COMMUNIQUÉ
10 Mars 2023
PREMIERE DAME CI
Côte d'Ivoire
 
 10164 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 
 
 
PREMIERE DAME CI
Côte d'Ivoire Société
 
Côte d'Ivoire : 9 mineurs ivoiriens en route pour l'Europe via le Mali et l'Algérie interceptés à Ferkessédougou

C’est tout de même une histoire invraisemblable. Onze (11) élèves mineurs de nationalité ivoirienne et fréquentant dans des établissements scolaires de la ville de San Pedro ont décidé de tenter l’aventure en Europe de la plus difficile et de la plus improbable des manières. En effet, ces jeunes garçons qui ont à peine passés le cap de la puberté, ont décidé de migrer en Europe en passant par le Mali et l’Algérie.

Certainement que des mains obscures et un vaste réseau de passeurs et de trafiquants sont à l’origine de ce projet de ces gamins.

9 des mineurs après la défection de deux (2) d’entre eux en route pour l’Europe ont été interceptés à Ferkessédougou par les fins limiers de la Police Nationale. Après leur interpellation, les enfants ont été récupérés par le chef d’antenne de Korhogo de la Sous-Direction de la Police Criminelle en charge de la lutte contre la Traite des Enfants et la Délinquance Juvénile (SDLTEDJ). Dans les jours à venir, une enquête des fins limiers de la SDLTEDJ permettra de débusquer les passeurs et les trafiquants qui sont à l’origine de ce voyage.

 

C’est le 1er février dernier aux alentours de 20 heures que ces mineurs qui étaient au nombre de 11 au départ dont l’âge varie de 13 à 16 ans, de nationalité ivoirienne et élèves dans des établissements scolaires de la ville portuaire de San Pedro embarquent dans un véhicule de transport en commun d’une compagnie de la place en direction d’Abidjan. Cédant aux chants des illusionnistes, ces enfants à peine sortis de la puberté ont pour projet depuis Abidjan, la capitale économique du pays, de migrer en Europe en empruntant l’un des chemins les plus dangereux, à savoir transiter par le Mali puis l’Algérie et peut-être rallier l’Europe grâce à une embarcation de fortune.  

A Abidjan, ces enfants, ils avaient rendez-vous avec un autre élève du nom d’Adama alias Demsi qui travaille pour le compte d’un dénommé Yeta, lui également élève en classe de Terminale dans un établissement scolaire d’Abobo. Ces deux (2) élèves, selon toute vraisemblance, étaient les relais à Abidjan de ces mineurs. Fort heureusement que tout ne se passe pas comme prévu. Car en effet, la présence de 11 mineurs non accompagnés et leur destination attire l’attention des responsables de la compagnie de transport SITO. En effet, ces derniers flairant un coup loufoque refusent de les convoyer à la frontière du Mali.

Face à ce revers inattendu et prenant sans doute conscience de l’extrême dangerosité de cette aventure ambiguë, deux (2) des mineurs décident de rebrousser chemin et de regagner la chaleur et la sécurité de leur domicile familial à San Pedro le vendredi 3 février dernier aux alentours de 5 heures du matin. Il s’agit de Bakayoko Medoua Junior, âgé de 15 ans, ivoirien et élève en classe de 4ᵉ et de Samaké Bekanty Mardochée Moussa, âgé de 13 ans, ivoirien et élève en classe de 6ème. Cette défection n’émousse en rien la détermination des 9 autres de poursuivre l’aventure.

Dans la foulée, l’antenne régionale de la Sous-Direction de la Police Criminelle en charge de la lutte contre la Traite des Enfants et la Délinquance Juvénile (SDLTEDJ) se saisit de l’affaire et ouvre une enquête préliminaire sur instruction du Procureur. Et des dispositions sont prises pour retrouver et sauver les mineurs.

 

Fort heureusement le dispositifs mis en place par la SDLTEDJ a donné des résultats et permis d’intercepter les 9 mineurs en route pour le Mali. Et une enquête est en cours pour interpeller les éventuels trafiquants.

 

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 9 mineurs ivoiriens en route pour l'Europe via le Mali et l'Algérie interceptés à Ferkessédougou
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Eh Allah! Même des mineurs dans un pays où nous sommes tous ''heureux' selon le minabilissime PhD en économie de sindou', vont chercher les SOLUTIONS à leur avenir dans la mort en lybie et dans la Méditerranée. Heureusement qu'ils ont été intercédés. Gloire à Dieu !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter