placées sous mandat de dépôt. 


Les responsables des deux mouvements (« balai citoyen » et « sauvons le Burkina ») ont été convoqués pour être poursuivis pour organisation de manifestations illicites.


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Six mois de prison requis contre un membre du Balai citoyen poursuivi pour « outrage » au président Damiba
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter