Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:     Planification du développement, des Praticiens et des Professionnels de la Pospective se dotent d'un cadre de concertation et de collaboration
 

Côte d'Ivoire: Planification du développement, des Praticiens et des Professionnels de la Pospective se dotent d'un cadre de concertation et de collaboration

 
 
 
 2346 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 01 octobre 2023 - 12:11



Le Réseau Ivoirien des Praticiens et des Professionnels de la Prospective (RESIP), est entré dans une phase capitale de son existence avec l'Assemblée générale constitutive qui a eu lieu, ce jeudi 28 septembre 2023, à Abidjan. Cette assemblée générale constitutive a vu la présence de plusieurs praticiens et des professionnels de la Prospective venus de divers horizons prendre part à la rencontre. Présente à l'ouverture de cette AG constitutive, la Ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé, tutelle des activités prospectives, a adressé ses vifs remerciements aux participants pour leur mobilisation massive à cette A.G constitutive.


" Votre présence significative est la marque de l’intérêt que vous accordez au développement de la fonction prospective qui contribue efficacement à soutenir la transformation structurelle de l’économie ivoirienne, à travers la vision prospective qui ambitionne de faire de la Côte d’Ivoire, une puissance industrielle, unie dans sa diversité culturelle, démocratique et ouverte sur le monde à l’horizon 2040", a-t-elle déclaré.


La ministre Kaba Nialé dans la suite de son propos, a jetté un oeil dans le rétroviseur, pour rappeler aux uns et aux autres, l'importance de la fonction Prospective dans le développement de la Côte d'Ivoire.

" Comme vous le savez, la Côte d’Ivoire est un pays de tradition prospective. Depuis 1973, notre pays a opté pour une approche innovante de planification en faisant le choix de faire précéder désormais la planification de court et moyen terme par une réflexion de long terme. Ainsi, malgré les péripéties rencontrées sur le chemin de son développement, la Côte d’Ivoire a maintenu avec la réalisation successive de Côte d’Ivoire 2000 en 1973-1974, Côte d’Ivoire 2010 en 1983-1984, Côte d’Ivoire 2025 en 1993-1995 et Côte d’Ivoire 2040 adoptée par le Conseil des Ministres du 30 septembre 2015. La Côte d’Ivoire fait donc partie des rares pays du continent, voire du monde à avoir conduit quatre (4) Etudes Nationales Prospectives en l’espace de cinquante ans", a-t-elle instruit.


 

Selon Kaba Nialé, cette fonction prospective s’est renforcée avec la création en 2012, du Bureau National de la Prospective et de la Veille Stratégique (BNPVS) qui est rattaché à son Cabinet. Elle a profité de cette occasion pour saluer les efforts de cette dynamique équipe conduite par son Secrétaire Général, Pokou Koffi, pour les importants projets lancés par ses soins tant au niveau territorial que sectoriel avec la réalisation de l’importante étude prospective sur le système éducatif ivoirien.


" Au regard de ces nombreux acquis le Bureau National de la Prospective et de la Veille Stratégique a décidé de susciter la création d’un cadre de concertation et de collaboration entre les Praticiens et Professionnels exerçant dans le domaine. Cet ambitieux projet lancé en 2019 se concrétise aujourd’hui avec l’organisation de cette Assemblée Générale Constitutive et Elective du Réseau Ivoirien des Praticiens et Professionnels de Prospective (RESIP). Ainsi, le RESIP constituera un cadre national de partages d’expériences et qui contribuera, sans nul doute, à harmoniser les pratiques d’un domaine qui est en forte demande dans notre administration publique et privée et nos collectivités territoriales. La création du RESIP vient donc à point nommé pour accompagner l’action du BNPVS dans la construction du futur de notre pays", a-t-elle salué.


Avec L’Assemblée Générale constitutive, le RESIP va ainsi adopter son cadre organique et à faire élire les personnes ressources qui contribueront à son développement. Une initiative fortement appréciée par Kaba Nialé qui y voit une certaine détermination des professionnels du domaine à apporter véritablement leur contribution au développement de la Côte d'Ivoire.


Pour sa part, le Secrétaire général du Bureau National de la Prospective et de la Veille Stratégique (BNPVS), s'est apesanti sur les missions principales de cette structure.

"Le BNPVS a pour missions principales de contribuer à l’éclairage de l’action publique dans le temps et dans l’espace par l’anticipation des menaces et signes de ruptures dans les environnements internes intermédiaire et international de l’Etat de Côte d’Ivoire et d’assurer la promotion d’une capacité nationale en matière de prospective, de veille stratégique et d’intelligence économique. Ces missions s’insèrent dans le volontarisme politique des différentes équipes dirigeantes de la Côte d’Ivoire depuis l’aube de l’Indépendance, en faisant de l’anticipation un outil déterminant privilégié au service de la gouvernance du pays. Et, les performances économiques remarquables enregistrées entre 1960 et 1980 ne sont nullement le fruit du hasard ; elles sont indubitablement la résultante des choix stratégiques opérés par les Gouvernements successifs, à partir des Perspectives Décennales (1960- 1970) et des Plans Quinquennaux de développement économique (1971-1975 ; 1976- 1980)", a-t-il expliqué.


Il a, à l'instar de la ministre Kaba Nialé, donné un bref historique de ce domaine de compétence.

" Dans le but de renforcer la planification du développement, la Côte d’Ivoire a lancé la première étude de réflexion sur l’avenir en 1973, au début même de l’internationalisation de la prospective. Grâce à la clairvoyance du Père fondateur, le Président Félix Houphouët-Boigny, la Côte d’Ivoire n’a pas raté cet important rendez-vous. Cinquante ans après (1973-2023), les Dirigeants politiques ont maintenu le cap, dans le sens de la pérennisation de la culture de l’anticipation, en faisant de la Côte d’Ivoire une terre de prospective, avec la réalisation de quatre études nationales prospectives : Côte d’Ivoire 2000 ; Côte d’Ivoire 2010 ; Côte d’Ivoire 2025 et Côte d’Ivoire 2040", a-t-il détaillé.


 

Pour lui, la Côte d'Ivoire fait bien de perpétuer la tradition Prospective, car elle est un outil de développement indéniable.


L'AG constitutive du RESIP sera l'occasion pour ses membres de faire adopter les statuts et le règlement intérieur du Réseau, faire élire les membres du bureau du RESIP et ; faire élire les commissaires aux comptes


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Au charbon depuis tant d'années, Guikahué mérite-t-il la présidence du PDCI ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Média, en perte de vitesse, Blé Goudé tente-t-il d'exister à travers...
 
2755
Oui
59%  
 
1765
Non
38%  
 
119
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Planification du développement, des Praticiens et des Professionnels de la Pospective se dotent d'un cadre de concertation et de collaboration
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter