Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  CAN 2023, Pierre Dimba et ses partenaires brandissent le carton rouge contre le Paludisme
 

Côte d'Ivoire : CAN 2023, Pierre Dimba et ses partenaires brandissent le carton rouge contre le Paludisme

 
 
 
 3452 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 10 janvier 2024 - 21:12




L'équipe des moustiques responsables du paludisme ne prendra pas part à la 34e édition de la Coupe d'Afrique des Nations de Football qui s'ouvre ce samedi 13 janvier en Côte d'Ivoire. Pierre Dimba N'Gou, le ministre de la Santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle et ses partenaires engagés aux côtés de l'État pour l'éradication de la maladie, ont décidé d'exclure cette pathologie de la plus prestigieuse des compétitions sportives africaines.


Ce mercredi 10 janvier à Abidjan, ils ont ensemble brandi un carton rouge à cette maladie, lors d'une cérémonie de lancement d'activités de haut niveau et de communication de masse sur la maladie sous l'égide de la plateforme africaine de lutte contre le paludisme dénommée " Zéro palu! Je m'engage ". Le ministre Pierre Dimba N'Gou, au cours de la cérémonie, a remercié l'ensemble des partenaires qui aident le gouvernement dans sa stratégie de lutte contre le paludisme. Il les a félicités pour cette ingénieuse initiative à la faveur de la CAN, qui sauve des vies, utilise la force et le pouvoir du football pour mobiliser les énergies, afin de mettre un terme au Paludisme, tout en appuyant le programme national de lutte contre le paludisme dans la mise en oeuvre de sa stratégie pour éliminer la pathologie. " Ensemble, oeuvront au renforcement de la plateforme de la campagne panafricaine Zéro palu ! Je m'engage ", a-t-il lancé.


Pour lui, l'information et le savoir sont de véritables outils pour mettre un terme au Paludisme. C'est pourquoi, dit-il " le ministère de la santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle, auprès de ses partenaires à l'échelle nationale, régionale et mondiale, met tout en œuvre pour renforcer les outils de la prévention qui nous permettrons de mettre un carton rouge à la maladie".


 

En dépit du fait que le paludisme continue de se propager en Afrique et principalement en Côte d'Ivoire, le ministre Pierre Dimba N'Gou a appelé les uns et les autres à " garder espoir et à agir. Car chacun et chacune dans cette salle, devant son écran, dans les stades, et dans les communautés à un rôle à jouer pour mettre un terme à cette maladie".


Pour sa part, Mickaël Charles, CEO du partenariat RBM, acteur de la plateforme, a fait l'état des lieux de la maladie dans le monde où 95% des décès sont dus au paludisme et dont 80% concerne les enfants de moins de 5 ans. Aussi, le seul continent africain concentre 94% des cas de paludisme. Il a pour ce faire, invité les autorités à accentuer la sensibilisation, à mettre un accent particulier sur la prévention et utiliser des outils comme la moustiquaire imprégnée dont l'usage est déjà une réalité en Côte d'Ivoire. Le CEO a pour finir, demander un peu plus de financement pour booster la recherche et mettre en œuvre les nouveaux outils de lutte contre la maladie.


A sa suite, Jessica Davis Ba, ambassadrice des USA en Côte d'Ivoire, a indiqué que son pays est aujourd'hui fière de se joindre à la Côte d'Ivoire, à la CAF et à de nombreux partenaires pour en finir avec le paludisme. Elle a également félicité l'initiative de la communication de masse tout au long de la CAN à travers le projet panafricain " Zéro palu! Je m'engage". 


Jessica Davis Ba a en outre, salué la vision de "Zero Malaria FC" qui rassemble des footballeurs de renommée mondiale pour accroitre la sensibilisation contre la maladie. Elle a en outre, passé en revue les nombreuses actions de soutien des USA à la Côte d'Ivoire dans le cadre de la lutte contre le paludisme depuis 2017. A l'en croire, ce sont 150 millions de dollars que son pays a mobilisé pour la lutte contre cette maladie en Côte d'Ivoire. De plus, plus de 5 millions de moustiquaires ont été livrées, 5,5 millions de médicaments offerts, plus de 12 millions de tests de diagnostic rapide et près de 3 millions de traitements préventifs contre la maladie ont été faits aux femmes enceintes. 


Poursuivant, elle a révélé que le gouvernement américain s'est engagé à verser 6 milliards de dollars sur 3 ans dans le cadre du fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, afin de soutenir les efforts du gouvernement ivoirien dans la lutte contre ces trois maladies. 


 

Jessica Davis Ba a également annoncé que le gouvernement américain à travers l'USAID, initiera une campagne de sensibilisation contre le paludisme pendant toute la durée de la CAN et même après, en utilisant tous les supports de communication et d'information. " Ensemble gagnons le match contre le paludisme", a-t-elle exhorté.  


 Représentant l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire à cette cérémonie, Benoît verdeaux, le premier conseiller à cette ambassade, a regretté la hausse des chiffres liés au paludisme notamment en Afrique. Pour lui, il y a urgence à renforcer la lutte. De fait il a félicité et encouragé l'initiative de cette plateforme qui utilise un évènement aussi important que la CAN pour enclencher la lutte contre cette pathologie. " C'est un enjeu de santé mondiale qui nous engage tous. Il faut renverser cette courbe et aller vers un objectif de zéro palu", a-t-il souhaité.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CAN 2023, Pierre Dimba et ses partenaires brandissent le carton rouge contre le Paludisme
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter